Club

Sakho, pas touche au banc de touche !

Publie le 18/04/2012 a 21:00



  • Cela fait désormais trois matches que Carlo Ancelotti fait asseoir Mamadou Sakho sur le banc de touche. Naturellement, le joueur se pose des questions au sujet de son avenir.

    Dimanche soir, au Stade l’Abbé-Deschamps face à Auxerre (1-1), le coach francilien avait opté pour une charnière centrale Alex-Bisevac, comme lors du Clasico. Lorsque Maxwell s’est blessé, on pouvait légitimement penser que Sakho remplacerait le Brésilien. Surprise : « Carletto » lançait Sylvain Armand. Pire, pour son dernier changement en Bourgogne, le technicien italien décidait de faire entrer Diego Lugano en lieu et place de Mathieu Bodmer. De son banc de touche, ces choix tactiques ont laissé un goût amer au numéro 3 francilien. « C’est forcément énervant, surtout quand on est un compétiteur comme moi », a-t-il confié hier lors de la présentation du nouveau maillot de l’équipe de France. Carlo Ancelotti ne lui aurait pas donné la moindre explication pour justifier ses choix.

    Crève-cœur

    A l’heure actuelle, il ne reste plus que six matches à disputer avant la fin de la saison. Si Mamadou Sakho continue à faire banquette, il envisagera logiquement un départ lors du prochain mercato. Un crève-cœur pour un élément qui représente à merveille le club de la capitale. « Le plus important, c’est que le PSG gagne et soit champion. Après, mon cas personnel, on en discutera plus tard… », préfère-t-il relativiser. En perdant sa place de titulaire, « Kirikou » (son surnom) s’est également vu déposséder de son brassard de capitaine. Un brassard qui lui avait été confié par Paul Le Guen un soir d’octobre 2008, pour sa première titularisation en Ligue 1, à Valenciennes. A 17 ans et 8 mois, Mamadou Sakho était devenu le plus jeune capitaine de l’histoire du PSG et du Championnat de France.

    Le travail comme refuge

    S’il continue à faire banquette lors des prochaines semaines, un autre dommage collatéral risque de se produire. Laurent Blanc pourrait ne pas le convoquer dans sa liste des joueurs retenus pour l’Euro 2012, en Pologne et en Ukraine. Considéré comme un futur très grand défenseur central européen, Mamadou Sakho doit rapidement retrouver du temps de jeu. Carlo Ancelotti décidera-t-il de lui accorder à nouveau sa confiance face à Sochaux, dimanche en fin d’après-midi (17h) ? Rien n’est moins sûr. « Je me réfugie dans le travail, je continue à bosser et je ne doute pas de moi. Je viens toujours avec le sourire le matin, content de retrouver mes coéquipiers », assure le natif du XVIIIe arrondissement de Paris, qui conserve une certaine dose de confiance en cette période d’incertitude.

    Ancelotti : « Mamadou reste l’emblème de l’équipe »

    Hormis avec les Bleus, Mamadou Sakho n’a pas l’habitude de devoir se cantonner au banc de touche. Homme-clé de Paul Le Guen et d’Antoine Kombouaré, son statut n’avait pas été modifié au moment où Ancelotti a pris les rênes des Rouges et Bleus. Jusqu’au déplacement à Nancy le 31 mars dernier (2-1). Pourtant, l’ancien coach de Chelsea conserve une haute estime de son joueur de 22 ans. « Il n’est pas dans un bon moment. Mamadou reste l’emblème de l’équipe. Il a fait le centre de formation pour jouer dans cette équipe. Ce n’est pas un problème », déclarait-il dimanche, dans un reportage diffusé dans Téléfoot. Sous contrat avec le PSG jusqu’en juin 2015, Sakho n’abandonnera certainement pas un club qu’il chérit par-dessus tout. Surtout pas avant d’avoir tout donné pour reconquérir une place de titulaire et un brassard de capitaine qui lui vont comme un gant.

    Publie le 18/04/2012 a 21:00

    Sakho, pas touche au banc de touche !

    Cela fait désormais trois matches que Carlo Ancelotti fait asseoir Mamadou Sakho sur le banc de touche. Naturellement, le joueur se pose des questions au sujet de son avenir.

    Dimanche soir, au Stade l’Abbé-Deschamps face à Auxerre (1-1), le coach francilien avait opté pour une charnière centrale Alex-Bisevac, comme lors du Clasico. Lorsque Maxwell s’est blessé, on pouvait légitimement penser que Sakho remplacerait le Brésilien. Surprise : « Carletto » lançait Sylvain Armand. Pire, pour son dernier changement en Bourgogne, le technicien italien décidait de faire entrer Diego Lugano en lieu et place de Mathieu Bodmer. De son banc de touche, ces choix tactiques ont laissé un goût amer au numéro 3 francilien. « C’est forcément énervant, surtout quand on est un compétiteur comme moi », a-t-il confié hier lors de la présentation du nouveau maillot de l’équipe de France. Carlo Ancelotti ne lui aurait pas donné la moindre explication pour justifier ses choix.

    Crève-cœur

    A l’heure actuelle, il ne reste plus que six matches à disputer avant la fin de la saison. Si Mamadou Sakho continue à faire banquette, il envisagera logiquement un départ lors du prochain mercato. Un crève-cœur pour un élément qui représente à merveille le club de la capitale. « Le plus important, c’est que le PSG gagne et soit champion. Après, mon cas personnel, on en discutera plus tard… », préfère-t-il relativiser. En perdant sa place de titulaire, « Kirikou » (son surnom) s’est également vu déposséder de son brassard de capitaine. Un brassard qui lui avait été confié par Paul Le Guen un soir d’octobre 2008, pour sa première titularisation en Ligue 1, à Valenciennes. A 17 ans et 8 mois, Mamadou Sakho était devenu le plus jeune capitaine de l’histoire du PSG et du Championnat de France.

    Le travail comme refuge

    S’il continue à faire banquette lors des prochaines semaines, un autre dommage collatéral risque de se produire. Laurent Blanc pourrait ne pas le convoquer dans sa liste des joueurs retenus pour l’Euro 2012, en Pologne et en Ukraine. Considéré comme un futur très grand défenseur central européen, Mamadou Sakho doit rapidement retrouver du temps de jeu. Carlo Ancelotti décidera-t-il de lui accorder à nouveau sa confiance face à Sochaux, dimanche en fin d’après-midi (17h) ? Rien n’est moins sûr. « Je me réfugie dans le travail, je continue à bosser et je ne doute pas de moi. Je viens toujours avec le sourire le matin, content de retrouver mes coéquipiers », assure le natif du XVIIIe arrondissement de Paris, qui conserve une certaine dose de confiance en cette période d’incertitude.

    Ancelotti : « Mamadou reste l’emblème de l’équipe »

    Hormis avec les Bleus, Mamadou Sakho n’a pas l’habitude de devoir se cantonner au banc de touche. Homme-clé de Paul Le Guen et d’Antoine Kombouaré, son statut n’avait pas été modifié au moment où Ancelotti a pris les rênes des Rouges et Bleus. Jusqu’au déplacement à Nancy le 31 mars dernier (2-1). Pourtant, l’ancien coach de Chelsea conserve une haute estime de son joueur de 22 ans. « Il n’est pas dans un bon moment. Mamadou reste l’emblème de l’équipe. Il a fait le centre de formation pour jouer dans cette équipe. Ce n’est pas un problème », déclarait-il dimanche, dans un reportage diffusé dans Téléfoot. Sous contrat avec le PSG jusqu’en juin 2015, Sakho n’abandonnera certainement pas un club qu’il chérit par-dessus tout. Surtout pas avant d’avoir tout donné pour reconquérir une place de titulaire et un brassard de capitaine qui lui vont comme un gant.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Kids

      Paristeam lancer un message de soutient à sakho cas chaque rencontre que les supporter chante sakho sakho sakho comme le fait les supporteur de barca pour Messi !J’aurai aimer que sakho soi notre totti à la Rome ,notre inzaghi au Milan !

      • mdrrr….Milan AC est le 8eme club d’Inzaghi…Del Piero à la limite ou Gerard…Puyol etc…mais pas Inzaghi

        • Cena75

           Totti aussi ^^

          • Cena75

             Ou Maldini x)

    • gagasta

      faut bien qu’il installe une charniere, il a choisi que se serait sans MAMADOU ok il libre a ANCELLOTI!! maintenant quand tu fais entré lugano la y’a un réelle probleme. Tous ses joueurs acheté nous andicape aujourd’hui, a voulloir faire plaisir aux joueurs acheter par LEO  c’est le PSG qui se tire une balle dans le pied et se titre va etre dure a conquerir!! Pour moi la meilleur defense c’est MAXWELL SACKO BISEVACH JALLET!!

      • TomTom

        Toi tu as lu une « rumeur » concernant Lugano au sein du vestiaire parisien ;) 
        Sinon la meilleure charnière en ce moment c’est bien Alex-Bisevac. Sakho est moins bon cette année, tout simplement. Ca arrive même aux meilleurs d’être sur le banc. Il va bosser, il connait pour la première fois la concurrence, ça va vraiment le faire progresser et à mon avis l’an prochain il sera de nouveau titulaire. 

    • arno

      bisevac a beau avoir un bon niveau, ca me gave quand même que sakho joue pas. J’ai vu tous les matchs cette saison et j’ai pas ressenti qu’il jouait si mal que ça.

    • Okocha

      Moralité dans le fonds c’est pas mieux du tout. Défaite contre Lyon, trimballé face à des Marseillais blessé (Remy) et fatigué (match contre le Bayern, et records d’occas/tirs pour Auxerre dimanche Donc Mamad est juste le bouc émissaire, qui retrouvera sans aucuns probleme sa place et rapidement. (Je me demande même ce que fait encore Alex sur le terrain).

    • Huhu

      Juste un truc , c’est vraiment uniquement en France que des qu’un joueur va sur le banc à cause de ses performances et uniquement de ses performances qu’on parle immédiatement de départ , on entend les classiques  » il n’est pas dans les plans du coach faut qu il parte  » .
      Le meilleur exemple que j ai c est Micah Richards de City , le mec c est LE Sakho de City , forme au club , présent avant le rachat etc et il est encore la .
      Ça faut 4-5 matchs que Zabaleta prend sa place à droite , est ce que vous pensez une seule seconde qu on parle de départ ou quoi que ce soit à City ?

      Ça arrive d’aller sur le banc , ça arrive à tt le monde , Mamade a 22 ans , il est super jeune , et il reviendra de cette période encore plus fort.
      Dans 5 ans ça sera encore notre capitaine je parierai ma maison si il le faut !

      Allez Paris et Allez Mamade !

      • Weird

        Tout à fait d’accord. A part peut être sur le fait qu’il soit encore là dans 5 ans… J’dis pas que j’aimerais pas, au contraire, j’aime bcp ce joueur mais il n’a jamais montré un grand désir de rester… A chaque fois que qqu’un lui demande il fait la moue et répond : « on verra ». Bref, on verra ! :p

    • Kefran77

      Il ne partira pas cette été, il sait qu’il a une grande carte à jouer au PSG, son club formateur et on a surtout les moyens de le garder! Il sait très bien qu’il risque de faire banquette dans les grands clubs européens donc si il est intelligent il restera à Paris et grandira avec sa famille pour gagner des titres!

