Restez connectés avec nous
Saint-Etienne/PSG - Tuchel en conf : état d'esprit, exigence, Kehrer, Kimpembe, Marquinhos et Lyon face au Barça

Club

Saint-Etienne/PSG – Tuchel en conf : état d’esprit, exigence, Kehrer, Kimpembe, Marquinhos et Lyon face au Barça

Dimanche, dans le cadre de la 25e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain (1er) affrontera l’AS Saint-Etienne (4e) au Stade Geoffroy-Guichard (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+). A la veille de cette rencontre, le coach parisien Thomas Tuchel a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer les qualités de l’adversaire, mais aussi de revenir sur la victoire mardi contre Manchester United (0-2, 8e de finale aller de la Ligue des Champions), la pression, l’exigence, la mentalité et travail que doit faire son groupe. Il a aussi donné son avis sur ses joueurs Thilo Kehrer (défenseur de 22 ans), Presnel Kimpembe (défenseur central de 23 ans) et Marquinhos, défenseur central de 24 ans qui est souvent utilisé au milieu de terrain. Enfin, il a affirmé que l’Olympique Lyonnais a ses chances face au FC Barcelone. Retrouvez le point sur le groupe ici.

Saint-Etienne ?

Ils sont très forts contre les grandes équipes, contre les 5 premiers. C’est une équipe qui a de l’expérience et beaucoup de qualités. Il y a une atmosphère très forte. Au PSG, on doit être prêt à chaque match. On a eu 2 jours de repos et 2 pour se préparer. J’attends que nous soyons prêts et que l’on joue à notre meilleur niveau. C’est absolument nécessaire pour gagner.

Comment éviter la remontada en Ligue des Champions ?

Je n’étais pas là quand cela s’est passé, mais vous savez bien que je connais seulement une solution pour être prêt : c’est d’utiliser chaque jour et chaque match. Ce n’est pas dans notre tête le match contre Manchester United. Maintenant, c’est important de bien s’entraîner et que nous soyons prêts pour le match demain. C’est la seule approche que je connais.

« Si tu es joueur ou entraîneur dans un club comme ça, tu dois toujours avoir envie l’envie de gagner. »

Comment maintenir les joueurs sous pression en championnat ?

Si on veut atteindre nos objectifs, on doit continuer. Dans un club comme le PSG, il y a toujours la pression pour gagner. Si tu es joueur ou entraîneur dans un club comme ça, tu dois toujours avoir envie l’envie de gagner. On ne peut pas choisir les matchs. Nous devons montrer que nous sommes là pour gagner, chaque jour. Les joueurs jouent avec passion et veulent toujours jouer. Ils sont prêts. Il faut gérer les minutes. Les gars ont encore fait un très bon entraînement hier. Il y a beaucoup de matchs, il faut encore montrer. On doit continuer, gagner.

Kehrer ?

On cherche toujours l’équilibre dans notre jeu. Thilo et Juan Bernat font les choses très bien. Kehrer a fait de grands matchs, très sérieux. Il est très agressif et fiable. Thilo peut défendre contre tous les adversaires avec sa vitesse et sa qualité dans les duels, à terre ou aériens. Il a notre confiance. Mais les autres aussi. Tout le monde veut jouer, c’est normal. Kehrer a pris sa chance en montrant sa qualité.

« Ce n’est pas fini. »

De l’euphorie après la victoire contre Manchester ?

Nous avons joué en équipe et nous avons défendu très très bien. Cela a été une bonne soirée pour nous, mais c’est passé. J’attends dans la vie de tous les jours que tout le monde soit enthousiaste. Mais il faut rester clair dans la tête. Il faut savourer la victoire un jour, et après ça il faut être prêt encore. Ce n’est pas le moment d’en parler. On a rempli l’objectif et maintenant c’est un autre match. C’est aussi dangereux de rester trop longtemps dans l’enthousiasme. On ne peut pas que dire que l’on va gagner. Ce n’est pas comme ça. Il faut travailler dur. C’était un grand travail pour gagner et les joueurs sont très professionnels. On a beaucoup de confiance, mais il faut encore montrer. Ce n’est pas fini. On doit s’améliorer. On doit être très critique avec nous-mêmes.

Kimpembe retrouve son meilleur niveau ?

Ce n’est pas une question de mentalité ou de qualités pour lui. Il a tout pour être l’un des meilleurs. C’est une question de concentration et utiliser chaque jour. Il doit être concentré à chaque minute dans le match. C’est un processus. C’est un jeune joueur, mais il a joué en Champions League très bien. Son seul défi c’est d’être concentré dans chaque minute pendant un match. Il a des joueurs d’expérience pour l’aider, comme Gigi Buffon ou Thiago Silva. Kimpembe a une superbe mentalité.

« Il est l’un des meilleurs défenseurs du monde, mais en ce moment il est aussi un des meilleurs milieux du monde. »

Marquinhos meilleur en défense ou au milieu ?

Je ne sais pas (rires). Il est très fort partout. Il est l’un des meilleurs défenseurs du monde, mais en ce moment il est aussi un des meilleurs milieux du monde. Marqui veut encore apprendre et s’améliorer, chaque jour. C’est un joueur incroyable, avec sa personnalité. Il est toujours prêt à faire des choses pour l’équipe, il est toujours attentif.

Manchester, une montée en puissance de l’équipe ? Sur quoi elle doit encore progresser ?

Il y a beaucoup de choses. On s’est amélioré depuis nos débuts en Ligue des Champions. J’avais dit dès la première conférence de presse que je veux que l’on joue avec une énergie et une mentalité que tous nos supporters peuvent sentir. Je pense que cela a été le cas. Il le faut, car c’est une compétition très difficile. On doit faire la différence avec nos qualités et la mentalité. Je suis heureux que l’on soit capable de combattre en équipe. Mais on peut encore améliorer des choses, des décisions, des aspects tactiques. Ce n’est pas fini. Nous sommes ensemble pour grandir.

Lyon peut battre le FC Barcelone ?

Oui, clairement oui. C’est super compliqué de jouer contre Lyon. Ils ont la qualité pour combattre avec Barcelone. C’est clair.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club