Restez connectés avec nous

Adversaires

Seydoux a vu deux scandales au Parc, mais…

Après la rencontre face au PSG et l’erreur d’arbitrage ayant empêché leur équipe d’ouvrir le score, les Lillois ont eu un comportement très louable en ne s’éternisant pas sur ce fait évidemment dommageable pour eux. De son côté, Michel Seydoux, le président du LOSC, n’hésite pas à parler de scandale mais préfère ne pas polémiquer, par respect pour le PSG.

« Si le but de Rodelin est validé, ce n’est pas le même match. Bien sûr que j’étais contrarié, mais l’injustice finit toujours par se digérer. Un scénario à ce point défavorable, personne ne pouvait l’écrire. En douze ans de présidence, je n’ai jamais dit du mal d’un arbitre car je trouve les réactions épidermiques insupportables. Dans ces cas-là, soit vous dites que c’est un scandale, ce que je pense intérieurement car l’assistant de M. Fautrel a fait une grosse erreur, soit vous vous en sortez avec une certaine élégance, ce que nos joueurs et notre entraîneur ont fait, par respect pour l’adversaire », a-t-il expliqué dans les colonnes de L’Equipe.

Le président lillois s’est en revanche montré beaucoup plus remonté face aux chants de quelques « supporters » parisiens. « Mais ils sont où les consanguins, mais ils sont où les consanguins ? », pouvait-on entendre au Parc des Princes à la fin du match. Des chants absolument scandaleux selon Seydoux, qui a appelé les dirigeants du PSG pour leur faire part de son indignation. « Je leur ai dit ce que je pensais. Parce que c’est un scandale ! Ce n’est pas digne du PSG. Ce genre de provocations ne devrait pas exister dans le football français. Je ne vais pas porter plainte, c’est à la Ligue de voir si elle donne suite ou pas et au PSG de gérer de problème, qui est interne », a confié le dirigeant nordiste, qui doit sûrement se rappeler de la banderole déployée par des supporters parisiens le 29 mars 2008 en finale de la Coupe de la Ligue face au RC Lens (« Pédophiles, chômeurs, consanguins, bienvenue chez les ch’tis »), ce qui avait forcé le club lensois à porter plainte.

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires