Club

Riolo : « Sissoko, à quoi sert ce joueur ? »

Anciens - Cayzac: Aulas, le "chasseur de têtes"
Publie le 22/11/2012 a 11:12



  • Peu emballé par la performance parisienne malgré sa victoire face au Dynamo Kiev, Daniel Riolo ne donne pas cher de la peau du PSG en huitième de finale si l’équipe ne hausse pas son niveau de jeu. Le journaliste sportif a profité de son analyse pour critiquer le milieu de terrain parisien et plus particulièrement Mohamed Sissoko, auteur d’un très mauvais match mercredi soir.

    « Pour cette 5e journée de la LDC, le PSG était donc en Ukraine pour voir si par hasard les Pink-Floyd de Kiev n’avaient pas sorti un nouvel album. Un 5e match pour valider une place en 8e chez le dauphin du Shakhtar depuis 3 ans en Ukraine. Un match pour aussi et surtout montrer un visage plus présentable. Après deux défaites à domicile (dont une minable) et un nul en championnat, le PSG devait donc se qualifier et au moins briller un peu. Le contexte rendait donc cette rencontre importante, au-delà du résultat brut. Et encore une fois, toutes les lignes étaient chamboulées. Un nouveau trio devant Nene/Ibra et Lavezzi. Un milieu avec Verratti entouré de deux bodyguards, Matuidi et Sissoko, et une défense dans laquelle Van Der Wiel cherche encore une prestation convaincante. Le début de rencontre montre un Dynamo décidé à effacer la raclée du match aller. Les Ukrainiens prennent l’initiative du jeu et pressent les Parisiens. Le PSG n’est pas dominé, ni vraiment bousculé mais on est loin de l’écart vu entre les deux formations début septembre. Kiev est surtout dangereux grâce au PSG, grâce aux coups francs bêtement offerts. En raison aussi d’un milieu de terrain toujours aussi peu inspiré. Matuidi a beaucoup de bonne volonté, mais il affiche un niveau similaire à celui qui a donné 3 buts aux adversaires du PSG sur les deux derniers matches. Quant à Sissoko, à quoi sert ce joueur ? J’ai très longtemps très peu considéré ce joueur qui oscillait entre blessures et jeu rudimentaire. Mais à force d’entendre des « gens autorisés, avisés » me dire qu’il valait beaucoup plus qu’un avis négatif, j’ai baissé la garde… à tort. Au milieu encore, Verratti peut être ajouté à la liste. Le jeu ne peut partir que de lui, son talent est indéniable, mais ses prises de risques sont intolérables. Durant cette première période, le jeu du PSG se résume à l’attente de l’opportunité en contre. Certes l’impression est que ça peut passer, mais est-ce vraiment rassurant ? Rien de nouveau donc au PSG ou le moyen et le très moyen continuent d’être la norme… Le fameux contre, arrive en fin de première période. Il est le fruit du talent, de l’addition d’individualités. Paris a au moins ça. Le match semble plié dès l’entame de la seconde période. Un cadeau ukrainien dont profitent Matuidi et Lavezzi. L’Argentin qu’on découvre enfin. A 2/0, l’intensité baisse alors d’un cran, mais le déroulement de la rencontre n’évolue guère. Le Dynamo essaye et se heurte souvent à un bon Sirigu. Il faut dire que derrière, Paris n’est pas très serein. Les relances sont parfois cafouillées, les prises de risques inutiles. La fin du match ne présente que très peu d’intérêt. Paris met sa crise entre parenthèse sans pour autant convaincre que son jeu s’améliore. Reste que le PSG devait aller en 8e et il ira. Un résultat attendu et logique au vu des adversaires dans ce groupe. Il reste désormais 3 mois à cette équipe pour exister. Parce qu’avec ce niveau-là, elle ne pourra pas entretenir d’ambitions sérieuses au printemps », a analysé Riolo sur son blog.

    Publie le 22/11/2012 a 11:12

    Riolo : « Sissoko, à quoi sert ce joueur ? »

    Peu emballé par la performance parisienne malgré sa victoire face au Dynamo Kiev, Daniel Riolo ne donne pas cher de la peau du PSG en huitième de finale si l’équipe ne hausse pas son niveau de jeu. Le journaliste sportif a profité de son analyse pour critiquer le milieu de terrain parisien et plus particulièrement Mohamed Sissoko, auteur d’un très mauvais match mercredi soir.

    « Pour cette 5e journée de la LDC, le PSG était donc en Ukraine pour voir si par hasard les Pink-Floyd de Kiev n’avaient pas sorti un nouvel album. Un 5e match pour valider une place en 8e chez le dauphin du Shakhtar depuis 3 ans en Ukraine. Un match pour aussi et surtout montrer un visage plus présentable. Après deux défaites à domicile (dont une minable) et un nul en championnat, le PSG devait donc se qualifier et au moins briller un peu. Le contexte rendait donc cette rencontre importante, au-delà du résultat brut. Et encore une fois, toutes les lignes étaient chamboulées. Un nouveau trio devant Nene/Ibra et Lavezzi. Un milieu avec Verratti entouré de deux bodyguards, Matuidi et Sissoko, et une défense dans laquelle Van Der Wiel cherche encore une prestation convaincante. Le début de rencontre montre un Dynamo décidé à effacer la raclée du match aller. Les Ukrainiens prennent l’initiative du jeu et pressent les Parisiens. Le PSG n’est pas dominé, ni vraiment bousculé mais on est loin de l’écart vu entre les deux formations début septembre. Kiev est surtout dangereux grâce au PSG, grâce aux coups francs bêtement offerts. En raison aussi d’un milieu de terrain toujours aussi peu inspiré. Matuidi a beaucoup de bonne volonté, mais il affiche un niveau similaire à celui qui a donné 3 buts aux adversaires du PSG sur les deux derniers matches. Quant à Sissoko, à quoi sert ce joueur ? J’ai très longtemps très peu considéré ce joueur qui oscillait entre blessures et jeu rudimentaire. Mais à force d’entendre des « gens autorisés, avisés » me dire qu’il valait beaucoup plus qu’un avis négatif, j’ai baissé la garde… à tort. Au milieu encore, Verratti peut être ajouté à la liste. Le jeu ne peut partir que de lui, son talent est indéniable, mais ses prises de risques sont intolérables. Durant cette première période, le jeu du PSG se résume à l’attente de l’opportunité en contre. Certes l’impression est que ça peut passer, mais est-ce vraiment rassurant ? Rien de nouveau donc au PSG ou le moyen et le très moyen continuent d’être la norme… Le fameux contre, arrive en fin de première période. Il est le fruit du talent, de l’addition d’individualités. Paris a au moins ça. Le match semble plié dès l’entame de la seconde période. Un cadeau ukrainien dont profitent Matuidi et Lavezzi. L’Argentin qu’on découvre enfin. A 2/0, l’intensité baisse alors d’un cran, mais le déroulement de la rencontre n’évolue guère. Le Dynamo essaye et se heurte souvent à un bon Sirigu. Il faut dire que derrière, Paris n’est pas très serein. Les relances sont parfois cafouillées, les prises de risques inutiles. La fin du match ne présente que très peu d’intérêt. Paris met sa crise entre parenthèse sans pour autant convaincre que son jeu s’améliore. Reste que le PSG devait aller en 8e et il ira. Un résultat attendu et logique au vu des adversaires dans ce groupe. Il reste désormais 3 mois à cette équipe pour exister. Parce qu’avec ce niveau-là, elle ne pourra pas entretenir d’ambitions sérieuses au printemps », a analysé Riolo sur son blog.




  • Tags de l'article : , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. Cena7_5 on 22 novembre 2012 at 16:38 said:

      A quoi sert Sissoko ?

      Cette question ne c’est jamais posé l’année dernière (quand il a vraiment commencé à être chaud), et ne se posera plus au futur.

      On peux dire tout le mal qu’on veux de Sissoko, mais dire demander à quoi sert un joueur comme lui, c’est ne pas trop suivre le football…

      A bon entendeur

    2. jamais content ces français quand le psg joue toujours a chercher la bête a chercher que sa péte dans tout les sens a chercher ce qui va pas n’importe quoi comme ci le barça le real chelsea etc ce sont construit en seulement 2 saison.

    3. psg93210 on 22 novembre 2012 at 14:59 said:

      il sert à faire t blog ducon.

    4. fanpsg on 22 novembre 2012 at 14:53 said:

      veratti prend des risques c est sur mais je pense que les adversaires on compris que c étais le seul de notre millieux  a pouvoir relancer correctement un ballons donc ils concentraient le pressing sur lui et laissaient libre matuidi et sissoko vue leurs faible niveau technique non mais vraiment c deux mecs balle au pied c est horrible  a son retour motta pourra aussi apporter sa science ce qui va enlever bcp de pression a notre talentueux  verratti l attitude de matuidi et son etat d esprit son indeniable mais son manque technique lui coûteras sa place a cour ou moyen terme dans cette équipe dommage……….sinon content pour la qualiff aller paris………..

