Club

Sacchi : «Les recrues du PSG ont le même défaut»

Sacchi "Verratti c'est un joueur génial, il a une classe bure...il a besoin d'une équipe compacte"
Publie le 03/09/2012 a 19:30



  • Pendant cinq saisons, Carlo Ancelotti a porté les couleurs du Milan AC (1987-1992). Le grand Milan. Il était alors entraîné par Arrigo Sacchi (jusqu’en 1991).

    Celui que l’on surnomme « Le mage de Fusignano » peut-être considéré comme le mentor de « Carletto ». Le respect est mutuel entre les deux hommes.« Carlo Ancelotti possède une grande personnalité mais il n’a pas besoin de l’imposer. Il a une grande capacité à convaincre. C’est un homme qui a beaucoup de succès et qui n’a pas besoin de taper du poing sur la table pour se faire comprendre. Il lui suffit d’un sourire. Au PSG, il a Nene, Pastore, Lavezzi, Ménez, qui sont des joueurs difficiles à placer sur le terrain. Il les utilise dans une position où ils se sentent à l’aise et, bien sûr, il peut s’appuyer sur Ibrahimovic, qui doit être à la finition. Le plus gros problème de Carlo est simple. Les dirigeants du PSG ont choisi d’excellents joueurs, mais ils ont tous le même défaut. Ils considèrent le foot comme un sport individuel et non comme un sport d’équipe. Seul Carlo pourra résoudre ce problème. Moi j’étais incapable en tant qu’entraîneur de le faire », a confié Sacchi sur beIN Sport, estimant donc que l’entraîneur francilien devra tenter de modifier l’état d’esprit de plusieurs de ses éléments.

    L’ancien sélectionneur de la Squadra Azzurra en a profité pour aborder d’autres sujets, comme le début de saison médiocre de Javier Pastore. « Il n’a pas encore le rythme mais il a le talent. Il doit comprendre que, s’il est critiqué par les supporters et par les médias, c’est parce qu’il n’est pas efficace. Il est trop individualiste », analyse-t-il. S’il a été directeur sportif du Real Madrid (saison 2004-2005), Sacchi n’a entraîné que des équipes italiennes au cours de sa carrière, hormis l’Atletico Madrid (1998-1999). Il juge la Ligue 1 comme « un championnat intéressant, très physique, très agressif avec beaucoup de rythme et de vitesse. Ce n’est pas le niveau du championnat italien, les joueurs manquent parfois de rigueur et font des erreurs de placement », souligne-t-il. Enfin, concernant la Ligue des Champions, il considère que le club de la capitale doit faire preuve de méfiance, malgré le tirage au sort favorable de la semaine passée. « Sur le papier ce n’est pas un groupe difficile, mais attention : en Ligue des Champions, si on n’est pas au top, tout est difficile. On ne peut pas nier que le PSG rencontre des difficultés. Attention au Dynamo de Kiev, au FC Porto et au Dinamo Zagreb. Ce ne sera pas simple, rien n’est joué. Si les joueurs du PSG pensent s’imposer par la grâce de Dieu, ils vont perdre c’est sûr et certain », conclut le technicien italien, considéré comme l’un des plus grands entraîneurs de l’histoire du football.

    Publie le 03/09/2012 a 19:30

    Sacchi : «Les recrues du PSG ont le même défaut»

    Pendant cinq saisons, Carlo Ancelotti a porté les couleurs du Milan AC (1987-1992). Le grand Milan. Il était alors entraîné par Arrigo Sacchi (jusqu’en 1991).

