Club

T.Silva : « Le PSG fait partie des meilleurs »

Publie le 02/10/2012 a 09:00



  • Un mois et demi après son arrivée à Paris, Thiago Silva prend petit à petit ses marques, que ce soit sur ou en dehors du terrain. Le défenseur brésilien a accepté de revenir sur ses premières semaines dans la capitale, son transfert et son entente avec les autres défenseurs du PSG.

    Toujours à l’hôtel, Thiago Silva avoue que ces conditions ne sont pas forcément adaptées à la vie d’un footballeur de haut niveau. Il compte donc trouver un logement rapidement sur Paris. « Mes premières semaines ont été difficiles parce que je ne suis pas encore habitué à la ville et que nous vivons toujours à l’hôtel. Je n’ai pas encore ma propre maison pour pouvoir me reposer. C’est compliqué aussi par rapport à la nourriture… Je ne mange pas comme devrait se nourrir un athlète de haut niveau. La nourriture française me convient mais je préfère la nourriture brésilienne. Quand on est à la maison, on peut manger ce qu’on aime vraiment, on peut diversifier les plats. Mais là, en ce moment, je mange presque toujours à l’hôtel, et presque toujours la même chose, c’est-à-dire des frites avec de la viande…(…) Ma famille et moi n’avons pas encore eu le temps de jouer les touristes. Je suis arrivé à Paris blessé. J’avais donc des séances de soins le matin et l’après-midi. Je ne retrouvais les miens qu’à 18 heures ou 19 heures. Pour l’instant, notre priorité est de trouver un appartement à Paris. Mon épouse préfère rester en ville. A Milan, on était un peu éloignés du centre et, du coup, elle n’en profitait pas beaucoup, a expliqué l’ancien joueur du Milan AC dans Le Parisien, avant toutefois d’indiquer qu’il se sentait mieux en mieux physiquement malgré une alimentation peu variée. De mieux en mieux, mais je ne suis pas encore à 100%. Les entraînements et surtout les matchs m’aident à retrouver toutes mes capacités physiques  »

    Cette adaptation à la vie parisienne se fait progressivement, d’autant plus que le départ de Milan n’a pas été une chose facile pour lui et sa famille. Mais Thiago Silva est persuadé d’avoir fait le bon choix sportivement. « Ce fut vraiment une décision difficile. Mais le projet que m’a proposé le PSG a fini par me convaincre. C’est en regardant le staff et l’ensemble de l’effectif que j’ai accepté de changer de club. Car, aujourd’hui, je suis persuadé que cette équipe du PSG peut aller plus loin que celle du Milan. Et ce n’est pas juste par rapport à Ibra. Ni lui ni moi n’allons gagner un match seul. C’est tout le groupe qui compte. La présence d’Ancelotti et de Leonardo a également joué. S’ils n’avaient pas été là, j’aurais sûrement décidé de rester en Italie. Si le PSG a plus de chances de remporter la Ligue des Champions que Milan ? J’en suis persuadé. Le Milan d’Aquilani, d’Inzaghi, de Seedorf, d’Alessandro Nesta et bien sûr d’Ibrahimovic était une équipe très forte qui pouvait aller très loin. Mais, aujourd’hui, Paris peut aller plus loin encore. Le PSG fait déjà partie des meilleurs. Du moins sur le papier. Reste à le mettre en pratique, a-t-il confié, lui qui a du mal à admettre qu’il est considéré comme le meilleur défenseur du monde. Je ne sais pas… Je me sens comme un défenseur avec de grandes qualités qui vit un moment spécial. Je reconnais que je suis au top de ma carrière. Je suis évidemment très fier d’être le joueur le plus cher du championnat français. Jamais je n’aurais imaginé cela. Mais, du coup, ma responsabilité est aussi beaucoup plus grande. J’ai une obligation de résultat. »

