Anciens

Sassus : « On était imbattables »

Disparition d'un grand du PSG, Jean-Luc Sassus
Publie le 12/01/2012 a 19:23



  • Samedi, le PSG accueillera Toulouse, à l’occasion de la 20e journée de Ligue 1. Entre 1979 et 1986, Jean-Luc Sassus a porté les couleurs du TFC.

    Mais c’est avec le maillot du PSG, club où il évolue entre 1992 et 1994, que ce défenseur s’est forgé un palmarès. « C’est simple : j’ai eu la chance d’évoluer dans la plus grande équipe du Paris-SG de tous les temps. On était imbattables. Allez, je vous cite le onze-type : Lama – Moi, Ricardo, Roche, Colleter – Guérin, Fournier, Le Guen, Valdo – Ginola, Weah. Pas mal, non ? Le tout sous la houlette d’Artur Jorge. Un coach dur, voire méchant parfois. Pas vraiment adepte du turn-over, c’est ce qui nous élimine en demie de C2 94 (par Arsenal : 1-1 au Parc des Princes, 0-1 à Highbury). Le coach décide d’aligner Raí – pas en forme, c’est sa première saison – plutôt que Mister George Weah. Je n’ai toujours pas compris… », confie l’ancien défenseur à La Dépêche. Avec Paris, Sassus a remporté la Coupe de France en 1993 et le Championnat en 1994.

    L’arrivée des propriétaires qatariens est une excellente nouvelle selon lui, l’opportunité pour le PSG de renouer avec son âge d’or. « Depuis quinze ans, c’est la catastrophe dans le recrutement que ce soit au niveau des entraîneurs, je ne vais pas citer de noms, que des joueurs, a fortiori. Certains diront que c’est le pouvoir de l’argent mais quand les choix sont bons… Carlo Ancelotti a mis le veto pour Beckham et je suis ravi : vous voulez vendre des maillots ou gagner des matches ? », questionne-t-il. Sassus est actuellement agent de joueurs. Il intervient via la société « Cœur de foot » auprès des scolaires afin de promouvoir la culture footballistique dans les banlieues.

    Publie le 12/01/2012 a 19:23

    Sassus : « On était imbattables »

    Samedi, le PSG accueillera Toulouse, à l’occasion de la 20e journée de Ligue 1. Entre 1979 et 1986, Jean-Luc Sassus a porté les couleurs du TFC.

    Mais c’est avec le maillot du PSG, club où il évolue entre 1992 et 1994, que ce défenseur s’est forgé un palmarès. « C’est simple : j’ai eu la chance d’évoluer dans la plus grande équipe du Paris-SG de tous les temps. On était imbattables. Allez, je vous cite le onze-type : Lama – Moi, Ricardo, Roche, Colleter – Guérin, Fournier, Le Guen, Valdo – Ginola, Weah. Pas mal, non ? Le tout sous la houlette d’Artur Jorge. Un coach dur, voire méchant parfois. Pas vraiment adepte du turn-over, c’est ce qui nous élimine en demie de C2 94 (par Arsenal : 1-1 au Parc des Princes, 0-1 à Highbury). Le coach décide d’aligner Raí – pas en forme, c’est sa première saison – plutôt que Mister George Weah. Je n’ai toujours pas compris… », confie l’ancien défenseur à La Dépêche. Avec Paris, Sassus a remporté la Coupe de France en 1993 et le Championnat en 1994.

    L’arrivée des propriétaires qatariens est une excellente nouvelle selon lui, l’opportunité pour le PSG de renouer avec son âge d’or. « Depuis quinze ans, c’est la catastrophe dans le recrutement que ce soit au niveau des entraîneurs, je ne vais pas citer de noms, que des joueurs, a fortiori. Certains diront que c’est le pouvoir de l’argent mais quand les choix sont bons… Carlo Ancelotti a mis le veto pour Beckham et je suis ravi : vous voulez vendre des maillots ou gagner des matches ? », questionne-t-il. Sassus est actuellement agent de joueurs. Il intervient via la société « Cœur de foot » auprès des scolaires afin de promouvoir la culture footballistique dans les banlieues.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Baba_cv_77

      « Carlo Ancelotti a mis le veto pour Beckham et je suis ravi : vous voulez vendre des maillots ou gagner des matches ? » Je sur-kiff ah ah ah ah énorme !!!!!!

    • Sisco

      jean luc encore un tout bon, dur sur l homme et en plus cultiver le gars bref quelle époque du très lourd !!!!!!!

    • Dr Tissot

      Equipe imbattable… qui s’est fait voler par la Juve en demi de C3 en 93 (deuxième but de weah valablr refusé au staadio de dei alpi, pénalty injustement refusé  à Weah au retour au Parc, but de Baggio à la dernière seconde…) Cette année là on devait gagner la coupe d’europe. Et à la place ce sont les sardines qui l’ont achetée. J’en pleure encore :*(

    • bymuss93

      Il oublie Raï (même si la première année Rai est pas bon !!) et Daniel Bravo (qui était d’une élégance rare) 
      dans l’équipe type  !!! L’équipe de 93 qui a pulvérisé le Real est à mon sens la plus belle de l’histoire avec Casque d’Or à la place de Sassus et Daniel Bravo 
      (le petit prince du Parc)  à la place de Guérin !!! Quelle équipe !!! Le but de Ginola est à l’image de l’équipe ; 5 passes en une touche avec 5 joueurs et boom un missile sous la barre !!! De souvenir c’est le but qui a le plus fait trembler physiquement le Parc !!! C’était ahurissant !!! L’histoire se réécrira bientôt !!!

      • TomTom

        Quel but c’est clair! Un bon gros moment, des frissons rien que de le lire, merci ;) 

        • Rmx

          Comme je suis jeune et que je suis supporter du PSG que depuis 7 ans, a pars les années galères, je n’ai rien connu avec ce club et j’ose même pas imaginé ma joie si l’on venait a remporter un titre de champion de France vu comment je sautais sur mon canapé quand on arrivais a se maintenir …

          J’aurais aimer connaitre ses moments, ses stars qui ont jouer pour nos couleurs.

          Et tout comme vous j’espère de tout coeur que le PSG régnera sur la planète football prochainement :)

          J’ai vraiment hâte d’etre a la saison prochaine et d’enfin pouvoir entendre la musique de la league des champions !

      • CHAD 75

        Tu as tout dit ! 

      • Yavon

        c’est beau ce que tu écris… puisse t-on retrouver ces sensations… 

      • Forza PSG

        Je confirme le parc a méchamment tremblé !!!! rien que d’y repenser … c’était orgasmique !!!!!!!!!

        Et oui cette équipe était monstrueuse que de bon souvenirs …. merci a toi de me les avoir rappeler même si ils étaient toujours dans un coin de ma tête.

    • Je l’ai aussi le maillot seat mdr j’ai même celui marqué comodore et liptonic,le rtl je l’ai pas lol enfin faut dire qu’il a raison ils avaient un équipe imbattable ! la marque du psg c’était tjrs d’avoir des grands joueurs dans l’effectif parisien notamment la culuture brésilienne au psg,on est le club à avoir recruté le plus de brésilien que dans les autres clubs français,le psg et les joueurs brésiliens c’est une histoire d’amour :) qui restera encré pour  tjrs! vive le psg !

    • Je l’ai aussi le maillot seat mdr j’ai même celui marqué comodore et liptonic,le rtl je l’ai pas lol enfin faut dire qu’il a raison ils avaient un équipe imbattable ! la marque du psg c’était tjrs d’avoir des grands joueurs dans l’effectif parisien notamment la culuture brésilienne au psg,on est le club à avoir recruté le plus de brésilien que dans les autres clubs français,le psg et les joueurs brésiliens c’est une histoire d’amour :) qui restera encré pour  tjrs! vive le psg !

    • PARISIENDEBELGIQUE

      NOSTALGIE QUAND TU NOUS TIENT

    • Voilou75

      nostalgie quand tu nous tient

    • Voilou75

      nostalgie quand tu nous tient

    • moi me souviens juste de son nom ^^

    • moi me souviens juste de son nom ^^

    • CHAD 75

      Oui, c’était une sacrée équipe… que j’ai eu la chance de suivre match après match… Il y avait que le maillot qui était pourri… :-)

    • CHAD 75

      Oui, c’était une sacrée équipe… que j’ai eu la chance de suivre match après match… Il y avait que le maillot qui était pourri… :-)

      • Rhoni_9

        Moi j’avais 2ans x)

        • CHAD 75

          Tu vois, c’est cela qui fait qu’un club, quoiqu’il arrive, argent ou pas, stars ou pas, garde son âme car ses fans, sans cesse se renouvellent et espèrent que demain sera plus beau qu’hier… À chaque génération, à chaque époque, on aime ses couleurs sans vraiment savoir pourquoi, un match, une action, un joueur… et puis ça dure la vie entière… Les gars qui se disent « historiques » ou qui pensent que le « PSG, c’est eux » – pour reprendre leur slogan – ne devraient jamais oublier que seul les couleurs sont historiques, et que chacun est libre de vivre sa propre histoire avec…   

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC - Allegri "Le PSG est une équipe très dangereuse contre qui nous pourrions tomber"

    LDC – Allegri « Le PSG est une équipe très dangereuse contre qui nous pourrions tomber »

    Adversaires

    La Juventus Turin ayant terminé première de son groupe (devant le FC Séville), c’est un adversaire ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    9 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    10 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Sassus : « On était imbattables »

    Disparition d'un grand du PSG, Jean-Luc Sassus <Anciens , Club

    Samedi, le PSG accueillera Toulouse, à l’occasion de la 20e journée de Ligue 1. Entre 1979 et 1986, Jean-Luc Sassus a porté les couleurs du TFC.

    Mais c’est avec le maillot du PSG, club où il évolue entre 1992 et 1994, que ce défenseur s’est forgé un palmarès. « C’est simple : j’ai eu la chance d’évoluer dans la plus grande équipe du Paris-SG de tous les temps. On était imbattables. Allez, je vous cite le onze-type : Lama – Moi, Ricardo, Roche, Colleter – Guérin, Fournier, Le Guen, Valdo – Ginola, Weah. Pas mal, non ? Le tout sous la houlette d’Artur Jorge. Un coach dur, voire méchant parfois. Pas vraiment adepte du turn-over, c’est ce qui nous élimine en demie de C2 94 (par Arsenal : 1-1 au Parc des Princes, 0-1 à Highbury). Le coach décide d’aligner Raí – pas en forme, c’est sa première saison – plutôt que Mister George Weah. Je n’ai toujours pas compris… », confie l’ancien défenseur à La Dépêche. Avec Paris, Sassus a remporté la Coupe de France en 1993 et le Championnat en 1994.

    L’arrivée des propriétaires qatariens est une excellente nouvelle selon lui, l’opportunité pour le PSG de renouer avec son âge d’or. « Depuis quinze ans, c’est la catastrophe dans le recrutement que ce soit au niveau des entraîneurs, je ne vais pas citer de noms, que des joueurs, a fortiori. Certains diront que c’est le pouvoir de l’argent mais quand les choix sont bons… Carlo Ancelotti a mis le veto pour Beckham et je suis ravi : vous voulez vendre des maillots ou gagner des matches ? », questionne-t-il. Sassus est actuellement agent de joueurs. Il intervient via la société « Cœur de foot » auprès des scolaires afin de promouvoir la culture footballistique dans les banlieues.

    By
    @
    OTER ?>