Club

Sissoko : « Tout casser cette saison »

Mohamed Sissoko
Publie le 06/09/2012 a 14:00



  • Lors d’un entretien publié sur son site officiel, Momo Sissoko s’est exprimé sur son état de forme, son retour prochain à la compétition et la concurrence à laquelle il sera soumis au milieu de terrain.

    Touché au genou lors du match de préparation face au CSKA Moscou, Momo Sissoko a fait récemment son retour à l’entraînement. Il revient sur sa longue période de guérison et notamment son séjour au centre Aspetar de Doha. « Je reviens avec énormément d’envie et de plaisir, parce que c’est vrai qu’au début de saison quand tu es blessé et que tu vois tes coéquipiers s’entrainer, et que toi tu es aux soins, ce n’est jamais évident. Mais là, par la grâce de Dieu, je vais beaucoup mieux. Maintenant, c’est juste une question de rythme. Je pense que quand tout se sera remis en place, je pourrai reprendre la compétition. Mon genou ? Oui ça s’est remis. Entre le début de la préparation et maintenant, je sens une grosse différence. Pour moi comme vous avez pu le voir, j’ai le sourire parce que c’est vrai qu’au début c’était frustrant, j’étais vraiment pas bien et je l’ai fait savoir au docteur. J’ai suivi un traitement qui a été efficace et ça va, donc je suis content. A Doha, il y a un kiné du club qui m’a suivi là-bas. Entre le kiné du Paris Saint-Germain et les docteurs du Qatar, ils ont trouvé une bonne cohésion. On savait sur quoi il fallait travailler, c’est ce qu’on a fait et là j’ai récupéré toute la force que j’avais avant. Le centre Aspetar, je pense que c’est ce qui se fait de mieux dans le monde entier grâce aux infrastructures et aux médecins comme le Docteur Saillant. Avec eux, tu ne peux que progresser et les choses sont claires dans ta tête », a raconté l’international malien, qui se sent donc prêt à revenir à la compétition. S’il était en tribunes face à Lille, il pourrait retrouver du temps de jeu face à Toulouse.

    « Je pense. J’ai assisté au match contre Lille, c’est bien de se mettre au vert avec tes coéquipiers. Maintenant j’ai 10 jours pour me préparer. Je sais que je ne suis pas encore à 100%, mais avec 2 ou 3 matchs dans les jambes, je pourrai véritablement retrouver mon état de forme. Avec le coach, on n’en a pas encore discuté, mais moi je ne vais pas brûler les étapes. On va faire les choses step by step, en enchainant le plus de matchs possible. C’est le coach qui décidera. Dans l’idéal, c’est de monter progressivement et de tout casser cette saison, a lâché l’ancien joueur de la Juve, qui sait qu’il faudra être très efficace pour retrouver sa place de titulaire. Je ne me prends pas la tête plus que ça. Cette année c’est vrai qu’il y a énormément de concurrence, mais moi la concurrence ça ne me fait pas peur, ça fait toujours avancer. Dans mes précédents clubs, j’ai connu la concurrence avec des joueurs comme Steven Gerrard ou Xabi Alonso. Là, il y a de la concurrence au Paris Saint-Germain, ça permet à l’équipe de jouer sur tous les tableaux. Moi je n’ai pas peur, je vais tout donner pour jouer le plus de matchs possible et donner le meilleur de moi-même. »

    Et évidemment, Momo Sissoko est très ambitieux à l’aube d’une saison où le PSG jouera sur tous les tableaux et notamment en Ligue des Champions.« Ça fait un moment que je n’ai pas joué la Ligue des Champions. A la Juve, je l’ai jouée la première saison, la deuxième on l’a pas jouée. Y revenir et ne serait-ce qu’entendre la musique de la Ligue des Champions, ça fait toujours chaud au cœur. Donc retrouver cette compétition, c’est pour moi quelque chose de très important. J’espère véritablement qu’on va aller le plus loin possible et donner une bonne image du Paris Saint-Germain. (…) Je pense qu’il ne faut pas s’enflammer. Il faut déjà être patron dans le championnat, et après voir en coupe d’Europe. Beaucoup de gens disent que c’est un tirage favorable et facile, moi je dirais que c’est un tirage très compliqué parce que ce sont des équipes qui sont méconnues sur la scène européenne, mais qui sont toujours là et embêtantes à jouer. On sait comment prendre les matchs, on va tout donner pour aller le plus loin possible, a confié le milieu défensif parisien, qui vise tous les titres et qui ne donne pas trop d’importance au brassard de capitaine qu’il pourrait être amené à porter. Je n’y pense pas plus que ça. Pour moi le brassard, c’est juste un truc rouge que tu mets autour du bras, moi je suis capitaine dans l’âme. Donc même si je n’ai pas le brassard de capitaine, ça ne m’embête pas. Le plus important pour moi c’est de retrouver toutes mes conditions, de me faire plaisir cette année parce que c’est vrai qu’on a des échéances très importantes que ce soit en Ligue des Champions, en championnat et en coupes. Ça fait longtemps que je n’ai pas remporté de titres, donc j’espère qu’on va conquérir tous les titres cette saison. »

