Restez connectés avec nous

Club

Sans briller, Paris cartonne Troyes

Lors de son match de la 14ème journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain s’est imposé au Parc des Princes face à Troyes (4-0). 

Après les deux défaites face à Saint-Etienne et Rennes, le PSG se devait absolument de gagner à domicile face à Troyes, la lanterne rouge du championnat. Même face à une équipe supposée bien plus faible, Carlo Ancelotti alignait une milieu de terrain à trois, avec Verratti juste derrière Matuidi et Maxwell. En défense, Alex était préféré à Sakho tandis qu’en attaque, Pastore était titularisé en meneur de jeu derrière Ibrahimovic et Lavezzi.

Les Parisiens, décidés à inscrire le premier but rapidement, s’installaient rapidement dans le camp adverse et Matuidi se procurait la première occasion en contrant un dégagement et en forçant Thuram à sortir une parade réflexe (8e). Dans l’action suivante, Ibrahimovic se retrouvait complètement seul dans la surface mais le Suédois perdait son face à face avec le gardien troyen (9e). Solide en défense mais poussif en attaque, le PSG s’en remettait une nouvelle fois au talent de Zlatan pour débloquer la situation. Engouffré dans la surface, l’attaquant parisien centrait en retrait et permettait à Maxwell d’ouvrir la marque (1-0, 17e). Une ouverture du score plutôt logique pour les Parisiens, peu inspirés mais toutefois supérieurs à des Troyens timides. Ces derniers, de moins en moins crispés par l’évènement au fil des minutes, sortaient toutefois de leur camp et parvenaient même à inquiéter Sirigu à plusieurs reprises grâce à des frappes lointaines. En fin de première période, les promus auraient même dû obtenir un penalty puisque Verratti avait bel et bien déséquilibré Bahebeck dans la surface.

En seconde période, c’est malheureusement sur le même rythme que la rencontre reprenaient malgré l’entrée en jeu de Nenê à la place de Pastore. Un manque d’animation évident, une équipe coupée en deux, le PSG inquiétait et laissait encore un peu plus le ballon à ses adversaires. Mais sur une nouvelle accélération, Ibrahimovic servait idéalement Matuidi et l’international français inscrivait le deuxième but parisien d’une frappe croisée du gauche (2-0, 63e). En dépit de grandes difficultés à produire du jeu, les Parisiens soufflaient et pouvaient ensuite gérer la rencontre et même aggraver le score par l’intermédiaire de ce diable de Zlatan Ibrahimovic, lancé par Nenê et sans pitié au moment d’ajuster Thuram d’une frappe puissante du gauche (3-0, 70e), avant de conclure sa superbe prestation d’un doublé sur une passe de Lavezzi (4-0, 88e).

Grâce à cette large victoire, le PSG devient leader provisoire de la Ligue 1 avant les autres matches de cette 14ème journée. Sans être brillants dans le jeu, surtout en première période, les Parisiens se sont rassurés en renouant avec la victoire en championnat, à trois jours du match face à Saint-Etienne en quart de finale de la Coupe de la Ligue.

Paris Saint-Germain – ESTAC Troyes : 4-0
Buts : Maxwell (17e), Matuidi (63e) et Ibrahimovic (70e et 88e) pour le PSG

Avertissements : Pastore (16e, contestation) et Verratti (18e, tacle illicite) pour le PSG

L’équipe du PSG : Sirigu – Van der Wiel (Jallet, 72e), Alex, Thiago Silva (c), Armand – Matuidi, Verratti, Maxwell (rabiot, 76e) – Pastore (Nenê, 46e) – Lavezzi, Ibrahimovic

L’équipe de Troyes : Thuram – Colin, Saunier, Rincon, Nsakala – Darbion (Yattara, 67e), Obbadi (c), Nivet, Thiago (Marcos, 57e), Camus – Bahebeck (Yamissi, 79e)

Derniers articles

Autres articles présents dans Club