Restez connectés avec nous

Club

Sakho « un peu insouciant » à ses débuts

Malgré le remplacement d’Antoine Kombouaré par Carlo Ancelotti, Mamadou Sakho a conservé le brassard de capitaine.

A l’âge de 17 ans, le jeune défenseur central est titularisé pour la première fois par Paul Le Guen, qui lui confie le capitanat de l’équipe francilienne. « J’étais peut-être encore insouciant à l’époque, mais je ne me suis pas pris la tête. Avec ou sans le brassard, j’ai le même caractère. J’essaye de me donner à fond », explique-t-il à l’occasion d’un chat avec les internautes sur le site officiel. Cela fait déjà plus de trois ans que Sakho a fait ses premiers pas avec l’équipe première (le 20 octobre 2008, face à Valenciennes, ndlr.).

Même si Paris est actuellement en tête du championnat, son numéro 3 regrette qu’il soit déjà éliminé de la Coupe de la Ligue et de l’Europa Ligue. « On avait vraiment l’effectif et les qualités pour aller plus loin. Après, cela est derrière nous. On ne va pas se retourner, et regarder devant nous. Nous avons encore deux compétitions à jouer, le championnat et la Coupe de France », analyse le joueur d’origine sénégalaise, qui compte onze titularisations en Ligue 1 cette saison.

Si sa place de titulaire ne fait pas débat au PSG, Sakho n’est pas encore parvenu à se faire une place au soleil en équipe de France, même s’il est convoqué systématiquement par Laurent Blanc. « Je vais avoir 22 ans le mois prochain. J’ai donc encore le temps d’apprendre et d’observer pour un jour, je l’espère, avoir ma place et pouvoir m’exprimer au mieux », explique-t-il, précisant ainsi qu’il ne songe pas à un repositionnement en tant que défenseur latéral, comme Lilian Thuram a pu le faire, afin d’intégrer le onze des Bleus.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club