Club

Sirigu : «On attend trop de choses du PSG»

Salvatore SIRIGU
Publie le 30/03/2012 a 09:30



  • Pour le quotidien L’Equipe, Salvatore Sirigu s’est exprimé sur la méforme actuelle du PSG, le titre de champion en ligne de mire et les difficultés rencontrées par Javier Pastore.

    Le gardien de but parisien est conscient que son équipe peine à développer du beau jeu en ce moment mais rappelle toutefois qu’il faut du temps pour que le PSG devienne une vraie machine à gagner. « On pense toujours aux choses positives. Si on était deuxièmes à trois ou quatre points de Montpellier, on s’interrogerait sur ce qui ne marche pas. C’est vrai, on pourrait compter quelques points en plus, mais ils nous ont échappés parce qu’on n’a pas toujours été assez concentrés. On a manqué de précision dans le dernier geste. (…) Mais les très bonnes équipes se construisent sur la durée. La nôtre a été créée cette année et c’est toujours difficile de trouver une cohésion parfaite. Sur certains matches, on a vu qu’on pouvait parfois très bien jouer. Et parfois, on se relâche. Il y a des moments où on doit comprendre qu’il ne faut pas toujours attaquer mais être bien placés, bien concentrés, mieux gérer la possession du ballon et repartir tranquillement », a expliqué le portier italien, avant d’évoquer une des raisons pour lesquelles le PSG a du mal à gagner ses matches, à savoir le fait que tous ses adversaires disputent le match de leur vie face à l’équipe à battre du championnat.

    « Je me souviens que, quand le coach est arrivé, tout le monde était enthousiaste. En fait, on attend trop de choses du PSG. Tout le monde voudrait qu’on gagne 3-0 ou 4-0. Mais Paris est l’équipe la plus médiatique du pays. Nos adversaires sont transcendés. Caen, par exemple, a fait un match incroyable contre nous. S’il joue comme ça tous ses matches, il va arriver en Ligue des Champions ! Je n’avais jamais vu des joueurs courir comme ça ! Et puis j’ai regardé le classement et là, je me suis dit : « Y’a un truc qui cloche ici. » A Paris, on doit avoir conscience de ça, a-t-il demandé, avant d’avouer que les objectifs du club avaient évolué en cours de saison, et qu’il fallait donc tout faire pour être sacré champion de France à la fin de la saison. Quand je suis arrivé ici, personne ne m’a dit : « Notre objectif, c’est de gagner le championnat tout de suite. » Leonardo m’avait dit que ce serait déjà très bien de se qualifier directement pour la Ligue des Champions. Aujourd’hui, on est à égalité avec Montpellier et on tient l’occasion d’être champion. On doit se mettre dans la tête qu’on a la possibilité de le devenir.»

    Enfin, l’ancien joueur de Palerme a souhaité défendre son ami Javier Pastore, qui peine à confirmer après son formidable début de saison. « Il a eu une période un peu difficile avant Noël, surtout physique. Après, c’est reparti, mais il s’est blessé au moment où il revenait bien. Depuis son retour, je pense qu’il fait des trucs bien, a marqué des buts importants. Ce n’est pas un joueur devant la défense comme Thiago Motta ou « Momo » (Sissoko), qui touchent beaucoup de ballons. Le jeu ne part pas de lui. Il est comme Jérémy Ménez ou Nenê, il est là pour faire la différence. Et quand ces joueurs-là ne sont pas très bien, c’est vrai, on souffre, a avoué l’international italien, qui trouve les médias et les supporters trop exigents envers El Flaco. Je trouve que, parfois, les critiques sont exagérées. C’est sans doute parce que le PSG l’a payé très cher. Mais cela ne l’atteint pas. On pourrait même lui dire que c’est le plus con de tous les cons, il s’en foutrait. Ca fait partie de son caractère. »

    Publie le 30/03/2012 a 09:30

    Sirigu : «On attend trop de choses du PSG»

    Pour le quotidien L’Equipe, Salvatore Sirigu s’est exprimé sur la méforme actuelle du PSG, le titre de champion en ligne de mire et les difficultés rencontrées par Javier Pastore.

    Le gardien de but parisien est conscient que son équipe peine à développer du beau jeu en ce moment mais rappelle toutefois qu’il faut du temps pour que le PSG devienne une vraie machine à gagner. « On pense toujours aux choses positives. Si on était deuxièmes à trois ou quatre points de Montpellier, on s’interrogerait sur ce qui ne marche pas. C’est vrai, on pourrait compter quelques points en plus, mais ils nous ont échappés parce qu’on n’a pas toujours été assez concentrés. On a manqué de précision dans le dernier geste. (…) Mais les très bonnes équipes se construisent sur la durée. La nôtre a été créée cette année et c’est toujours difficile de trouver une cohésion parfaite. Sur certains matches, on a vu qu’on pouvait parfois très bien jouer. Et parfois, on se relâche. Il y a des moments où on doit comprendre qu’il ne faut pas toujours attaquer mais être bien placés, bien concentrés, mieux gérer la possession du ballon et repartir tranquillement », a expliqué le portier italien, avant d’évoquer une des raisons pour lesquelles le PSG a du mal à gagner ses matches, à savoir le fait que tous ses adversaires disputent le match de leur vie face à l’équipe à battre du championnat.

    « Je me souviens que, quand le coach est arrivé, tout le monde était enthousiaste. En fait, on attend trop de choses du PSG. Tout le monde voudrait qu’on gagne 3-0 ou 4-0. Mais Paris est l’équipe la plus médiatique du pays. Nos adversaires sont transcendés. Caen, par exemple, a fait un match incroyable contre nous. S’il joue comme ça tous ses matches, il va arriver en Ligue des Champions ! Je n’avais jamais vu des joueurs courir comme ça ! Et puis j’ai regardé le classement et là, je me suis dit : « Y’a un truc qui cloche ici. » A Paris, on doit avoir conscience de ça, a-t-il demandé, avant d’avouer que les objectifs du club avaient évolué en cours de saison, et qu’il fallait donc tout faire pour être sacré champion de France à la fin de la saison. Quand je suis arrivé ici, personne ne m’a dit : « Notre objectif, c’est de gagner le championnat tout de suite. » Leonardo m’avait dit que ce serait déjà très bien de se qualifier directement pour la Ligue des Champions. Aujourd’hui, on est à égalité avec Montpellier et on tient l’occasion d’être champion. On doit se mettre dans la tête qu’on a la possibilité de le devenir.»

    Enfin, l’ancien joueur de Palerme a souhaité défendre son ami Javier Pastore, qui peine à confirmer après son formidable début de saison. « Il a eu une période un peu difficile avant Noël, surtout physique. Après, c’est reparti, mais il s’est blessé au moment où il revenait bien. Depuis son retour, je pense qu’il fait des trucs bien, a marqué des buts importants. Ce n’est pas un joueur devant la défense comme Thiago Motta ou « Momo » (Sissoko), qui touchent beaucoup de ballons. Le jeu ne part pas de lui. Il est comme Jérémy Ménez ou Nenê, il est là pour faire la différence. Et quand ces joueurs-là ne sont pas très bien, c’est vrai, on souffre, a avoué l’international italien, qui trouve les médias et les supporters trop exigents envers El Flaco. Je trouve que, parfois, les critiques sont exagérées. C’est sans doute parce que le PSG l’a payé très cher. Mais cela ne l’atteint pas. On pourrait même lui dire que c’est le plus con de tous les cons, il s’en foutrait. Ca fait partie de son caractère. »




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • CHAD 75

       » Quand on décide de faire quelque chose d’important pour changer les choses, on a contre soi, le clan de ceux qui auraient voulu faire la même chose, le clan de ceux qui auraient voulu faire l’inverse et surtout le clan de ceux qui auraient voulu ne rien faire du tout… » CONFUCIUS / 5 siècles avant JC 

    • oui une equipe ne ce construit pas en 3 mois, mais bon ca fait 8 mois que vous jouez ensemble, il devrait y avoir un peu plus d’automatisme, apres c sur qu’en changeant d’entraineur au milieu de la saison ca n’aide pas vraiment,
      a vouloir aller trop vite, on oublie les fondations, la cohesion d’un groupe, et encore nous avons de la chance de n’avoir pas de vilain petit canard qui fou le bordel dans le vestiaire,
      en ce qui conserne les objectifs, je me souviens que leonardo au mois d’octobre parlait de titre, a oui mais a l’epoque c’etait kombouaré qui coachait…
      bref si nous n’avons pas le titre, ce ne sera pas une catastrophe, mais rater une occasion d’aller au bout, c dommage et ce sera entièrement au debit de leonardo

      • Birane

        Ce n’est surement pas le changement d’entraîneur qui sera à incriminer si on as pas le titre si c’est que tu veix dire en disant que c’est au débit de Leonardo. Cette cohésion de groupe dont tu parles on l’as avec le temps c’est vrai, mais c’est pas parceque tu changes d’entraineur que tu vas pas y arriver. QSI et Léo sont préssés OK je te le concède mais de  là à dire que c’est ça la cause. Il y’a beaucoup d e choses la pression des journalistes et des supporters. des joueurs qui n’arrivent pas à s’entendre et jouer ensemble parceque presque incompatibles à cause de leur profil. Le manque de réalisme de nos attaquants face aux buts. On incrimine le manque de régularité de Pastore mais pour moi Nene aussi l’est. Menez un peu moins quand tu regardes sur l’ensemble mais dans un match oui. Ajoutes y un peu de doute dans la tete de certains joueurs et le cocktail est là. Malgré tout ça on est deuxième au classement avec un attaque à 53 buts. Soyons juste patients je pense qu’on prendra notre vraie vitesse de croisière au plus tot la saison prochaine sinon dans 2 ans.

        •  je ne dis pas le contraire, un projet ce monte sur 3 ans en general,
          pour ce qui est du niveau de jeu pareil, je n’hurle pas au loup, par contre certaines attitudes m’agace,
          pour ce qui est des profils qui ne sont pas compatible, la on peu estimé que leonardo a une part de responsabilité, et pour ce qui est du changement d’entraineur, dsl mais je pense que l’equipe a perdu au moins 2 ou 3 mois dans la construction d’une cohesion, d’un fond de jeu, ancelotti quant il est arrivé au club a du passer pas mal de temps pour tester certains a des postes, voir le niveau reel de chacun, et cela a cassé en partie la dynamique que kombouaré avait créé, donc oui pour moi ce séparer d’un entraineur en tete du championnat (ce qui demontre qui a reussie a creer quelques choses avec c joueurs) en une erreurs pour aller au bout de ce championnat,
          enfin tout le monte parle de la pression des medias, sup, de gagner un championnat,ext ext, ca ca me fait un peu halluciner, si a paris il y a de la pression, de quoi parle t’on de ce qu’a subit arsenal cette année, ou le real tout le temps, bref la pression mediatique en france n’est rien par rapport a l’angleterre ou l’espagne, donc si les joueurs ne la supportent pas, c qu’ils n’ont pas le niveau des grands joueurs 

    • Yo77

      Que lcollectif se cherche encore et qu ont loupe trop doccaz jveux bien accepter mais le manque de motivation tant par le pressing que par le soutien collectif entre les lignes ca je tolere pas .. pas a ce niveau nn

