Restez connectés avec nous

Club

Sirigu, une saison de si bon goût !

Le Championnat étant terminé, l’actualité du PSG va désormais être rythmée par le marché des transferts. Paristeam en profite également pour effectuer un bilan individuel de chaque joueur. Ce soir, nous débutons avec Salvatore Sirigu.

A la fin du mois de juillet, le portier italien arrivait en provenance de Palerme pour un montant de -seulement- 3,5 millions d’euros (il faisait partie d’un pack en compagnie de Javier Pastore). Personne ne l’avait vu venir. La qualité de la saison de « Walterino » (surnom donné en référence à Walter Zenga, l’entraîneur qui l’a lancé en Serie A) est à la hauteur de la surprise que son transfert a suscitée. Souvenez-vous : lors du précédent mercato estival, le première recrue se nommait Nicolas Douchez. L’ancien Rennais s’engageait avec le club de la capitale en ayant l’assurance d’être titulaire. Salvatore Sirigu va rapidement profiter d’une entorse à la cheville de ce dernier pour prendre racine dans les buts franciliens. Avec Jérémy Ménez, le natif de Nuoro constitue certainement le meilleur recrutement du PSG.

Indiscutable,  quasi-irréprochable

Contrairement à l’ancien Romain, Sirigu a fait preuve d’une régularité exemplaire, disputant l’intégralité de la saison en Championnat (38 matches, tous comme titulaire). Ne souffrant d’aucun problème d’adaptation, il s’est très vite fait adopter par le Parc des Princes, très réceptif à ses parades spectaculaires. La place de dauphin de Montpellier en Ligue 1 le comble de bonheur. « Je ne regrette rien de cette saison, on a fait le maximum, c’était la première année que le PSG s’était donné des objectifs importants », confie-t-il dans France Football. Que ce soit sous Antoine Kombouaré ou Carlo Ancelotti, son statut de titulaire n’a jamais été remis en question. Malgré quelques sorties aériennes hasardeuses et un léger passage à vide en fin de saison (face à Auxerre et Sochaux), son exercice 2011-2012 apparaît comme étant quasi-irréprochable.

Ancelotti : « Après Buffon, il y a Sirigu »

Véritable perfectionniste, Salvatore Sirigu est certainement le meilleur gardien de but que le PSG ait connu depuis le départ de Bernard Lama en 2000. Grâce à son excellente saison, le « dernier rempart » parisien fait partie de la pré-liste du sélectionneur de la Squadra Azzurra, Cesare Prandelli, pour l’Euro 2012. « Je pense qu’aujourd’hui en Italie, après Buffon, il y a Sirigu », estime Carlo Ancelotti (deux autres gardiens sont préselectionnés, le Napolitain Morgan De Sanctis et le Palermitain Emiliano Viviano, Ndlr). Nominé pour les trophées UNFP dans la catégorie « meilleur gardien de Ligue 1 », il a finalement été devancé par le Lyonnais Hugo Lloris. Selon Blaise Matuidi, son niveau n’est pourtant pas si éloigné de celui du capitaine des Bleus. « Je pense que, sur sa ligne, c’est le meilleur gardien en France, même si Lloris est un très bon gardien aussi », analysait récemment l’ancien Stéphanois.

Totalement impliqué dans le projet

Plus que jamais, Salvatore Sirigu s’inscrit dans le grand projet des dirigeants parisiens. Lors de l’intersaison, le PSG s’attachera probablement les services d’un nouveau gardien de but, étant donné que Nicolas Douchez bénéficie d’un bon de sortie. « Moi, je suis venu pour participer au projet du PSG. Cela implique de rester plusieurs saisons. Donc, l’an prochain, je serai toujours le gardien du PSG… sauf si on me dégage ! Mais je ne peux pas en être sûr à 100% parce que, dans le football, tout est possible », expliquait le joueur formé à Venise, il y a une huitaine de jours. La saison passée, les Rouge et Bleu avaient perdu de précieux points à cause des « boulettes » répétées d’Apoula Edel. La donne s’est inversée. « Le PSG est une grande équipe et un club important. Je suis très heureux d’être à Paris et très honoré de l’intérêt du club. L’offre parisienne convenait à mes ambitions », déclarait Sirigu le 28 juillet dernier, lors de sa présentation à la presse. Aujourd’hui, son discours n’a pas varié d’un iota.


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club