Restez connectés avec nous
Anciens - Cayzac: Aulas, le "chasseur de têtes"

Club

Riolo : « On a le droit d’attendre plus d’Ibra ?

Comme à son habitude, Daniel Riolo a analysé la dernière prestation du PSG. Après la victoire face au Dinamo Zagreb, le journaliste sportif a eu du mal à se réjouir du match livré par les Parisiens malgré le score (4-0).

« La compo du PSG m’arrivait par SMS. Ancelotti change encore son milieu. Rabiot, Matuidi, Sissoko, encore une formule inédite. Comment stabiliser un secteur de jeu, loin d’avoir toujours été performant depuis le début de la saison, en le modifiant sans cesse ? L’idée est peut-être de faire souffler certains joueurs (Verratti, Pastore) avant le gros match à Montpellier. Après tout, ce match face à Zagreb doit être une formalité. Et c’est même l’occasion de relancer, que dis-je, lancer, tout simplement, Lavezzi. Dans le même temps, c’est en version offensive que Montpellier part chercher, ce qu’on pourrait appeler, une dernière chance, en Grèce. Ça, c’est pour les optimistes car pour les autres, ça pourrait bien être quoi qu’il arrive au Pirée, juste un match de plus pour sortir dignement de cette compétition. Avant d’en sortir, il est fort probable que le PSG fasse un tour de plus. Mais en affichant des prestations aussi médiocres, ça n’ira pas plus loin et surtout ça ne laissera pas un bon souvenir. Face à une équipe d’une faiblesse déconcertante, le PSG a alterné le nul et le mauvais. Le milieu est incohérent et l’attaque ne ressemble à rien. Au sujet de Menez, je propose un jeu simple : à chaque match, on fera une croix dans une case, soit épatant, soit exaspérant. Là, comme samedi dernier et comme trop souvent, il est en mode exaspérant. A côté de lui, Lavezzi bouge bien et on sent que son retour au premier plan ferait beaucoup de bien à Paris. Et puis, il y a Ibra. Moi je veux bien que ce joueur soit hors norme, qu’il écrive des livres, marque des buts dans tous les sens, qu’il passionne les médias, qu’il soit bon pour les affaires, mais on a le droit d’en attendre plus ?? Ou on ne doit rien dire parce que cet homme est capable de tout, à tout moment ? Collectivement, comment organiser l’équipe puisqu’il décide de jouer 9, 10 ou 6 selon les moments ? Alors on va sagement attendre ses prochains exploits pour être « épaté » et se taire. Le PSG débute la seconde période avec Verratti et le milieu a alors meilleure allure. Le niveau du PSG monte d’un cran. C’est pas encore bon, mais c’est moyen et c’est déjà pas mal. Assez pour écarter cet adversaire égaré en LDC. Ibra et Menez régalent enfin. On s’enflamme ? Même contre une équipe de plots disposant d’un gardien de district ? Alors oui, comme prévu le PSG a gagné et faisant gonfler le score. On a noté des évidences, à savoir que c’est mieux avec un vrai milieu de terrain et que c’est mieux aussi quand Ibra est concerné et ne sort pas du collectif », a écrit le journaliste de RMC sur son blog.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club