Restez connectés avec nous
Ancelotti ouvre la porte pour un retour au Real "ou au PSG, ou à Chelsea".

Club

Sakho, Beckham, le 4-4-2…Ancelotti se livre !

Invité de l’émission « Le Club » sur BeIn Sport, Carlo Ancelotti est revenu sur le regain de forme de son équipe depuis le mois de décembre et surtout sur les raisons de cette rédemption. Le technicien italien s’est également exprimé au sujet de Pastore et Nenê, et n’a pas tari d’éloges sur Sakho, en grande forme depuis plusieurs semaines.

« Les choses ont changé quand toute l’équipe a commencé à défendre de manière compacte, en formant un bon bloc. Les milieux de terrain aident davantage les défenseurs, c’est plus facile. Les performances individuelles se sont améliorées, on peut le voir avec Sakho qui a été très bon lors des dix derniers matches. Il est plus confiant, plus attentif, moins agressif que l’an passé. A la fin de la saison passée, j’ai dit à Sakho qu’il y aurait de la concurrence à tous les postes. C’est important pour avoir une équipe compétitive. Il l’a bien compris, il s’est bien battu et s’est beaucoup amélioré. Je ne peux pas dire quelle sera la charnière centrale titulaire. Thiago Silva est d’un autre niveau mais Sakho, Alex et Camara sont très bons. Je n’ai pas de préférence. Si Thiago préfère jouer avec Alex ? Non, c’est faux. Pourquoi j’ai sorti Sakho face à Toulouse ? Pour mettre Antoine Conte, un jeu qui sera très bon pour le PSG et l’équipe de France, a annoncé l’entraîneur parisien, qui demande à tout son effectif d’avoir un comportement professionnel. Il y a des problèmes de gestion lorsque les joueurs ne sont pas professionnels. S’ils le sont, comme Ibrahimovic, que ce soit sur le terrain ou à l’entraînement, alors il n’y a aucun problème. Mais c’est plus difficile de gérer les joueurs qui n’ont pas de temps de jeu, c’est pareil partout. C’est le plus gros problème pour un entraîneur car à l’entraînement, tout le monde doit être motivé pour qu’il y ait de l’intensité et que la séance soit efficace. »

Depuis décembre, le PSG est séduisant dans le jeu et la victoire face à Porto semble avoir contribué à ce renouveau. Puis le changement de système a permis aux joueurs de se sentir plus à l’aise sur le terrain. « Porto a été un déclic dans la saison mais le changement de système a été important. Pourquoi avoir choisi un 4-4-2 ? Premièrement, par rapport aux caractéristiques des joueurs. Puis c’est plus facile d’exercer un pressing avec ce système, on peut couvrir toute la largeur du terrain. Ce n’est pas simple pour la défense d’avoir seulement deux milieux de terrain défensif mais toute l’équipe défend, même les attaquants. Je ne vais pas changer de système en Ligue des Champions, on a notre identité, notre jeu. Il nous manque seulement de l’expérience. Le courage est également important pour gagner un match dans cette compétition. Ce sera difficile à Valence, une équipe de bonne qualité, agressive et compacte. Elle a posé beaucoup de problèmes au Barça. Ils ont changé de système et je pense qu’ils vont jouer comme ça contre Paris. »

Enfin, Carletto a donc analysé la situation de Javier Pastore, avant d’évoquer l’arrivée de David Beckham et le départ de Nenê. « Pastore est un joueur très résistant, et un milieu de terrain classique. Il a besoin de beaucoup d’espaces, il a beaucoup de qualités physiques et techniques. Il n’a pas été bon durant une période mais il est jeune, il n’a pas beaucoup d’expérience en Europe, et le jeu en Amérique du Sud est différent. Ici, il y a moins d’espaces et il faut être plus costaud. Il doit prendre le temps de trouver la bonne position sur le terrain. Beckham ? Son arrivée est une très bonne nouvelle, je le connais très bien. Son âge n’est pas un problème, Maldini a gagné une Ligue des Champions à 39 ans…Beckham est le joueur le plus sérieux et le plus professionnel que j’ai rencontré dans ma carrière d’entraîneur. Il peut aussi aider l’équipe pour ces raisons. Sur le terrain, il peut jouer milieu défensif, à côté de Matuidi. Il n’est pas rapide mais ce n’est pas un problème, il peut donner de très bons ballons. Nenê a dit que je ne comprenais pas pourquoi le PSG voulait se séparer de lui ? C’est faux, nous prenons les décisions ensemble, le club et l’entraîneur. Le problème c’est qu’il n’a pas accepté la concurrence et qu’il a eu un comportement bizarre à Porto quand il n’est pas entré en jeu. »

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club