    • Yo77

      Tu peux me rappeler toi sirigu et tes autres partenaires combien vous percevez par mois + avantages/privileges du psg? … Et apres on vient s etonner qu il y a beaucoup d attentes a paris . Mais oui ya dlattente pasque nous notre billet parfois on le sent passé sur nos fins de mois on est pas dans le meme monde… Et quand on voit le rendement qu ils ont en ce moment ils ont pas le droit . ils ont tout cuit dans le bec un bon coach des technologies le prestige du maillot alors quand jentend notamment sissoko a la mi temps de psg bordeaux avouer un manque de motivation ca mtue . Vous avez une vie de reve les mecs alors partagez ns votre reve et jouez simplement jouez pr honorer et respecter tout vos attributs ! jmen prend a sirigu que jadore mais il prend pour tout les autres qui piaillent . Oui le psg ty vient pr gagner . Oui tu dois etre premier et oui avec la maniere . Une fois que tu sais ca ta tout compris et tu lvis mieux

      • Zepec

         t’es jaloux? sinon fallait aller au centre de formation si tu penses avoir le meme ou un meilleur talent que ces joueurs la pour toucher une paie encor un qui a jamais du jouer au foot pour croire que tout est comme dans football manager
        tu crois vraiment que chacun dans leur tête ils n’ont pas envie de gagner quand ils entrent sur une pelouse??

    • zapata

       ça doit faire 25 fois que je le dis, mais on le prolonge quand ce mec? il a le talent, la mentalité, l’intelligence…pour faire une ENORME carrière sous nos couleurs !

    • LovePSG

      C’est fou mais j’ai l’impression que ce joueur est déjà parti pour devenir une légende du parc… Si jeune, si vite, on dirait qu’il fait déjà parie des murs! Beau gosse

    • Romain24

      je pense ke l’année prochaine prochaine o va faire mal meme av 4ou5 recrue pck le coach aura tt l’été pour mettre son equipe en place (si les recru arrive assez tot pa comme cet année ) pck cet anée il est arriver en plein milieu de championnat et les match se son enchainer assez vite mai la carlitto devrai avoir le tem de mettre son equipe en place l’été av les match de prepa   enfin je l’espere!!

    • Rorotoul

      Voilà un attaquant qui va faire parler de lui pourquoi ne pas le recruter au PSG Llorenté de Bilbao et en plus il n’est pas extracommunautaire il a tout ce mec là qu’en penssez vous cher supporteur de PSG
      SiRIGU a raison il n’y a pas que Caen on peut citer Lorient,Dijon,Nancy et même Marseille c’est nous qui les avons relancés un peu en championnat avant qu’il ne retomber apres

    • Arfer

      Il a raison, en plus d’être un grand gardien, il est intélligent ! Sinon j’ai kiffé le petit tacle pour Caen

      • Nenemania

        Mais ce n’était pas un tacle, c’est ça le pire …c’est la bonne définition du fait qu’en france, on a pas la culture de la gagne, mais qd on voit jouer les équipes qui nous affrontent, on ne comprends pas prk ils sont mal placés!

    • Forza PSG

      Ben il a tout dit le grand Salvatore : Sakho, Jallet, Néné et maintenant Hoarau … soit maxi 4 joueurs de la saison dernière sur 11 joueurs sur le terrain !!!!!
      Et tout le monde voudrait que tout marche direct du feu de dieu … si on rajoute le fait que chaque adversaire joue le match de sa saison contre nous (il y a qu’a voir Caen, contre Montpellier inexistant et contre nous une semaine plus tard … sans commentaire)
      Alors OK après la traversée du désert ça fait longtemps qu’on attends … mais un peu de patience, la mayonnaise va finir par prendre, plus un ou deux « vrais » attaquants (des tueurs de surface) et on deviendra quasi intouchable du moins en L1 !!!

    • On est exigeants, et on peut l’être vu vos salaires, merci bonsoir.