    Et sur le terrain, le N°2 parisien a l’air très à l’aise depuis son arrivée au PSG. Son entente avec Alex et Mamadou Sakho semble parfaite mais il avoue avoir une préférence entre ses deux coéquipiers. « Ce sont deux joueurs de qualité. Sakho est un bon défenseur, très technique. Il est en train de grandir. La grande différence, c’est qu’Alex a plus d’expérience. Il a joué avec la sélection et dans d’autres grandes équipes européennes. J’ai disputé un match avec Sakho, deux avec Alex. Et je dois avouer que, même si je me suis senti bien avec les deux, j’étais plus tranquille avec celui qui a plus d’expérience, c’est-à-dire Alex, a expliqué Thiago Silva, qui préfère donc jouer avec Alex. Oui, c’est ça. »

    Enfin, le capitaine de la Seleçao va tenter, comme la plupart des nouveaux joueurs, à apprendre le français. Même si pour l’instant, il est plutôt aidé par la diversité du vestiaire. « Encore heureux qu’il y ait beaucoup de Brésiliens et d’Italiens ! Parce que le français est vraiment une langue très difficile ! Quand j’étais en sélection avec Ronaldinho, des amis à lui, des Français, venaient le voir. Je l’entendais alors parler un peu français et je lui disais : « Comment fais-tu ? C’est si compliqué ! » Et me voilà, quelques années plus tard, à prendre des cours de français(rires). J’espère apprendre vite, c’est important. Ne serait-ce que pour les restos ! Car, à chaque fois que je prends un plat, on me ramène rarement ce que je pensais commander (rires), a rigolé Thiago Silva, avant de conclure sur le niveau de la Ligue 1. Ce n’est évidemment pas le meilleur Championnat du monde, mais ce n’est pas le pire non plus. La Ligue 1 est plus physique que la Serie A, où la tactique compte plus. Mais je suis persuadé que les investissements du PSG vont tirer ce championnat vers le haut. »

    Publie le 02/10/2012 a 09:00

    T.Silva : « Le PSG fait partie des meilleurs »

    Un mois et demi après son arrivée à Paris, Thiago Silva prend petit à petit ses marques, que ce soit sur ou en dehors du terrain. Le défenseur brésilien a accepté de revenir sur ses premières semaines dans la capitale, son transfert et son entente avec les autres défenseurs du PSG.

    Toujours à l’hôtel, Thiago Silva avoue que ces conditions ne sont pas forcément adaptées à la vie d’un footballeur de haut niveau. Il compte donc trouver un logement rapidement sur Paris. « Mes premières semaines ont été difficiles parce que je ne suis pas encore habitué à la ville et que nous vivons toujours à l’hôtel. Je n’ai pas encore ma propre maison pour pouvoir me reposer. C’est compliqué aussi par rapport à la nourriture… Je ne mange pas comme devrait se nourrir un athlète de haut niveau. La nourriture française me convient mais je préfère la nourriture brésilienne. Quand on est à la maison, on peut manger ce qu’on aime vraiment, on peut diversifier les plats. Mais là, en ce moment, je mange presque toujours à l’hôtel, et presque toujours la même chose, c’est-à-dire des frites avec de la viande…(…) Ma famille et moi n’avons pas encore eu le temps de jouer les touristes. Je suis arrivé à Paris blessé. J’avais donc des séances de soins le matin et l’après-midi. Je ne retrouvais les miens qu’à 18 heures ou 19 heures. Pour l’instant, notre priorité est de trouver un appartement à Paris. Mon épouse préfère rester en ville. A Milan, on était un peu éloignés du centre et, du coup, elle n’en profitait pas beaucoup, a expliqué l’ancien joueur du Milan AC dans Le Parisien, avant toutefois d’indiquer qu’il se sentait mieux en mieux physiquement malgré une alimentation peu variée. De mieux en mieux, mais je ne suis pas encore à 100%. Les entraînements et surtout les matchs m’aident à retrouver toutes mes capacités physiques  »

    Cette adaptation à la vie parisienne se fait progressivement, d’autant plus que le départ de Milan n’a pas été une chose facile pour lui et sa famille. Mais Thiago Silva est persuadé d’avoir fait le bon choix sportivement. « Ce fut vraiment une décision difficile. Mais le projet que m’a proposé le PSG a fini par me convaincre. C’est en regardant le staff et l’ensemble de l’effectif que j’ai accepté de changer de club. Car, aujourd’hui, je suis persuadé que cette équipe du PSG peut aller plus loin que celle du Milan. Et ce n’est pas juste par rapport à Ibra. Ni lui ni moi n’allons gagner un match seul. C’est tout le groupe qui compte. La présence d’Ancelotti et de Leonardo a également joué. S’ils n’avaient pas été là, j’aurais sûrement décidé de rester en Italie. Si le PSG a plus de chances de remporter la Ligue des Champions que Milan ? J’en suis persuadé. Le Milan d’Aquilani, d’Inzaghi, de Seedorf, d’Alessandro Nesta et bien sûr d’Ibrahimovic était une équipe très forte qui pouvait aller très loin. Mais, aujourd’hui, Paris peut aller plus loin encore. Le PSG fait déjà partie des meilleurs. Du moins sur le papier. Reste à le mettre en pratique, a-t-il confié, lui qui a du mal à admettre qu’il est considéré comme le meilleur défenseur du monde. Je ne sais pas… Je me sens comme un défenseur avec de grandes qualités qui vit un moment spécial. Je reconnais que je suis au top de ma carrière. Je suis évidemment très fier d’être le joueur le plus cher du championnat français. Jamais je n’aurais imaginé cela. Mais, du coup, ma responsabilité est aussi beaucoup plus grande. J’ai une obligation de résultat. »

    Et sur le terrain, le N°2 parisien a l’air très à l’aise depuis son arrivée au PSG. Son entente avec Alex et Mamadou Sakho semble parfaite mais il avoue avoir une préférence entre ses deux coéquipiers. « Ce sont deux joueurs de qualité. Sakho est un bon défenseur, très technique. Il est en train de grandir. La grande différence, c’est qu’Alex a plus d’expérience. Il a joué avec la sélection et dans d’autres grandes équipes européennes. J’ai disputé un match avec Sakho, deux avec Alex. Et je dois avouer que, même si je me suis senti bien avec les deux, j’étais plus tranquille avec celui qui a plus d’expérience, c’est-à-dire Alex, a expliqué Thiago Silva, qui préfère donc jouer avec Alex. Oui, c’est ça. »

    Enfin, le capitaine de la Seleçao va tenter, comme la plupart des nouveaux joueurs, à apprendre le français. Même si pour l’instant, il est plutôt aidé par la diversité du vestiaire. « Encore heureux qu’il y ait beaucoup de Brésiliens et d’Italiens ! Parce que le français est vraiment une langue très difficile ! Quand j’étais en sélection avec Ronaldinho, des amis à lui, des Français, venaient le voir. Je l’entendais alors parler un peu français et je lui disais : « Comment fais-tu ? C’est si compliqué ! » Et me voilà, quelques années plus tard, à prendre des cours de français(rires). J’espère apprendre vite, c’est important. Ne serait-ce que pour les restos ! Car, à chaque fois que je prends un plat, on me ramène rarement ce que je pensais commander (rires), a rigolé Thiago Silva, avant de conclure sur le niveau de la Ligue 1. Ce n’est évidemment pas le meilleur Championnat du monde, mais ce n’est pas le pire non plus. La Ligue 1 est plus physique que la Serie A, où la tactique compte plus. Mais je suis persuadé que les investissements du PSG vont tirer ce championnat vers le haut. »




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • emre_cwalk

      Pour tous les chauvins c’est là que l’on voit que avoir remplacé AK était juste un stratège pour devenir un grand club. Pour ce qui est de la phrase retenue de cette interview pourquoi n’a t on pas choisie : …cette équipe du PSG peut aller plus loin que celle du Milan… Pour le reste je suis très heureux de le compter parmi nos joueurs. Et encore Merci à Nasser et Léo, grâce à vous nous deviendrons ce que Bazin et ses prédécesseurs n’auront jamais pu nous apporter. Ce Paris est déjà grand, ne manque plus qu’une cohésion de supporters car cela nous manque cruellement. AAAAAAA PSG quand tu nous tiens, c’est pour la vie!!!

