Restez connectés avec nous
Strasbourg/PSG - Tuchel en conf : état d'esprit, report du match contre Montpellier, Cavani, Ballon d'Or et gardiens

Club

Strasbourg/PSG – Tuchel en conf : état d’esprit, report du match contre Montpellier, Cavani, Rabiot, Ballon d’Or et gardiens

Mercredi soir, en clôture de la 16e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain (1er) affrontera le Racing Club de Strasbourg (8e) au Stade de la Meinau (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+). A la veille de cette rencontre, le coach parisien Thomas Tuchel a répondu à plusieurs questions en conférence de presse.

Le discours après le nul à Bordeaux et avant ce match ?

C’est une équipe avec beaucoup de qualités. Ils jouent en général en 5-4-1 très bas avec beaucoup d’intensité et de discipline. Ils sont confiants dans leur stade. C’est difficile, ce sera un grand défi et il faudra jouer à un top niveau. Ce sera nécessaire de changer quelques positions et de jouer avec des joueurs frais. On va avoir quelques changements. Mais on prépare ce match très sérieusement avec la vidéo et l’entraînement. Je veux que tout le monde soir prêt à faire un match top.

« Maintenant il faut gérer cela et faire un bon plan pour arriver en pleine forme à Belgrade. »

PSG/Montpellier reporté, une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

Je ne sais pas. Pour moi, c’est très clair, même si je suis entraîneur je suis aussi une personne normale. Et c’est normal que la sécurité soit la priorité. Je l’ai entendu hier que ne pas jouer contre Montpellier était une solution. Maintenant il faut gérer cela et faire un bon plan pour arriver en pleine forme à Belgrade.

Un match en interne, avec des jeunes, pour remplacer cette opposition ? 

Je dois réfléchir. J’ai eu cette information il y a une heure que c’était officiel. C’est une idée. Je ne sais pas encore. Là, toute la concentration est sur Strasbourg. J’avais fait le plan avec l’équipe pour Bordeaux et Strasbourg car il n’est pas possible de faire un plan sur un long terme. On a essayé de trouver les bonnes solutions. Il faut s’adapter pour après. En tout cas, il n’y aura pas d’excuse à Belgrade.

Cavani déçu de ne pas jouer à Bordeaux ?

C’est normal, mais la situation était comme ça. Mais on a décidé que Choupo-Moting allait entrer et c’était la place d’Angel Di Maria, il ne pouvait pas finir le match. Ils veulent toujours jouer, mais on ne peut pas oublier que c’est une saison avec une Coupe du Monde. Edi a commencé avec une blessure et très tard. Ils oublient toujours ça, mais quelques fois il faut se reposer. Il sera titulaire demain. Il était dans un bon état d’esprit hier.

« Ce n’est pas parfait dans une saison d’avoir ce contrat toujours en discussion. »

Rabiot, son temps de jeu lié à sa prolongation ?

Il y a surtout le sportif. C’était un choix pour les milieux. Contre Liverpool, c’était pour Marquinhos et pas contre Adrien Rabiot. La décision était seulement sportive. Il y a aussi la négociation qui dure au niveau du contrat avec le club, ça il faut leur demander. Il va jouer demain. Rancunier ? Je vais dire non. Quand il y a une décision un peu difficile, la relation n’est pas tout à fait la même que quand on joue tout le temps. C’est normal. Mais ce sont des choix sportifs et je suis l’entraîneur. En ce moment, c’est un peu dur. Ce n’est pas parfait dans une saison d’avoir ce contrat toujours en discussion.

Neymar 12e au Ballon d’Or, ce que j’ai à dire ?

Rien. Je suis convaincu que les joueurs du PSG auront la possibilité de remporter ce trophée. Cela va arriver si tout le monde reste humble et joue en équipe, comme contre Liverpool. Quand on va faire de grandes choses en équipe, ds joueurs peuvent gagner ce trophée, comme Ney, Kylian Mbappé ou Marco Verratti.

Le nul contre Bordeaux casse la dynamique ? Il faut remotiver les joueurs ?

Je pouvais sentir pendant le match que les joueurs veulent gagner. On a l’envie de tout gagner. Nous avons fait un match nul et maintenant la motivation est encore plus forte car on veut relancer une série de victoires. Les garçons sont très compétitifs. Nous sommes prêts, avec la faim de gagner.

« Je suis super content des gardiens. »

La hiérarchie des gardiens fixée ?

Non, ce n’est pas clair. Je suis très content avec les deux. Je sais que tout le monde veut que je dise qu’il y a une hiérarchie. Mais je suis très heureux d’avoir les deux qui ont une très belle relation. Ils se poussent avec un état d’esprit exceptionnel. C’est très important d’avoir Alphonse Areola et qu’il reste avec nous. Il a beaucoup de potentiel. Être avec Buffon, c’est l’opportunité de grandir encore et progresser. Je suis super content. C’est très dur de faire la décision. On va parler encore pour voir ce qu’on fait pendant l’hiver. Demain ? Je dois réfléchir, car il n’y a plus le match contre Montpellier.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club