Restez connectés avec nous

Club

Saison lancée, Ibra étincelant !

Il aura fallu attendre la quatrième journée de Ligue 1 pour que le PSG remporte sa première victoire de la saison, face à Lille, au Grand Stade (2-1). Le grand artisan du succès francilien n’est autre que la recrue phare de l’été : Zlatan Ibrahimovic.

C’est dans un schéma tactique en 4-3-1-2 que Carlo Ancelotti avait décidé d’entamer la rencontre, avec une triplette Motta-Verratti-Matuidi dans l’entrejeu et un duo Ibra-Ménez en attaque. La victime de ce dispositif se nommait Nene : le Brésilien devait prendre place sur le banc de touche pour la deuxième fois de la saison. Les Rouge et Bleu entamaient la rencontre pied au plancher. Maxwell centrait de la gauche en retrait vers Ménez, qui décalait Ibrahimovic. Dans la surface, le géant suédois gagnait son duel avec Landreau et ouvrait le score dès la 27e seconde de jeu (0-1, 1ère). Grâce à cette réalisation, la plus rapide depuis le début de l’exercice en cours, les Lillois étaient totalement cueillis à froid. Rapidement, ceux-ci avaient l’occasion de réagir. Après une remise de la tête de Basa, Nolan Roux était trop court pour pouvoir égaliser (3e). Celui-ci tentait ensuite un retourné acrobatique mais Sirugu se montrait impérial en le détournant (10e). Les offensives nordistes n’allaient pas tarder à être récompensées. Sur un corner tiré par Payet, Chedjou coupait de la tête au premier poteau pour catapulter le ballon dans les filets parisiens (1-1, 12e). Au milieu de terrain, les Parisiens éprouvaient des difficultés à se trouver.

Cette année, le club de la capitale possède l’un des meilleurs joueurs de la planète. Ibrahimovic faisait à nouveau parler la poudre. Bien lancé en profondeur par Pastore, l’ancien Milanais s’infiltrait dans la surface du LOSC et trompait Landreau, sorti de façon hasardeuse, d’un ballon piqué (1-2, 21e). Jallet centrait ensuite pour Ibra, mais la tête du Scandinave n’était pas cadré (30e). Le PSG obtenait un coup franc, situé à 27 mètres des buts lillois. Zlatan s’en chargeait en tirant puissamment. In-extremis, le mur des Dogues repoussait ce missile en corner (36e). C’est encore le natif de Malmö qui amenait le danger, une nouvelle fois lancé par « El Flaco ». Cette fois, Landreau parvenait à le devancer (40e). Malgré une certaine confusion devant le but francilien (43e), le club de la capitale rentrait au vestiaire avec un avantage au tableau d’affichage.

Zlatan est grand !

A la mi-temps, Rudi Garcia remplaçait Pedretti par Salomon Kalou. D’emblée, les hôtes de la soirée se montraient entreprenants. Suite à un centre de fuyant de Digne, Sirigu plongeait et boxait maladroitement le ballon alors que Kalou se trouvait à l’affût (52e). Toujours aussi volontaire, Ibrahimovic décochait une frappe lointaine, qui passait à gauche de la lucarne de Landreau (56e). Alors qu’il était quasi-fantomatique au début de la rencontre, Verratti se montrait particulièrement précieux au niveau de la conservation du ballon. Peu après l’heure de jeu, Ancelotti décidait de lancer Nene à la place de Pastore (65e). Une fois de plus, l’ancien joueur de Palerme décevait. Dans l’entrejeu, le « le Pirlo des Abruzzes » était remplacé par le jeune Rabiot (70e). Aux 25 mètres, Kalou adressait une frappe plein axe, que Sirigu écartait des deux poings (73e). En fin de rencontre, les Dogues faisaient le forcing pour égaliser. Peu après le remplacement de Ménez par Gameiro, Jallet débordait côté droit et servait Ibra. Celui-ci prenait le dessus sur Béria et plaçait une tête puissante que Landreau détournait en corner (82e). De la tête, De Melo n’inquiétait pas Sirigu, qui captait aisément le cuir (85e).

En s’imposant chez le concurrent désigné pour le titre de champion de France, le club de la capitale a véritablement lancé sa saison ce dimanche soir. Les hommes de Carlo Ancelotti sont enfin parvenus à développer un jeu collectif satisfaisant, même s’il reste encore largement perfectible. Grâce à un Ibra de gala, les Rouge et Bleu comptent désormais six points au compteur mais restent à six longueurs du leader marseillais. Lors de la prochaine journée, le PSG accueillera Toulouse au Parc des Princes (vendredi 14 septembre, 20h45).

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club