    Celui que l’on surnomme « Le mage de Fusignano » peut-être considéré comme le mentor de « Carletto ». Le respect est mutuel entre les deux hommes.« Carlo Ancelotti possède une grande personnalité mais il n’a pas besoin de l’imposer. Il a une grande capacité à convaincre. C’est un homme qui a beaucoup de succès et qui n’a pas besoin de taper du poing sur la table pour se faire comprendre. Il lui suffit d’un sourire. Au PSG, il a Nene, Pastore, Lavezzi, Ménez, qui sont des joueurs difficiles à placer sur le terrain. Il les utilise dans une position où ils se sentent à l’aise et, bien sûr, il peut s’appuyer sur Ibrahimovic, qui doit être à la finition. Le plus gros problème de Carlo est simple. Les dirigeants du PSG ont choisi d’excellents joueurs, mais ils ont tous le même défaut. Ils considèrent le foot comme un sport individuel et non comme un sport d’équipe. Seul Carlo pourra résoudre ce problème. Moi j’étais incapable en tant qu’entraîneur de le faire », a confié Sacchi sur beIN Sport, estimant donc que l’entraîneur francilien devra tenter de modifier l’état d’esprit de plusieurs de ses éléments.

    L’ancien sélectionneur de la Squadra Azzurra en a profité pour aborder d’autres sujets, comme le début de saison médiocre de Javier Pastore. « Il n’a pas encore le rythme mais il a le talent. Il doit comprendre que, s’il est critiqué par les supporters et par les médias, c’est parce qu’il n’est pas efficace. Il est trop individualiste », analyse-t-il. S’il a été directeur sportif du Real Madrid (saison 2004-2005), Sacchi n’a entraîné que des équipes italiennes au cours de sa carrière, hormis l’Atletico Madrid (1998-1999). Il juge la Ligue 1 comme « un championnat intéressant, très physique, très agressif avec beaucoup de rythme et de vitesse. Ce n’est pas le niveau du championnat italien, les joueurs manquent parfois de rigueur et font des erreurs de placement », souligne-t-il. Enfin, concernant la Ligue des Champions, il considère que le club de la capitale doit faire preuve de méfiance, malgré le tirage au sort favorable de la semaine passée. « Sur le papier ce n’est pas un groupe difficile, mais attention : en Ligue des Champions, si on n’est pas au top, tout est difficile. On ne peut pas nier que le PSG rencontre des difficultés. Attention au Dynamo de Kiev, au FC Porto et au Dinamo Zagreb. Ce ne sera pas simple, rien n’est joué. Si les joueurs du PSG pensent s’imposer par la grâce de Dieu, ils vont perdre c’est sûr et certain », conclut le technicien italien, considéré comme l’un des plus grands entraîneurs de l’histoire du football.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Gwadalupe

      Hs pierre fai style g revu le marc et c vrai que 4 c sévère looool boular on t’a souffler dans les bronches surtout

      • LauPSG

        c’est dommage qu’il ait besoin de revoir le match pour voir que verratti a été énorme… :)

    • LauPSG

      Arrigo Sacchi ne dis que du bien de CA quand certains « supporters » lui chient dessus! normal?

      • paulepoulpe

        Ma, jé n’écouté pas les crtiques !^(ça, c’est son sourcil gauche)

        • LauPSG

          loool yé pense qué tou as raison ;)

      • magicnene

         c’est un monsieur arigo sacchi,c’est passionnant de l’entendre parler foot,c’est toujours instructif et quand tu l’entends tu ouvres tes oreilles et tu écoutes,tu te tais et tu apprécies l’analyse,il a aussi dit sur la ligue1 que c’était un championnat physique et agressif,ah bon il est pas technique notre championnat lol?

        • LauPSG

          GRAND MONSIEUR! mais on voit qu’il ne connait pas bien la L1 quand il dit qu’il y a beaucoup de rythme et de vitesse lol

          • magicnene

             ah oui lol ça c’est clair,les 3/4 des mecs sont nuls techniquement et marchent,c’est pour ça qu’on s’endort souvent.

        • Almirhasanovic

          Vu avez deja vu quand Ibra l embrouille en direct mdr. Juste enorme ;-)

          • magicnene

             oui je sais,j’ai deja vu,ibra c’est ibra,il changera pas,il dit ce qu’il pense que ça plaise ou non,il s’en fout.

      • Funkymofo

        c’est ridicule, ce que tu dis… tu vois Sacchi chier sur Ancelotti par media interposé, toi ?! Ancelotti a fait des erreurs, en ce début de saison, lui même le sait et tout le monde le dit, pas que les « footix », pas que les anti-PSG, pas que les « faux supporter du PSG », des techniciens, des gens biens, un minimum objectifs… alors faut arrêter de déconner un peu 2 minutes hin !

        • LauPSG

          si tu trouves ça normal que nos « supporters » veulent que CA se fasse virer tant mieux pour toi… c’est sûr que ce sont des fins connaisseurs en football à mon avis

          • Funkymofo

            ah y en a qui veulent sa démission ? oué ok, ils poussent un peu le bouchon là…

            • LauPSG

              retrouve l’article après le match de bordeaux, c’est affligeant…

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC - Koscielny "Le PSG n'a pas fait le travail. C'est important d'être premier"

    LDC – Koscielny « Le PSG n’a pas fait le travail. C’est important d’être premier »

    Adversaires

    Hier soir, le Paris Saint-Germain a concédé le match nul au Parc des Princes face à ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Areola «on va préparer les matches à venir pour être au top»"
    6 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Emery «Je suis inquiet, aussi bien moi que l'équipe»"
    6 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Sacchi : «Les recrues du PSG ont le même défaut»

    Sacchi "Verratti c'est un joueur génial, il a une classe bure...il a besoin d'une équipe compacte" <Club , LDC , Ligue 1

    Pendant cinq saisons, Carlo Ancelotti a porté les couleurs du Milan AC (1987-1992). Le grand Milan. Il était alors entraîné par Arrigo Sacchi (jusqu’en 1991).

    Celui que l’on surnomme « Le mage de Fusignano » peut-être considéré comme le mentor de « Carletto ». Le respect est mutuel entre les deux hommes.« Carlo Ancelotti possède une grande personnalité mais il n’a pas besoin de l’imposer. Il a une grande capacité à convaincre. C’est un homme qui a beaucoup de succès et qui n’a pas besoin de taper du poing sur la table pour se faire comprendre. Il lui suffit d’un sourire. Au PSG, il a Nene, Pastore, Lavezzi, Ménez, qui sont des joueurs difficiles à placer sur le terrain. Il les utilise dans une position où ils se sentent à l’aise et, bien sûr, il peut s’appuyer sur Ibrahimovic, qui doit être à la finition. Le plus gros problème de Carlo est simple. Les dirigeants du PSG ont choisi d’excellents joueurs, mais ils ont tous le même défaut. Ils considèrent le foot comme un sport individuel et non comme un sport d’équipe. Seul Carlo pourra résoudre ce problème. Moi j’étais incapable en tant qu’entraîneur de le faire », a confié Sacchi sur beIN Sport, estimant donc que l’entraîneur francilien devra tenter de modifier l’état d’esprit de plusieurs de ses éléments.

    L’ancien sélectionneur de la Squadra Azzurra en a profité pour aborder d’autres sujets, comme le début de saison médiocre de Javier Pastore. « Il n’a pas encore le rythme mais il a le talent. Il doit comprendre que, s’il est critiqué par les supporters et par les médias, c’est parce qu’il n’est pas efficace. Il est trop individualiste », analyse-t-il. S’il a été directeur sportif du Real Madrid (saison 2004-2005), Sacchi n’a entraîné que des équipes italiennes au cours de sa carrière, hormis l’Atletico Madrid (1998-1999). Il juge la Ligue 1 comme « un championnat intéressant, très physique, très agressif avec beaucoup de rythme et de vitesse. Ce n’est pas le niveau du championnat italien, les joueurs manquent parfois de rigueur et font des erreurs de placement », souligne-t-il. Enfin, concernant la Ligue des Champions, il considère que le club de la capitale doit faire preuve de méfiance, malgré le tirage au sort favorable de la semaine passée. « Sur le papier ce n’est pas un groupe difficile, mais attention : en Ligue des Champions, si on n’est pas au top, tout est difficile. On ne peut pas nier que le PSG rencontre des difficultés. Attention au Dynamo de Kiev, au FC Porto et au Dinamo Zagreb. Ce ne sera pas simple, rien n’est joué. Si les joueurs du PSG pensent s’imposer par la grâce de Dieu, ils vont perdre c’est sûr et certain », conclut le technicien italien, considéré comme l’un des plus grands entraîneurs de l’histoire du football.

    By
    @
    OTER ?>