      • Thierry17

        Qu’est-ce que leurs salaires vient faire là dedans?Une équipe , il faut 2 à 3 ans pour qu’elle donne sa pleine mesure, entre 7 et 8 nouveaux joueurs titulaires donc 3 ont à peine 10 matchs joués, ça te parle ou bien ta jalousie pour leur argent t’aveugles?Si tu connais un exemple d’une équipe renouvelée à 80% cartonner dès la première année, donne la moi parceque je n’en connais pas.
        Cette équipe est construite pour 3-4 ans, donnez lui du temps, si vous ne voulez pas tout foutre en l’air!!!!!!

        • Jp64

          le probleme thierry c est que cette equipe n est pas construite pour 3 ou 4 ans….car dans cette equipe l année prochaine 4 ou 5 recrues vont arriver pour la renforcer..tu me diras faut mieux la renforcer pour etre plus fort mais il faudra encore du temps pour trouver les automatismes etc etc..

          • Nenemania

            Pas vraiment d’accords, ça dépendera des places visées, mais si tu prends 2 attaquants internationnaux, ce sera plus facile de les intégré car, tout ce qu’on leur demandera, c’est de mettre au fond les caviares que gameiro rate à chaque coups!

            • Jp64

              pourtant y aura des changements et plus que tu ne le penses…qui vois tu de titulaire pour l année prochaine…sirigu ok sakho ok pastore ok motta ok maxwell ok nene ok pour le reste c est le flou le plus complet

            • Thierry17

               Menez et Sissoko aussi sera titulaire, ça fait 8 joueurs qui sont déjà présent, il te manque le latéral droit et 2 attaquants, le reste  ce sera pour renforcer le banc et remplacer les partant ( Camara,Armand,Céara,Chantôme etc….)

            • Jp64

              menez et sissoko faudra voir..un bon defenseur central jeune et vif surtout apres il est clair que c est plus facile d integrer 4 ou 5 joueurs que 8 joueurs…mais n oublie pas a part motta maxwell et alex ancellotti n a pas choisi les autres joueurs ert pour son sapin de noel hum hum pas sur que les autres joueurs aient le profil pour jouer avec cette strategie..ou alors carlo devra s adapter passer a un 4 4 2 ou autres

            • Thierry17

              Ancelotti l’a déjà dit et répété, l’équipe ne sera pas chamboulée, il veut 3-4 joueurs……

            • Jp64

              oui mais tu sais bien qu entre ce qui est dit et ce qui se fait y a un monde….bref quoiqu il se passe moi ce que je veux avant tout c est le titre cette année le reste on verra bien

          • Thierry17

            il est plus facile d’intégrer 4 ou 5 joueurs que 8 ou 9 comme cette année.Pour la saison prochaine nous connaissons les manques de notre équipe, 1 latéral droit et 2 attaquants de très haut niveau pour convertir les 10-15 occasions que nous avons à chaque match!!!!!chaque année nous aurons 2 ou 3 nouveau joueurs de qualité, ce n’est pas insurmontable tout de même et je ne pense que ça destabilisera l’équipe qui est aujourd’hui à 70-80% compétitive!!!!!

    • Il a totalement raison notre Sirigu. Le heros du parc!!!!

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    Meunier "on attendait Aurier à l’aéroport...il y a assez de qualités dans le groupe pour s'adapter aux forfaits

    T.Meunier « On a vu une première mi-temps excellente,un bloc aussi bien défensif qu’offensif »

    LDC

    Le Paris Saint-Germain s’est réveillé ce matin avec le sourire. Grâce au match nul acquis à ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Mikael Ba publié un new post."MHSC/PSG – Disponibilités et composition possible de l'équipe parisienne"
    3 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Balbir: Cavani "Le buteur trace sa route et quelle route...les obstacles sont éliminés""
    11 hours ago

    Actualité Féminine

    Les parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Les Parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Actu Féminin

    Lundi, les Féminines de l’Equipe de France U20, avec les joueuses du Paris Saint-Germain Hawa Cissoko (défenseur) ...

    Vidéos PSG

    Sirigu : «On attend trop de choses du PSG»

    Salvatore SIRIGU <Club , Interviews , Une

    Pour le quotidien L’Equipe, Salvatore Sirigu s’est exprimé sur la méforme actuelle du PSG, le titre de champion en ligne de mire et les difficultés rencontrées par Javier Pastore.

    Le gardien de but parisien est conscient que son équipe peine à développer du beau jeu en ce moment mais rappelle toutefois qu’il faut du temps pour que le PSG devienne une vraie machine à gagner. « On pense toujours aux choses positives. Si on était deuxièmes à trois ou quatre points de Montpellier, on s’interrogerait sur ce qui ne marche pas. C’est vrai, on pourrait compter quelques points en plus, mais ils nous ont échappés parce qu’on n’a pas toujours été assez concentrés. On a manqué de précision dans le dernier geste. (…) Mais les très bonnes équipes se construisent sur la durée. La nôtre a été créée cette année et c’est toujours difficile de trouver une cohésion parfaite. Sur certains matches, on a vu qu’on pouvait parfois très bien jouer. Et parfois, on se relâche. Il y a des moments où on doit comprendre qu’il ne faut pas toujours attaquer mais être bien placés, bien concentrés, mieux gérer la possession du ballon et repartir tranquillement », a expliqué le portier italien, avant d’évoquer une des raisons pour lesquelles le PSG a du mal à gagner ses matches, à savoir le fait que tous ses adversaires disputent le match de leur vie face à l’équipe à battre du championnat.

    « Je me souviens que, quand le coach est arrivé, tout le monde était enthousiaste. En fait, on attend trop de choses du PSG. Tout le monde voudrait qu’on gagne 3-0 ou 4-0. Mais Paris est l’équipe la plus médiatique du pays. Nos adversaires sont transcendés. Caen, par exemple, a fait un match incroyable contre nous. S’il joue comme ça tous ses matches, il va arriver en Ligue des Champions ! Je n’avais jamais vu des joueurs courir comme ça ! Et puis j’ai regardé le classement et là, je me suis dit : « Y’a un truc qui cloche ici. » A Paris, on doit avoir conscience de ça, a-t-il demandé, avant d’avouer que les objectifs du club avaient évolué en cours de saison, et qu’il fallait donc tout faire pour être sacré champion de France à la fin de la saison. Quand je suis arrivé ici, personne ne m’a dit : « Notre objectif, c’est de gagner le championnat tout de suite. » Leonardo m’avait dit que ce serait déjà très bien de se qualifier directement pour la Ligue des Champions. Aujourd’hui, on est à égalité avec Montpellier et on tient l’occasion d’être champion. On doit se mettre dans la tête qu’on a la possibilité de le devenir.»

    Enfin, l’ancien joueur de Palerme a souhaité défendre son ami Javier Pastore, qui peine à confirmer après son formidable début de saison. « Il a eu une période un peu difficile avant Noël, surtout physique. Après, c’est reparti, mais il s’est blessé au moment où il revenait bien. Depuis son retour, je pense qu’il fait des trucs bien, a marqué des buts importants. Ce n’est pas un joueur devant la défense comme Thiago Motta ou « Momo » (Sissoko), qui touchent beaucoup de ballons. Le jeu ne part pas de lui. Il est comme Jérémy Ménez ou Nenê, il est là pour faire la différence. Et quand ces joueurs-là ne sont pas très bien, c’est vrai, on souffre, a avoué l’international italien, qui trouve les médias et les supporters trop exigents envers El Flaco. Je trouve que, parfois, les critiques sont exagérées. C’est sans doute parce que le PSG l’a payé très cher. Mais cela ne l’atteint pas. On pourrait même lui dire que c’est le plus con de tous les cons, il s’en foutrait. Ca fait partie de son caractère. »

    By
    @
    OTER ?>