Restez connectés avec nous

Club

Riolo n’est pas déçu du nouveau PSG

A l’instar de la grande majorité des observateurs, Daniel Riolo a été convaincu par la première du PSG de Carlo Ancelotti en Ligue 1. Le journaliste sportif a vu une équipe solide, équilibrée, très régulière sur un match tout entier, et remarque aussi que les trois hommes forts du onze titulaire du technicien italien sont trois joueurs présents au club depuis longtemps, preuve qu’il n’a pas prévu de tout chambouler.

« La première d’Ancelotti était très attendue. Elle n’a pas déçu. Jamais cette saison, au Parc, le PSG n’avait autant contrôlé un match. L’équipe est plus sable, bien plus équilibrée. Le nouveau coach a procédé à plusieurs changements. D’abord derrière où le déplacement de Bisevac à droite ressemble à un vrai coup de maître. Non seulement il défend très bien, mais en plus sa technique lui permet d’être performant en phase offensive. A gauche, Maxwell pourtant à court de forme devrait vite progresser et ainsi montrer que remplaçant au Barça, c’est loin de signifier qu’on est fini. Au milieu, bien entouré, Bodmer peut jouer à son rythme. Peut-il aller encore plus haut ? Ancelotti en a fait un pilier, un relai, mais on est tout de même encore loin de Pirlo. Sur sa gauche, Sissoko, impressionnant en phase de récupération, mais aussi pour faire basculer le jeu du bon côté, offre à Bodmer un soutien de poids pour avoir le temps d’organiser le jeu parisien. Avec une base forte, le trio de devant peut laisser libre court à son talent. Petit clin d’oeil, on note que Sakho, Bodmer et Nenê, les représentants de l’ancien PSG sont parmi les hommes clefs du nouveau Paris », a observé Riolo sur son blog.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club