    Publie le 06/09/2012 a 14:00

    Sissoko : « Tout casser cette saison »

    Lors d’un entretien publié sur son site officiel, Momo Sissoko s’est exprimé sur son état de forme, son retour prochain à la compétition et la concurrence à laquelle il sera soumis au milieu de terrain.

    Touché au genou lors du match de préparation face au CSKA Moscou, Momo Sissoko a fait récemment son retour à l’entraînement. Il revient sur sa longue période de guérison et notamment son séjour au centre Aspetar de Doha. « Je reviens avec énormément d’envie et de plaisir, parce que c’est vrai qu’au début de saison quand tu es blessé et que tu vois tes coéquipiers s’entrainer, et que toi tu es aux soins, ce n’est jamais évident. Mais là, par la grâce de Dieu, je vais beaucoup mieux. Maintenant, c’est juste une question de rythme. Je pense que quand tout se sera remis en place, je pourrai reprendre la compétition. Mon genou ? Oui ça s’est remis. Entre le début de la préparation et maintenant, je sens une grosse différence. Pour moi comme vous avez pu le voir, j’ai le sourire parce que c’est vrai qu’au début c’était frustrant, j’étais vraiment pas bien et je l’ai fait savoir au docteur. J’ai suivi un traitement qui a été efficace et ça va, donc je suis content. A Doha, il y a un kiné du club qui m’a suivi là-bas. Entre le kiné du Paris Saint-Germain et les docteurs du Qatar, ils ont trouvé une bonne cohésion. On savait sur quoi il fallait travailler, c’est ce qu’on a fait et là j’ai récupéré toute la force que j’avais avant. Le centre Aspetar, je pense que c’est ce qui se fait de mieux dans le monde entier grâce aux infrastructures et aux médecins comme le Docteur Saillant. Avec eux, tu ne peux que progresser et les choses sont claires dans ta tête », a raconté l’international malien, qui se sent donc prêt à revenir à la compétition. S’il était en tribunes face à Lille, il pourrait retrouver du temps de jeu face à Toulouse.

    « Je pense. J’ai assisté au match contre Lille, c’est bien de se mettre au vert avec tes coéquipiers. Maintenant j’ai 10 jours pour me préparer. Je sais que je ne suis pas encore à 100%, mais avec 2 ou 3 matchs dans les jambes, je pourrai véritablement retrouver mon état de forme. Avec le coach, on n’en a pas encore discuté, mais moi je ne vais pas brûler les étapes. On va faire les choses step by step, en enchainant le plus de matchs possible. C’est le coach qui décidera. Dans l’idéal, c’est de monter progressivement et de tout casser cette saison, a lâché l’ancien joueur de la Juve, qui sait qu’il faudra être très efficace pour retrouver sa place de titulaire. Je ne me prends pas la tête plus que ça. Cette année c’est vrai qu’il y a énormément de concurrence, mais moi la concurrence ça ne me fait pas peur, ça fait toujours avancer. Dans mes précédents clubs, j’ai connu la concurrence avec des joueurs comme Steven Gerrard ou Xabi Alonso. Là, il y a de la concurrence au Paris Saint-Germain, ça permet à l’équipe de jouer sur tous les tableaux. Moi je n’ai pas peur, je vais tout donner pour jouer le plus de matchs possible et donner le meilleur de moi-même. »

