Restez connectés avec nous

Anciens

Rothen «Pas photo entre Pastore et Nene»

Après cinq saisons au poste de milieu offensif gauche, Jérôme Rothen a quitté le PSG par la petite porte. Depuis plus d’un an et demi, Nene excelle à ce poste dans la capitale.

« C’est le joueur offensif le plus influent du PSG ; Il n’y a pas photo entre Pastore et lui », lance Rothen dans les colonnes de France Football. « Si vous me demandiez aujourd’hui de coucher une liste de titulaires de cette équipe, c’est son nom que je mettrai en premier. Et je ne dis pas seulement ça parce que j’ai un faible pour les joueurs gauchers comme moi ! En début de saison, je me souviens qu’on disait qu’il jalousait les performances de Pastore, qu’il tirait la tronche. A l’arrivée, pourtant, j’observe qu’il a fermé sa gueule et que c’est lui qui joue le plus de matches. Les autres soufflent parfois, mais lui, jamais ».

L’arrivée de Carlo Ancelotti n’a pas changé la donne pour Nene, qui conserve un statut de titulaire indiscutable chez les Rouges et Bleus. « Il peut désormais d’avantage bouger sur tout le front de l’attaque.  Pour moi, Nene est moins un attaquant gauche qu’un milieu polyvalent capable d’aller sur les deux côtés ou de rester dans l’axe. Et puis ce système en 4-3-2-1 demande moins d’efforts qu’un 4-4-2 ou qu’un 4-2-3-1. Avec Kombouaré, les deux joueurs de couloir offensifs, dont il faisait partie, étaient parfois obligés de revenir défendre très bas pour épaules les latéraux. Là avec un milieu à trois derrière eux, ils peuvent se permettre de rester dans les quarante mètres adverses. Or, tu fais forcément beaucoup plus mal à l’adversaire quand tu n’as plus besoin de remonter quatre –vingt mètre avant de te retrouver devant le but », analyse Rothen.

Le milieu de terrain de Bastia estime tout de même que Nene est encore capable de faire des progrès. « Il a encore parfois tendance à vouloir finir certains actions tout seul. Combien de fois s’est-on dit, avec lui « Mais pourquoi n’a-t-il pas donné son ballon avant ? » D’un autre côté, je crois que lui demander d’être moins perso nuirait à ses performances. Nene est un joueur d’instinct et de spectacle. Il ne faut surtout pas le brider », conclut-il. Cette saison, Nene a inscrit neuf buts avec le PSG en Ligue 1, tous à domicile, et a délivré quatre passes décisives.

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens