Club

Sirigu « Je ne me sens pas intouchable »

Publie le 14/10/2011 a 14:30



  • Satisfait des bons résultats réalisés par le PSG depuis le début du championnat, Salvatore Sirigu sait qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, que ce soit pour l’équipe ou pour conserver sa place de N°1. « C’est un bilan positif. L’équipe a bien joué jusque la. Il faut donner le maximum au quotidien. Il reste encore pas mal de choses à faire. Nous avons joué une quinzaine de matches et il faut toujours rester concentré. Je me suis bien intégré au PSG et à la Ligue 1. Cependant, je n’aime pas trop tirer de bilan après quelques mois seulement. J’espère maintenant que mon bilan à la fin de la saison sera aussi positif qu’il l’est aujourd’hui. »

    Un bilan individuel pour l’instant positif mais agacé par le fait que la concurrence avec Nicolas Douchez soit constamment évoquée, le portier italien a tenu une nouvelle fois à affirmer qu’il serait toujours sous la menace d’une relégation sur le banc de touche. « C’est une question que vous vous posez tous les jours. Je trouve ça normal qu’il y ait de la concurrence. Ce n’est pas juste quand tout est établit d’avance et que rien ne peut évoluer. Je ne me sens pas intouchable ou numéro 1. Nous sommes tous indispensables mais très peu de joueurs sont intouchables.  »

    Après deux semaines de trêve internationale, le PSG retrouvera la Ligue dès dimanche lors d’un déplacement plus difficile qu’il en a l’air à Ajaccio. « C’est très difficile de préparer un match lorsque beaucoup de joueurs ont été absents durant dix jours. Même physiquement ce n’est pas évident. Cela demande beaucoup d’énergie entre les voyages, les entrainements et les matches. Il faut utiliser au mieux ces quelques jours pour retrouver la sérénité et la concentration nécessaire pour bien aborder cette rencontre.»

    Et concernant le niveau de la Ligue 1, le gardien parisien a toujours un peu de mal à répérer une grosse différence avec la Série A même si pour lui, le championnat est plus disputé en France. « C’est difficile de comparer la Série A italienne et la Ligue 1. Les joueurs bougent beaucoup d’un championnat à l’autre et donc les niveaux des championnats évoluent sans cesse. La grosse différence entre les deux championnats c’est qu’en France, il y a plus d’équilibre au sommet. Il n’y a pas d’équipe qui « tue » le championnat en Ligue 1, comme c’était souvent le cas en Italie les années précédentes.  En revanche, cette saison en Italie, il y a plus de concurrence en tête du classement. »

    Et enfin, l’international italien a donné ses impressions sur une possible arrivée de David Beckham, et n’a pas hésité à se montrer très emballé à l’idée d’accueillir un joueur d’une telle classe. « Je suis très fasciné par cette possibilité. C’est encore un bon joueur malgré son âge. J’ai eu la chance de jouer contre lui lorsqu’il évoluait à Milan. C’est un joueur qui peut changer l’image du club. L’éventualité d’une arrivée de David Beckham est significative sur la réalité de Paris aujourd’hui. »

    Publie le 14/10/2011 a 14:30

    Sirigu « Je ne me sens pas intouchable »

    Satisfait des bons résultats réalisés par le PSG depuis le début du championnat, Salvatore Sirigu sait qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, que ce soit pour l’équipe ou pour conserver sa place de N°1. « C’est un bilan positif. L’équipe a bien joué jusque la. Il faut donner le maximum au quotidien. Il reste encore pas mal de choses à faire. Nous avons joué une quinzaine de matches et il faut toujours rester concentré. Je me suis bien intégré au PSG et à la Ligue 1. Cependant, je n’aime pas trop tirer de bilan après quelques mois seulement. J’espère maintenant que mon bilan à la fin de la saison sera aussi positif qu’il l’est aujourd’hui. »

    Un bilan individuel pour l’instant positif mais agacé par le fait que la concurrence avec Nicolas Douchez soit constamment évoquée, le portier italien a tenu une nouvelle fois à affirmer qu’il serait toujours sous la menace d’une relégation sur le banc de touche. « C’est une question que vous vous posez tous les jours. Je trouve ça normal qu’il y ait de la concurrence. Ce n’est pas juste quand tout est établit d’avance et que rien ne peut évoluer. Je ne me sens pas intouchable ou numéro 1. Nous sommes tous indispensables mais très peu de joueurs sont intouchables.  »

    Après deux semaines de trêve internationale, le PSG retrouvera la Ligue dès dimanche lors d’un déplacement plus difficile qu’il en a l’air à Ajaccio. « C’est très difficile de préparer un match lorsque beaucoup de joueurs ont été absents durant dix jours. Même physiquement ce n’est pas évident. Cela demande beaucoup d’énergie entre les voyages, les entrainements et les matches. Il faut utiliser au mieux ces quelques jours pour retrouver la sérénité et la concentration nécessaire pour bien aborder cette rencontre.»

    Et concernant le niveau de la Ligue 1, le gardien parisien a toujours un peu de mal à répérer une grosse différence avec la Série A même si pour lui, le championnat est plus disputé en France. « C’est difficile de comparer la Série A italienne et la Ligue 1. Les joueurs bougent beaucoup d’un championnat à l’autre et donc les niveaux des championnats évoluent sans cesse. La grosse différence entre les deux championnats c’est qu’en France, il y a plus d’équilibre au sommet. Il n’y a pas d’équipe qui « tue » le championnat en Ligue 1, comme c’était souvent le cas en Italie les années précédentes.  En revanche, cette saison en Italie, il y a plus de concurrence en tête du classement. »

    Et enfin, l’international italien a donné ses impressions sur une possible arrivée de David Beckham, et n’a pas hésité à se montrer très emballé à l’idée d’accueillir un joueur d’une telle classe. « Je suis très fasciné par cette possibilité. C’est encore un bon joueur malgré son âge. J’ai eu la chance de jouer contre lui lorsqu’il évoluait à Milan. C’est un joueur qui peut changer l’image du club. L’éventualité d’une arrivée de David Beckham est significative sur la réalité de Paris aujourd’hui. »




  • Tags de l'article :
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Barcelone/PSG: La Remontada utilisée pour le trailer de PES 2018

    Barcelone/PSG: La Remontada utilisée pour le trailer de PES 2018

    Jeux

    La remontada subie par le Paris Saint-Germain au Camp Nou en mars dernier est utilisée aujourd’hui ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Marchisio en cas de départ de Verratti"
    3 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Zlatan Ibrahimovic pourrait finalement quitter Manchester United"
    20 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Emma Berglund serait très proche de signer au PSG !

    Féminines – Emma Berglund serait très proche de signer au PSG !

    Actu Féminin

    Même si l’équipe féminine du Paris Saint-Germain n’est pas qualifiée en Ligue des Champions la saison ...

    Vidéos PSG

    Sirigu « Je ne me sens pas intouchable »

    <Club , Interviews , Une

    Satisfait des bons résultats réalisés par le PSG depuis le début du championnat, Salvatore Sirigu sait qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, que ce soit pour l’équipe ou pour conserver sa place de N°1. « C’est un bilan positif. L’équipe a bien joué jusque la. Il faut donner le maximum au quotidien. Il reste encore pas mal de choses à faire. Nous avons joué une quinzaine de matches et il faut toujours rester concentré. Je me suis bien intégré au PSG et à la Ligue 1. Cependant, je n’aime pas trop tirer de bilan après quelques mois seulement. J’espère maintenant que mon bilan à la fin de la saison sera aussi positif qu’il l’est aujourd’hui. »

    Un bilan individuel pour l’instant positif mais agacé par le fait que la concurrence avec Nicolas Douchez soit constamment évoquée, le portier italien a tenu une nouvelle fois à affirmer qu’il serait toujours sous la menace d’une relégation sur le banc de touche. « C’est une question que vous vous posez tous les jours. Je trouve ça normal qu’il y ait de la concurrence. Ce n’est pas juste quand tout est établit d’avance et que rien ne peut évoluer. Je ne me sens pas intouchable ou numéro 1. Nous sommes tous indispensables mais très peu de joueurs sont intouchables.  »

    Après deux semaines de trêve internationale, le PSG retrouvera la Ligue dès dimanche lors d’un déplacement plus difficile qu’il en a l’air à Ajaccio. « C’est très difficile de préparer un match lorsque beaucoup de joueurs ont été absents durant dix jours. Même physiquement ce n’est pas évident. Cela demande beaucoup d’énergie entre les voyages, les entrainements et les matches. Il faut utiliser au mieux ces quelques jours pour retrouver la sérénité et la concentration nécessaire pour bien aborder cette rencontre.»

    Et concernant le niveau de la Ligue 1, le gardien parisien a toujours un peu de mal à répérer une grosse différence avec la Série A même si pour lui, le championnat est plus disputé en France. « C’est difficile de comparer la Série A italienne et la Ligue 1. Les joueurs bougent beaucoup d’un championnat à l’autre et donc les niveaux des championnats évoluent sans cesse. La grosse différence entre les deux championnats c’est qu’en France, il y a plus d’équilibre au sommet. Il n’y a pas d’équipe qui « tue » le championnat en Ligue 1, comme c’était souvent le cas en Italie les années précédentes.  En revanche, cette saison en Italie, il y a plus de concurrence en tête du classement. »

    Et enfin, l’international italien a donné ses impressions sur une possible arrivée de David Beckham, et n’a pas hésité à se montrer très emballé à l’idée d’accueillir un joueur d’une telle classe. « Je suis très fasciné par cette possibilité. C’est encore un bon joueur malgré son âge. J’ai eu la chance de jouer contre lui lorsqu’il évoluait à Milan. C’est un joueur qui peut changer l’image du club. L’éventualité d’une arrivée de David Beckham est significative sur la réalité de Paris aujourd’hui. »

    By
    @
    OTER ?>