Restez connectés avec nous

Club

Sakho : « Un esprit de revanche »

Eliminé de la Coupe de France après sa défaite contre Lyon, le PSG n’a plus que le championnat à jouer. Le titre de Champion de France est donc devenu obligatoire selon Mamadou Sakho, qui a également profité de son passage sur RMC pour s’exprimer sur les recrues et son futur au PSG.

« Sincèrement, l’objectif, c’est le titre. Avec l’effectif qu’on a, le recrutement effectué, on ne peut pas se cacher. On est ambitieux et on n’a pas peur de le dire. Passer à côté du titre serait une déception pour tout le monde, que ce soit les supporters, les joueurs ou les dirigeants. On a un esprit de revanche qui nous hante, on n’a plus que ça à jouer, a déclaré le capitaine parisien, qui ne fera pas attention au parcours de Montpellier durant le sprint final. Notre plus grand rival, c’est nous-mêmes. On doit jouer avec nos qualités, faire abstraction des autres. On a 10 matches à jouer et il faut donner le maximum.»

Et pour tenter de prendre un maximum de points sur ces 10 finales, le PSG pourra compter sur ses nombreux joueurs de qualité. « Les nouveaux joueurs ont apporté leur expérience. Thiago Motta, c’est vrai que c’est un joueur de classe internationale, on le ressent tous les jours à l’entraînement. Pastore, c’est pareil, il a des qualités et une aisance technique extraordinaire. Ce sont tous des joueurs de renommée mondiale, de haut niveau, ils apportent leurs qualités techniques, physiques mais aussi humaines. Ce sont tous de bons gars, vraiment, l’ambiance est très bonne même s’il y a la barrière de la langue

Enfin, concernant son avenir, Sakho veut s’inscrire dans la durée au PSG et pensera à son futur au moment d’évoquer une prolongation de contrat. « Paris c’est mon club, j’étais supporter avant d’être joueur et je suis toujours fier de jouer pour Paris et sa banlieue. Je serai au PSG jusqu’en 2014 et après on verra selon mes objectifs et ceux du club, a confié le jeune défenseur parisien, attiré par la Premier League. L’Angleterre, c’est un championnat attractif, c’est vrai. Mais maintenant, avec ce PSG-là, c’est l’Angleterre qui vient à nous. Regardez l’entraîneur adjoint, il ne parle qu’anglais (rires).»

Derniers articles

Autres articles présents dans Club