      • Arnaud Loue on 22 novembre 2012 at 15:45 said:

         Merci fanpsg tu comprend ce qui ne vas pas dans cette équipe et surtout ce milieu de terrain avec des milieux aussi pauvre techniquement qui n’arrive même pas a faire le minimum dans le foot c’est a dire controle passe on ira vraiment pas loin…

    5. emre_cwalk on 22 novembre 2012 at 14:38 said:

      Riolo, ce mec qui change d’avis selon ses interlocuteurs.
      Il suffit de dire Noir pour qu’il dise blanc.
      il crée simplement le buzz en contredisant…
      Paix à ton âme journaliste…

    6. joannes_6 on 22 novembre 2012 at 14:06 said:

      un petit peu petit, dsl moi jai toujours hais ce mec, nan mais attend, des son 1er match carton rouge, recuperation de balle pas si top que ca, voila deja pq matuidi lui a pris sa place, il st sobre prend ces ballons et ne fais que tres peut de faute.
      Dans le meme style physique que Cissoko on peut le comprar a Capoue et ya pas photo, moi ce que je hais en 1er plan , cest quil se la pete comme pas 2

      • maxon93 on 22 novembre 2012 at 17:15 said:

        t as bien dit haïr ?? on peut haïr un marseillais mais en aucun cas un joueur comme sissoko ,qui a grandit a paris ,supporte le psg,et porte notre maillot avec fierté !!
        je me demandes sur quoi tu t appuis pour dire qu il se la pète ?
        relativise avant d écrire des conneries ,merci !

    7. Je trouve un peu petit de critiquer sissoko alors qu’il joue presque jamais.
      Il est loin d’être à 100% et le rythme ne se retrouve pas en un match.

    8. baiseur94danigo on 22 novembre 2012 at 13:19 said:

       bah il sert a rien comme le dit riolo je l ai bien observé hier il ma énervé il a peur de se faire mal mais il sait abattre pour rien quand il n y a aucun danger il est lent n accélère pas ne gagne pas de duel aérien avec une taille d 1 m 90 donc oui il revient de blessure mais ça fait plusieurs matchs ou il se fait prendre sa place par un chantome moins physique mais un volume de jeu et un cerveau plus remplie  reprend toi MOMO car les qataris vont pas t attendre

      • Cena7_5 on 22 novembre 2012 at 16:40 said:

        L’année dernière, il a mal commencé aussi, mais quand on l’a vue en forme il a été TRES bon momo.
        Arrêter de le critiquer dés maintenant, je suis sûr qu’il va vous faire vous contredire dans quelques semaines.
        Il revient de blessure, et est en manque de matchs..;

        Attendez …

    9. maxon93 on 22 novembre 2012 at 13:01 said:

      vous avez la memoire courte amis parisiens..je me rappel la saison derniere ou il lui a fallu7-8 match pour etre au top..je me souviens que ce mec est un guerrier ,il a fait de super match ou il dominait tt le milieux de terrain…donc soyez patient.
      sinon maxwell je le trouve de mieux en mieux. 

      • Cena7_5 on 22 novembre 2012 at 16:41 said:

        +1 Pour Momo.
        De toute façon, la seule chose à faire quand on lit des commentaires comme ceux que tiennent certains supporter, c’est de screnner leurs commentaires et leur montrer ça quand Sissoko sera en forme, pour leur faire comprendre quels propos idiots ils ont tenus il y’a juste quelques semaines auparavant.

        • baiseur94danigo on 22 novembre 2012 at 16:56 said:

           je donne mon avis je ne pense pas être un idiot ??  et de plus pour te contre dire mon pote seul les idiots ne changent pas d avis donc oui je peux dire qu il est balaise dans une semaine si i l fait mieux car je ne suit pas un idiot je donne mon avis un gros idiot s enferme dans ce qu il pense sans réflexion donc si il est bien pour toi en ce moment tant mieux mais tu peux le demolire dans une semaine toi aussi

          • Cena7_5 on 22 novembre 2012 at 19:52 said:

            T’as répondus au mauvais commentaires que j’ai posté mais ça fait rien ^^

            Tu dis :  »  bah il sert a rien comme le dit riolo « , et dire que Momo sissoko ne sert à rien, ça veux pas dire qu’il est nul que maintenant, tu le trouve nul tout simplement.

            Donc si dans une semaine, tu le trouve bon, ça te gène pas dire qu’il sert à rien puis de dire qu’il est bon ^^ ?