    • Maxon22

      quand on regarde bien, c est makelele qui manque bcp, lui c etait un vrai capitaine on jouais plus serainement

      • Gino95

        ouai t as bien raison mais Sissoko a les épaules faut juste que les arbitres arretent de fumer lol

    • Gino95

      Il va revenir c’est certain il lui manque juste de l’intelligence dans son placement car physiquement c’est un monstre, je pense qu’il va beaucoup apprendre d’Alex qui lui est un défenseur avec beaucoup d’expérience maintenant on va voir si c’est un crack ou pas, s’il progresse pas bye bye, c’est un peu notre défaut en France, on a un jeune qui fait de bonne perf et on en fait un crack, maintenant mamad  a le potentiel mais n’a rien prouvé, faut juste regarder les places que l’on avait les saisons passées et la on se calme assez vite.ALLEZ MAMAD ALLEZ PARIS!!!!!!!!!!

      • maxwell17

        il faut aussi qu’il progresse dans ces relances , sa sérénité , son calme exct , il ce complique trop souvent la tache , mais sa viendra avec l’expérience, il est encore jeune  

    • Jo67 B

      J aimerais entendre sakho sahko dimanche dans le stade alors vous qui serez au par. Dimanche n oublié pas mamad

    • Jojo7875psg

      il faut que tu revienne sakhominator
      on a besoin de toi
      se n’est pas ton année mais faut pas que tu parte
      impose toi tu peut le faire !!!!!!!!

    • Thierry17

      courage Mamadou, tous les grands sont passés par là, c’est à toi de te battre pour redevenir le Kirikou que nous aimons, impitoyable avec l’adversaire!!!!!!

    • Je doute de + en + de Mister , 10 charniéres centrales depuis le début de saison  et  notre meilleur centraux sur le banc . Il préfère en fin de match ,faire  rentrer Lugano qui garde sa remorque derriére lui pour jouer . Pas touche au gamin de Paris ,l’embléme de notre club . Mister vous avait pris un club  en téte du championnat de France, meilleur défense et depuis  votre arrivée nous sommes devenus la 13éme , alors que vous avez densifié le milieu.                                                                                                                                                                       Rendez-nous  MAMAD……………                                    .                                                                                                                                                    

      • Weird

        Sakho est tout sauf bon cette année, donc faut arrêter les conneries.
        S’il revient à un bon niveau, il aura sa place mais pr l’instant, c’est pas le cas. A Mamad de travailler pr regagner sa place, et pas à Ancelotti d’attendre encore et encore que Sakho fasse vmt qqch.

        • Le sportif se juge pas sur un palmarés ,mais sur ce qu’il est au présent . Et Ancellotti ,Alex ,Lugano n(‘ont rien prouvé avec le PSG………….Et MAMAD quand il joue n’est pas moins mauvais que ces joueurs -là………

          • Fuck-om

            Pour lugano passe encore mais alex n’a pas grand chose a se reprocher… Et mamad a la relance en ce moment est tout sauf bon…

      • TomTom

        10 charnières centrales, logique il est là que depuis janvier soit … 3 mois. 
        Notre meilleur DC cette année? Non pour moi le meilleur cette année c’est Bisevac. Et dans l’esprit d’Ancelotti qui les voit toute la semaine c’est peut-être Alex, je sais pas. D’ailleurs il en a vu des joueurs de talent le Mister. 
        Benzema l’an dernier était à la cave au Réal mais il a bossé et maintenant Le Mou’ n’hésite même plus entre Karim et Higuain. A Kirikou de faire pareil, tout simplement. Il a ENFIN de la concurrence, ça va le faire progresser et perso j’ai aucune inquiétude pour lui, c’est un guerrier, il est encore super jeune et je pense franchement qu’il va redevenir titulaire en étant bien meilleur qu’avant.  

    • Cena75

      Allez Mamad’ !

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC - Aubameyang "J'aimerais jouer contre Paris"

    LDC – Aubameyang « J’aimerais jouer contre Paris »

    Adversaires

    Grâce à son match nul face au Real Madrid (2-2), le Borussia Dortmund a terminé premier ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."LDC - Aubameyang "J'aimerais jouer contre Paris""
    23 minutes ago
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Le PSG voudrait renforcer sa défense avec Ricardo Rodriguez"
    1 hour ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Sakho, pas touche au banc de touche !