    • pecheur de sardine

      je pense qu il faut lui laissé du temps et ça sera un céara bis qu il prenne ses marques tranquille tant qu il joue bien le reste je m en bat je le plaind pas son taff c est pas l usine et il ne gagne pas  le smic il va se faire tres vite a la vie parisienne surtout si il aime la mode et les belles choses niveau bouff il fait erreur car sur ce point la france met 20 a 0 au  bresiliens leo et carlo vont lui faire voir tout ça

    • Mam’sSakho

      Autant j’adore le joueur, autant ses déclarations, mieux vaut que j’arrete de les lire

    • je trouves que silva juge un peux vite.il na pas fait bcp de matche et connais pas encore sakho très bien !ou alors il pense solidarité pour sont compatriote

      • Alex et Sakho font un très bon début de championnat, c’est tout l’intérêt de la concurrence, ça pousse les mecs à être au top.

    • c vraiment trop dur la vie de footballeur, tu as 2 entrainement par jour, dur, tu rendre qu’a 18 19h a l’hotel, trop dur
       thiago si tu as des problemes de logement, ca peu s’arrangé, un ptit T2 a la goutte d’or, c pas tres compliqué a trouver, et si tu as des soucies de caution, ba demande a ibra
      et pour la nourriture, des resto bresilien, je suis sur qu’il y en a bcp plus a paris qu’a milan,
      serieux, les footballeurs sont vraiment totalement déconnecté du monde reel, c hallucinant, autant sur le terrain c un guerrier, autant en dehors ca a l’air d’une belle pleureuse ce silva… 

      • angelpsg

         Même à 25-30ans, changer de milieu, changer de vie, de ville, de pays, n’est pas toujours facile pour tout le monde….

        •  a n’importe quelle age ca peut etre dur, mais faut arreter 5mn, il n’est pas seul, il a sa famille, si il en a mare de l’hotel, en 2 heures si il veut il trouve un appart ou une maison qui seront tres au dessus de nos propre logement (et pourtant ma maison me plait), apres rien ne l’empeche de changer par la suite, quant tu gagne plus de 7 millions d’euro par an net d’impots, c pas un probleme, quitte a payer 2 logements pendant quelques temps, pour la nourriture c pareil, dans les grands palaces, tu as un service qui s’appelle les concierges et je peux te dire qu’ils peuvent te trouver bcp mais bcp de choses, apres si c potes lui manque, un ptit coup d’avion et op un aller retour a milan dans la nuit, et enfin paris est une des villes d’europe ou il y a la plus grosse communauté bresilien 
          bref tout cela est du blabla, autant le salaire des joueurs ne me choque plus que cela, mais autant le coté pauvre petit il est loin de chez lui, dans un pays ou il metrise pas la langue, me fait peter des plombs, si sa culture lui manque, qu’il retourne au bresil,

    • Le Connaisseur

      … Pour ma part je ne rajouterai rien par rapport à ma déclaration d’hier et puis dans tous les cas le coach c’est carlo ancelotti, c’est lui qui fait les choix qui lui semble les meilleurs personne d’autres donc la discussion n’a pas ou plutôt plus lieu d’être. Et puis ce n’est pas nous supporteurs du PSG qui allons tenter d’embraser un feu inexistant, Sakho sait ce qu’il a à faire il se bat superbement bien et fait plus que titiller l’expérimenté et solide Alex, a 22 ans je lui tire mon chapeau. Il va encore tout donner à Porto et tenter d’être au point dans ses placements comme lors de tout son début de saison. Je me répète : il sait ce qu’il a à faire, devoir prouvez tous les jours en étant aussi jeune et après une mauvaise saison passée, dans un club avec autant de pression qu’au Psg et répondre présent à ce point pour faire taire toutes les mauvaises langues c’est énorme et il ne va pas s’arrêter là croyez moi.

      • emre_cwalk

        OK avec toi

    • Fez

      J’aime beaucoup ce joueur, il dit ce qu’il pense sans fioriture et avec simplicité. ca change de tout l’hypocrisie du milieu. En meme temps il est réputé pour sa mentalité. Apres ceux qui ont envie de blablater sur la il auait du dire ca, ou la il aurait du dire ca tres peu pour moi ! Y’en a marre des décla toute préfaite.