            Sinon t’as raisons pour les idiots, mais y’a aussi ceux qui tournent leurs vestes toutes les semaines (genre ceux qui critique pastore, nene, lavezzi etc).

      • furioXV2 on 22 novembre 2012 at 19:22 said:

        +1 pour Maxwell

    10. SpikePsg on 22 novembre 2012 at 12:48 said:

      Pas tres optimiste le Riolo mais on ne peut pas le contredire.
      Notre principal probleme est notre milieu a 3.
      Dans ce milieu un Motta devant la defense et devant lui Verratti et Matuidi , ca reglerai une partie de nos soucis.
      Autre probleme dans ce milieu est qu’ils sont trop haut quand on n’a pas le ballon et durant le match , nos adversaires se placent souvent entre les lignes.
      Je ne comprend pas , c’est comme s’ils faisait une defense de position..
      Et je suis d’accord sur le fait que ca passe maintenant mais il faut realiste, nous sommes actuellement inferieur a Porto et a 80% des equipes qualifiées.

      • d1tm4r on 22 novembre 2012 at 14:16 said:

         Moi j’ai remarqué que lorsque l’adversaire fessait un pressing haut sur notre milieu de terrain ben l’équipe produit rien et les attaquants décroche.
        Le milieu qu’on a actuellement des que le pressing est la ben on perd beaucoup trop de ballon, pas de construction etc etc..
        Et je trouve le pressing pas assez solidaire au sein du PSG certain joueur ce casse le cul a le faire mais d’autre attende le replis et que l’adversaire fasse une erreur pour jouer la contre attaque.

    11. MYSA92 on 22 novembre 2012 at 12:32 said:

      je suis triste pour SISSOKO , vivement qu il retrouve son niveau……………………..ALLEZ PARIS

    12. Arfer on 22 novembre 2012 at 12:04 said:

      Sissoko a été mauvais mais moins que la derniere fois, il a besoin d’être a 100 % pour être bien et je suis sur qu’il nous apportera quelque chose dans quelque temps.

      • magicnene on 22 novembre 2012 at 12:11 said:

         c’est vrai mais c’est ça le problème,un vrai dilemme pour carlo,d’un coté il faut qu’il joue ,emmagasine du temps de jeu  pour retrouver son niveau mais d’un autre coté son niveau met en difficulté l’équipe quand il joue.

        • Arfer on 22 novembre 2012 at 12:23 said:

          Faut le mettre titulaire contre Troyes, c’est pas très risqué et contre Sainté en coupe.

          • magicnene on 22 novembre 2012 at 12:26 said:

            avec l’arbitrage ligue1 sissoko risque juste un carton rouge à chaque fois qu’il joue,pour moi c’est risqué qui plus est alors qu’il est loin d’etre à 100%

    13. inkerz on 22 novembre 2012 at 12:02 said:

      Riolo, a dans son cerveau la graisse du bide de menes, c’est dire la vision dégueulasse qu’il a de notre équipe, et ça se dit supporter et fidèle du club.
      Allez va vendre tes articles et ta vision de merde ailleurs. 

    14. Paname_70 on 22 novembre 2012 at 11:27 said:

      Sissoko n’a pas jouer a son poste, sinon c’est un bon joueur.

      • PSG4EVER on 22 novembre 2012 at 11:42 said:

        Sissoko a jouer a son poste et au même poste que l’année derniere ou il avait fait de gro match..il est juste clairement pas au niveau en ce moment…..

      • d1tm4r on 22 novembre 2012 at 11:43 said:

         Hum tu es sérieux la^^ c’est le seul joueur qui n’avait pas le niveau et j’ai eu peur qu’il se prenne un rouge….
        Il fait partis des joueurs qui se blesse constamment et quand il revienne sur le terrain sa marque les esprit…a cause de lui que Matuidi et Verratti on eu du boulot, il était a la rue hier et j’espère pour lui que s’était un simple accident.
        Tu dit qu’il était pas a son poste mais dans le football moderne un joueur doit être au moin polyvalent sur 2 voir 3 postes.

    15. Et toi Riolo, à quoi sers tu ?

      • magicnene on 22 novembre 2012 at 11:55 said:

         hahaha bien vu

      • chandler10 on 22 novembre 2012 at 12:05 said:

        Lui, il sert à analyser les matchs. A pointer des choses que tu ne vois pas forcément. Il est certainement l’un des meilleurs journalistes sportif français car il a toujours un avis pertinent et objectif, ce qui est très rare dans ce métier. Si analyser/comprendre ne sert à rien, alors ok, il ne sert à rien…

        • furioXV2 on 22 novembre 2012 at 12:48 said:

           J’approuve Chandler, il est bon le Riolo.