    <Club , Editos , Une

    Cela fait désormais trois matches que Carlo Ancelotti fait asseoir Mamadou Sakho sur le banc de touche. Naturellement, le joueur se pose des questions au sujet de son avenir.

    Dimanche soir, au Stade l’Abbé-Deschamps face à Auxerre (1-1), le coach francilien avait opté pour une charnière centrale Alex-Bisevac, comme lors du Clasico. Lorsque Maxwell s’est blessé, on pouvait légitimement penser que Sakho remplacerait le Brésilien. Surprise : « Carletto » lançait Sylvain Armand. Pire, pour son dernier changement en Bourgogne, le technicien italien décidait de faire entrer Diego Lugano en lieu et place de Mathieu Bodmer. De son banc de touche, ces choix tactiques ont laissé un goût amer au numéro 3 francilien. « C’est forcément énervant, surtout quand on est un compétiteur comme moi », a-t-il confié hier lors de la présentation du nouveau maillot de l’équipe de France. Carlo Ancelotti ne lui aurait pas donné la moindre explication pour justifier ses choix.

    Crève-cœur

    A l’heure actuelle, il ne reste plus que six matches à disputer avant la fin de la saison. Si Mamadou Sakho continue à faire banquette, il envisagera logiquement un départ lors du prochain mercato. Un crève-cœur pour un élément qui représente à merveille le club de la capitale. « Le plus important, c’est que le PSG gagne et soit champion. Après, mon cas personnel, on en discutera plus tard… », préfère-t-il relativiser. En perdant sa place de titulaire, « Kirikou » (son surnom) s’est également vu déposséder de son brassard de capitaine. Un brassard qui lui avait été confié par Paul Le Guen un soir d’octobre 2008, pour sa première titularisation en Ligue 1, à Valenciennes. A 17 ans et 8 mois, Mamadou Sakho était devenu le plus jeune capitaine de l’histoire du PSG et du Championnat de France.

    Le travail comme refuge

    S’il continue à faire banquette lors des prochaines semaines, un autre dommage collatéral risque de se produire. Laurent Blanc pourrait ne pas le convoquer dans sa liste des joueurs retenus pour l’Euro 2012, en Pologne et en Ukraine. Considéré comme un futur très grand défenseur central européen, Mamadou Sakho doit rapidement retrouver du temps de jeu. Carlo Ancelotti décidera-t-il de lui accorder à nouveau sa confiance face à Sochaux, dimanche en fin d’après-midi (17h) ? Rien n’est moins sûr. « Je me réfugie dans le travail, je continue à bosser et je ne doute pas de moi. Je viens toujours avec le sourire le matin, content de retrouver mes coéquipiers », assure le natif du XVIIIe arrondissement de Paris, qui conserve une certaine dose de confiance en cette période d’incertitude.

    Ancelotti : « Mamadou reste l’emblème de l’équipe »

    Hormis avec les Bleus, Mamadou Sakho n’a pas l’habitude de devoir se cantonner au banc de touche. Homme-clé de Paul Le Guen et d’Antoine Kombouaré, son statut n’avait pas été modifié au moment où Ancelotti a pris les rênes des Rouges et Bleus. Jusqu’au déplacement à Nancy le 31 mars dernier (2-1). Pourtant, l’ancien coach de Chelsea conserve une haute estime de son joueur de 22 ans. « Il n’est pas dans un bon moment. Mamadou reste l’emblème de l’équipe. Il a fait le centre de formation pour jouer dans cette équipe. Ce n’est pas un problème », déclarait-il dimanche, dans un reportage diffusé dans Téléfoot. Sous contrat avec le PSG jusqu’en juin 2015, Sakho n’abandonnera certainement pas un club qu’il chérit par-dessus tout. Surtout pas avant d’avoir tout donné pour reconquérir une place de titulaire et un brassard de capitaine qui lui vont comme un gant.

    By
    @
    OTER ?>