    Et évidemment, Momo Sissoko est très ambitieux à l’aube d’une saison où le PSG jouera sur tous les tableaux et notamment en Ligue des Champions.« Ça fait un moment que je n’ai pas joué la Ligue des Champions. A la Juve, je l’ai jouée la première saison, la deuxième on l’a pas jouée. Y revenir et ne serait-ce qu’entendre la musique de la Ligue des Champions, ça fait toujours chaud au cœur. Donc retrouver cette compétition, c’est pour moi quelque chose de très important. J’espère véritablement qu’on va aller le plus loin possible et donner une bonne image du Paris Saint-Germain. (…) Je pense qu’il ne faut pas s’enflammer. Il faut déjà être patron dans le championnat, et après voir en coupe d’Europe. Beaucoup de gens disent que c’est un tirage favorable et facile, moi je dirais que c’est un tirage très compliqué parce que ce sont des équipes qui sont méconnues sur la scène européenne, mais qui sont toujours là et embêtantes à jouer. On sait comment prendre les matchs, on va tout donner pour aller le plus loin possible, a confié le milieu défensif parisien, qui vise tous les titres et qui ne donne pas trop d’importance au brassard de capitaine qu’il pourrait être amené à porter. Je n’y pense pas plus que ça. Pour moi le brassard, c’est juste un truc rouge que tu mets autour du bras, moi je suis capitaine dans l’âme. Donc même si je n’ai pas le brassard de capitaine, ça ne m’embête pas. Le plus important pour moi c’est de retrouver toutes mes conditions, de me faire plaisir cette année parce que c’est vrai qu’on a des échéances très importantes que ce soit en Ligue des Champions, en championnat et en coupes. Ça fait longtemps que je n’ai pas remporté de titres, donc j’espère qu’on va conquérir tous les titres cette saison. »




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Jusdete94

      Moi je pense que ce n’est pas de la concurrence, Paris vas jouer sur tout les tableaux, championnat, les 2 coupes et la ligue des champions qui est pour moi le championnat le plus éprouvant donc paris aura besoin de tout le monde pour gagner le championnat, les 2 coupes et bien figurés en LDC.
      Ils jouent tous pour l’équipe car pour moi concurrence veut dire personnel, le foot est un sport d’équipe, les intérêts personnel ne doit pas primer sur l’équipe. 

    • Bymuss_93

      Honnêtement Matuidi est irréprochable tant au niveau du jeu que de l’état d’esprit !!! Avec Momo que j’ai toujous trouvé très bon depuis ses débuts un soir de LdC d’ailleurs à Valence, quand il est top physiquement il est quasiment indiscutable….La concurrence fait rage à Paris !! J’ai l’impression qu’il y a plus de concurrence à Paris qu’à Manchester U !!??

    • Goalllll

      Matuidi titulaire, il ne mérite absolument pas le banc!!!!

    • PatrickMazzucotelliChellouf

      j’espère qu’il évitera les blessures cette année, car là ça commence a faire pas mal en 1 seule saison pour lui.
         Allez Paris

    • Raï

      et Blaise Mautidi ?? Ou on le place ?

      • Matuidi sera remplaçant avec le retour de MOMO.
        Mais bon on a bcp de matchs a disputé chacun aura assez de temps de jeu.
        Carlo ne peut pas tous les fait joué en même temps. 

        • majestik49

          je pense quil ne faut pas parler de remplacant mais plutot de rotation . on a bcp de joueurs de meme niveau meme si registres différents. chacun aura son mot a dire avec ses caracteristiques! matuidi commence a avoir la confiance de carlo , et cest un atout de plus. purée jviens de lire ta deuxieme ligne lol voila ta tout dit!!

          • Boulogneboys38

            Enfin une bonne parole !!!!!! Rotation et concurrence !!!!! Voilà le mettre mot l équipe avant tout !!!! qui joue on s en fou (. Ils ont tous le niveau ) le but c la victoire et la manière en prime que sa soit Pierre Paul ou Jack , plus de sentiment au PSG !!!! On va pa pleurer si untel et sur le banc !!! Il auront tous leur mot a dire cette saison Paris tu nous a fait vibrer dans les années 90 , pleurer dans les années 2000 et depuis 2011 exciser mou du terme mais tu nous fait bander !!!!! Merci monsieur du quatar !!!!!! On le dira jamais assez

    • thalatta

      J’adore notre milieu à 3 !!

      A Milan il y avait Pirlo Gattuso Seedorf, et c’était le bon la bête et le truand

      A Paris il y a Verratti MOMO Motta :) Et on a notre trio magique avec la bête :D

    • Lil’Jean

      Sayai le retour du lion il ca manger du milieu adversaire

    • Yo77

      Un momo Md devant notre defense et devant lui un Motta a gauche et un verratti a droite relayeurs en phase offensive et Md en phase defensives . Pastore en 10 , lavezzi en 9,5 tournant autour d ibra . Et en janvier tu met lucas en 10 voila les clés du jeu parisien ctannée !!!!

    • Anelka95

      Bcp de commentaires apprecient à sa juste valeur l’importance du physique de Momo mais il a en plus une technique importante pour un joueur de ce gabarit.