        • Cena7_5 on 22 novembre 2012 at 16:43 said:

          Analyser/comprendre sert à quelque chose : OK.
          C’est pas pour ça, que toute analyse est forcemment bon à prendre.

          Tout le monde peux faire des analyses hein.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Claudio Ranieri

    Ranieri « Le PSG a eu l’opportunité de plier le match »

    LDC

    L’entraîneur du FC Nantes Claudio Ranieri, a évoqué la double confrontation entre le Paris Saint-Germain et ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Riolo : « Sissoko, à quoi sert ce joueur ? »

    Anciens - Cayzac: Aulas, le "chasseur de têtes" <Club , LDC

    Peu emballé par la performance parisienne malgré sa victoire face au Dynamo Kiev, Daniel Riolo ne donne pas cher de la peau du PSG en huitième de finale si l’équipe ne hausse pas son niveau de jeu. Le journaliste sportif a profité de son analyse pour critiquer le milieu de terrain parisien et plus particulièrement Mohamed Sissoko, auteur d’un très mauvais match mercredi soir.

    « Pour cette 5e journée de la LDC, le PSG était donc en Ukraine pour voir si par hasard les Pink-Floyd de Kiev n’avaient pas sorti un nouvel album. Un 5e match pour valider une place en 8e chez le dauphin du Shakhtar depuis 3 ans en Ukraine. Un match pour aussi et surtout montrer un visage plus présentable. Après deux défaites à domicile (dont une minable) et un nul en championnat, le PSG devait donc se qualifier et au moins briller un peu. Le contexte rendait donc cette rencontre importante, au-delà du résultat brut. Et encore une fois, toutes les lignes étaient chamboulées. Un nouveau trio devant Nene/Ibra et Lavezzi. Un milieu avec Verratti entouré de deux bodyguards, Matuidi et Sissoko, et une défense dans laquelle Van Der Wiel cherche encore une prestation convaincante. Le début de rencontre montre un Dynamo décidé à effacer la raclée du match aller. Les Ukrainiens prennent l’initiative du jeu et pressent les Parisiens. Le PSG n’est pas dominé, ni vraiment bousculé mais on est loin de l’écart vu entre les deux formations début septembre. Kiev est surtout dangereux grâce au PSG, grâce aux coups francs bêtement offerts. En raison aussi d’un milieu de terrain toujours aussi peu inspiré. Matuidi a beaucoup de bonne volonté, mais il affiche un niveau similaire à celui qui a donné 3 buts aux adversaires du PSG sur les deux derniers matches. Quant à Sissoko, à quoi sert ce joueur ? J’ai très longtemps très peu considéré ce joueur qui oscillait entre blessures et jeu rudimentaire. Mais à force d’entendre des « gens autorisés, avisés » me dire qu’il valait beaucoup plus qu’un avis négatif, j’ai baissé la garde… à tort. Au milieu encore, Verratti peut être ajouté à la liste. Le jeu ne peut partir que de lui, son talent est indéniable, mais ses prises de risques sont intolérables. Durant cette première période, le jeu du PSG se résume à l’attente de l’opportunité en contre. Certes l’impression est que ça peut passer, mais est-ce vraiment rassurant ? Rien de nouveau donc au PSG ou le moyen et le très moyen continuent d’être la norme… Le fameux contre, arrive en fin de première période. Il est le fruit du talent, de l’addition d’individualités. Paris a au moins ça. Le match semble plié dès l’entame de la seconde période. Un cadeau ukrainien dont profitent Matuidi et Lavezzi. L’Argentin qu’on découvre enfin. A 2/0, l’intensité baisse alors d’un cran, mais le déroulement de la rencontre n’évolue guère. Le Dynamo essaye et se heurte souvent à un bon Sirigu. Il faut dire que derrière, Paris n’est pas très serein. Les relances sont parfois cafouillées, les prises de risques inutiles. La fin du match ne présente que très peu d’intérêt. Paris met sa crise entre parenthèse sans pour autant convaincre que son jeu s’améliore. Reste que le PSG devait aller en 8e et il ira. Un résultat attendu et logique au vu des adversaires dans ce groupe. Il reste désormais 3 mois à cette équipe pour exister. Parce qu’avec ce niveau-là, elle ne pourra pas entretenir d’ambitions sérieuses au printemps », a analysé Riolo sur son blog.

    By
    @
    OTER ?>