Restez connectés avec nous

Club

Sissoko n’est pas une cible selon Malige

Après avoir écopé de deux cartons jaunes face à l’OM, dont un très discutable, Mohamed Sissoko a été suspendu trois matches, dont un avec sursis, par la commission de discipline de la LFP. Une sanction qui parait démesurée mais Philippe Malige, l’arbitre qui avait expulsé le milieu de terrain parisien contre Dijon, assuré que le Malien n’est pas une cible privilégiée des arbitres.

« Mohamed Sissoko n’est pas dans le collimateur des arbitres français. Lorsque j’ai sifflé la faute, je ne connaissais pas l’identité du joueur. Et, encore aujourd’hui, je maintiens la sanction. La semaine suivant ce match, cette action a été la plus regardée sur le site réservé aux arbitres, et tout le monde a estimé que j’avais pris la bonne décision », a indiqué Malige pour Le Parisien.

Selon l’entourage du joueur, cette faculté à prendre beaucoup de carton serait due à la volonté de Sissoko de bien faire, étant donné qu’il se sent dans une forme physique incroyable après avoir été gêné par les blessures. « C’est dû à son style et à son gabarit. Comme il se sent bien physiquement, ce qui ne lui était plus arrivé depuis longtemps, il a envie de tout casser et il s’engage sans retenue au risque de perdre parfois un peu de lucidité. Mais c’est aussi une question d’équilibre de l’équipe. Aujourd’hui, on lui demande beaucoup dans un rôle où il couvre beaucoup de terrain. A lui de se freiner un peu sur les points d’impact, car quand il tacle, c’est toujours spectaculaire », a expliqué un proche de Sissoko.

Mais pour l’heure, l’ancien joueur de Liverpool va devoir ronger son frein puisqu’il sera suspendu lors des deux prochains matches, face à Auxerre puis Sochaux. Son retour est donc prévu pour le choc de la 34e journée face à Lille.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club