      • Arfer

        Et il est pas lent en plus. C’est un milieu recup très complet.

        •  C’est un Matuidi en plus grand et un peu plus costaud quoi!

    • calderon93

      tres bon momo il a faim de titre !! dire que sur ce mes site certain declarai… « momo sissoko ne prendra jamais la place de chantome » !!! lol

    • Le Connaisseur

      Je sens que le vent va tourner dans le sens contraire de Pastore, parce que quand Sissoko va redevenir essentiel par son impact physique qu’il emmène à l’équipe, et qu’on sait que Matuidi, qui sait faire le lien entre le milieu et l’attaque par ses quelques percées, pourrait tout à fait garder sa place et jouer aux côtés de Momo et T.Motta dans le milieu axial à 3, on va se demander mais où va jouer Pastore? et devant Lavezzi, qui a fait certes de mauvais matchs jusqu’à présent, reste une valeur sur et va monter en puissance donc sera du domaine du quasi-intouchable tandis que sur le côté droit la bataille sera déjà ardue entre Menez et Nenê… en bref si Pastore reste dans la lignée de ses prestations déconcertantes par moment, il va être très mal barré et pourrait vite connaitre le banc du PSG pour un bon moment… je ne lui souhaite pas car il a du talent dans ses pieds il a juste besoin d’être plus guerrier mais ça ça ne s’achète pas. En tout cas on est tous derrière lui et on espère que dès le prochain match il va retrouver de sa bravoure et de son talent sur tout un match… SI IL EST TITULAIRE CE QUI N’EST PAS GAGNÉ VU LES RETOURS QU’ON ENREGISTRE. 

      • majestik49

        dans son registre , jeu a une touche de balle tres souvent , acceleration pour trouver un coequipier , il est le seul!! matuid lien avec l attaque ..?? un peu on va dire mais ce n est pas sa spécialité tt de meme. un pastore en forme est indispensable pr creer du jeu ! menez et lavezzi meme registre(percussions vitesse) et nene joueur arrété.. oui pastore un registre bien a part!! un createur et ca on en a pas beaucoup!

      • emre_cwalk

        Moi je préfère un milieu motta/matuidi (ou autres), mare de ce 4 3 3. Le changement c’est pour maintenant: 4 2 3 1
                            Sirigu
        VDW   Silva             Sakho   Max/Armand
               Motta                  Matuidi
        Menez      Pastore      Nene/Lavezi
                      IBRA!!!!!!!!!

    • Be

      Tout casser Momo? Cheville, tibia, genou, c’est ça?!!

      Si vous me cherchez, je suis déjà dehors :)

    • Celui là quand il fait un grand match, le PSG entier fait un grand match.

    • maxwell17

      son retour va faire énormément de bien j’en suis persuadé avec lui au milieu jamais nos adversaires n’oseront touché nos créateur . et tactiquement avoir un milieu central droit pour couvrir jallet ou vdw va faire bcp de bien a l’équilibre de notre équipe vous verrez 

      • majestik49

        son impact physique sera indispensable lors de certains matchs. et puis lui non plus il na peur de rien! un guerrier comme on aime

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    PSG/Ludogorets - Emery "Pastore n'est pas prêt, Verratti est suspendu. Motta, on va voir"

    PSG/Ludogorets – Emery « Pastore n’est pas prêt, Verratti est suspendu. Motta, on va voir »

    LDC

    A la veille de la rencontre Paris Saint-Germain/Ludogorets (6e journée de Ligue des Champions), le coach ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."PSG/Ludogorets - L'arbitre de la rencontre désigné, une première pour Paris"
    5 hours ago
    NicolasBa publié un new post."Emery "n'est pas menacé", mais "sous haute surveillance", selon L'Équipe"
    5 hours ago

    Actualité Féminine

    Les parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Les Parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Actu Féminin

    Lundi, les Féminines de l’Equipe de France U20, avec les joueuses du Paris Saint-Germain Hawa Cissoko (défenseur) ...

    Vidéos PSG

    Sissoko : « Tout casser cette saison »

    Mohamed Sissoko <Club , Interviews , Une

    Lors d’un entretien publié sur son site officiel, Momo Sissoko s’est exprimé sur son état de forme, son retour prochain à la compétition et la concurrence à laquelle il sera soumis au milieu de terrain.

    Touché au genou lors du match de préparation face au CSKA Moscou, Momo Sissoko a fait récemment son retour à l’entraînement. Il revient sur sa longue période de guérison et notamment son séjour au centre Aspetar de Doha. « Je reviens avec énormément d’envie et de plaisir, parce que c’est vrai qu’au début de saison quand tu es blessé et que tu vois tes coéquipiers s’entrainer, et que toi tu es aux soins, ce n’est jamais évident. Mais là, par la grâce de Dieu, je vais beaucoup mieux. Maintenant, c’est juste une question de rythme. Je pense que quand tout se sera remis en place, je pourrai reprendre la compétition. Mon genou ? Oui ça s’est remis. Entre le début de la préparation et maintenant, je sens une grosse différence. Pour moi comme vous avez pu le voir, j’ai le sourire parce que c’est vrai qu’au début c’était frustrant, j’étais vraiment pas bien et je l’ai fait savoir au docteur. J’ai suivi un traitement qui a été efficace et ça va, donc je suis content. A Doha, il y a un kiné du club qui m’a suivi là-bas. Entre le kiné du Paris Saint-Germain et les docteurs du Qatar, ils ont trouvé une bonne cohésion. On savait sur quoi il fallait travailler, c’est ce qu’on a fait et là j’ai récupéré toute la force que j’avais avant. Le centre Aspetar, je pense que c’est ce qui se fait de mieux dans le monde entier grâce aux infrastructures et aux médecins comme le Docteur Saillant. Avec eux, tu ne peux que progresser et les choses sont claires dans ta tête », a raconté l’international malien, qui se sent donc prêt à revenir à la compétition. S’il était en tribunes face à Lille, il pourrait retrouver du temps de jeu face à Toulouse.

    « Je pense. J’ai assisté au match contre Lille, c’est bien de se mettre au vert avec tes coéquipiers. Maintenant j’ai 10 jours pour me préparer. Je sais que je ne suis pas encore à 100%, mais avec 2 ou 3 matchs dans les jambes, je pourrai véritablement retrouver mon état de forme. Avec le coach, on n’en a pas encore discuté, mais moi je ne vais pas brûler les étapes. On va faire les choses step by step, en enchainant le plus de matchs possible. C’est le coach qui décidera. Dans l’idéal, c’est de monter progressivement et de tout casser cette saison, a lâché l’ancien joueur de la Juve, qui sait qu’il faudra être très efficace pour retrouver sa place de titulaire. Je ne me prends pas la tête plus que ça. Cette année c’est vrai qu’il y a énormément de concurrence, mais moi la concurrence ça ne me fait pas peur, ça fait toujours avancer. Dans mes précédents clubs, j’ai connu la concurrence avec des joueurs comme Steven Gerrard ou Xabi Alonso. Là, il y a de la concurrence au Paris Saint-Germain, ça permet à l’équipe de jouer sur tous les tableaux. Moi je n’ai pas peur, je vais tout donner pour jouer le plus de matchs possible et donner le meilleur de moi-même. »

    Et évidemment, Momo Sissoko est très ambitieux à l’aube d’une saison où le PSG jouera sur tous les tableaux et notamment en Ligue des Champions.« Ça fait un moment que je n’ai pas joué la Ligue des Champions. A la Juve, je l’ai jouée la première saison, la deuxième on l’a pas jouée. Y revenir et ne serait-ce qu’entendre la musique de la Ligue des Champions, ça fait toujours chaud au cœur. Donc retrouver cette compétition, c’est pour moi quelque chose de très important. J’espère véritablement qu’on va aller le plus loin possible et donner une bonne image du Paris Saint-Germain. (…) Je pense qu’il ne faut pas s’enflammer. Il faut déjà être patron dans le championnat, et après voir en coupe d’Europe. Beaucoup de gens disent que c’est un tirage favorable et facile, moi je dirais que c’est un tirage très compliqué parce que ce sont des équipes qui sont méconnues sur la scène européenne, mais qui sont toujours là et embêtantes à jouer. On sait comment prendre les matchs, on va tout donner pour aller le plus loin possible, a confié le milieu défensif parisien, qui vise tous les titres et qui ne donne pas trop d’importance au brassard de capitaine qu’il pourrait être amené à porter. Je n’y pense pas plus que ça. Pour moi le brassard, c’est juste un truc rouge que tu mets autour du bras, moi je suis capitaine dans l’âme. Donc même si je n’ai pas le brassard de capitaine, ça ne m’embête pas. Le plus important pour moi c’est de retrouver toutes mes conditions, de me faire plaisir cette année parce que c’est vrai qu’on a des échéances très importantes que ce soit en Ligue des Champions, en championnat et en coupes. Ça fait longtemps que je n’ai pas remporté de titres, donc j’espère qu’on va conquérir tous les titres cette saison. »

    By
    @
    OTER ?>