    • Steve

      pas tres sympa pour sacko

      • Simsim

        Meme s’il vente l’experience d’Alex avec qui en plus il partage la meme langue ca l’empeche pas de louer les qualités de Sakho ;) S’entendre dire de la part de TS quand tu as 22 piges que tu es bon, tres technique et en train de grandir je pense qu’il y a pire.

      • le commodore

        Il ne dit pas forcément du mal de sacko , il répond à une question quant au partenaire qu’il préfère entre les deux et de toute façon , quand même il aurait menti en disant qu’il n’avait pas de préférence , tout le monde eût compris qu’il préfère jouer aux côtés d’Alex , ne serait -ce que parce qu’il parle la même langue et sont issus de la même culture … c’est évident …au moins il n’est pas hypocrite et est assez sage .

        • (Sakho)
          La question du journaliste est vicieuse (ca arrive souvent) mais il tombe pas dans le piège en donnant une réponse honnête 

      • Visit0r

        Pas très sympa d’écorcher son nom en effet.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Les images partagées par les joueurs du PSG ce samedi: motivation pour PSG/Nice"
    4 hours ago
    NicolasBa publié un new post."Féminines - Al-Khelaïfi et Kluivert étaient à la victoire du PSG contre Juvisy"
    5 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Al-Khelaïfi et Kluivert étaient à la victoire du PSG contre Juvisy

    Féminines – Al-Khelaïfi et Kluivert étaient à la victoire du PSG contre Juvisy

    Actu Féminin

    Ce samedi, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain recevait Juvisy pour le compte de la 10e journée ...

    Vidéos PSG

    T.Silva : « Le PSG fait partie des meilleurs »

    <Club , Interviews , Une

    Un mois et demi après son arrivée à Paris, Thiago Silva prend petit à petit ses marques, que ce soit sur ou en dehors du terrain. Le défenseur brésilien a accepté de revenir sur ses premières semaines dans la capitale, son transfert et son entente avec les autres défenseurs du PSG.

    Toujours à l’hôtel, Thiago Silva avoue que ces conditions ne sont pas forcément adaptées à la vie d’un footballeur de haut niveau. Il compte donc trouver un logement rapidement sur Paris. « Mes premières semaines ont été difficiles parce que je ne suis pas encore habitué à la ville et que nous vivons toujours à l’hôtel. Je n’ai pas encore ma propre maison pour pouvoir me reposer. C’est compliqué aussi par rapport à la nourriture… Je ne mange pas comme devrait se nourrir un athlète de haut niveau. La nourriture française me convient mais je préfère la nourriture brésilienne. Quand on est à la maison, on peut manger ce qu’on aime vraiment, on peut diversifier les plats. Mais là, en ce moment, je mange presque toujours à l’hôtel, et presque toujours la même chose, c’est-à-dire des frites avec de la viande…(…) Ma famille et moi n’avons pas encore eu le temps de jouer les touristes. Je suis arrivé à Paris blessé. J’avais donc des séances de soins le matin et l’après-midi. Je ne retrouvais les miens qu’à 18 heures ou 19 heures. Pour l’instant, notre priorité est de trouver un appartement à Paris. Mon épouse préfère rester en ville. A Milan, on était un peu éloignés du centre et, du coup, elle n’en profitait pas beaucoup, a expliqué l’ancien joueur du Milan AC dans Le Parisien, avant toutefois d’indiquer qu’il se sentait mieux en mieux physiquement malgré une alimentation peu variée. De mieux en mieux, mais je ne suis pas encore à 100%. Les entraînements et surtout les matchs m’aident à retrouver toutes mes capacités physiques  »

    Cette adaptation à la vie parisienne se fait progressivement, d’autant plus que le départ de Milan n’a pas été une chose facile pour lui et sa famille. Mais Thiago Silva est persuadé d’avoir fait le bon choix sportivement. « Ce fut vraiment une décision difficile. Mais le projet que m’a proposé le PSG a fini par me convaincre. C’est en regardant le staff et l’ensemble de l’effectif que j’ai accepté de changer de club. Car, aujourd’hui, je suis persuadé que cette équipe du PSG peut aller plus loin que celle du Milan. Et ce n’est pas juste par rapport à Ibra. Ni lui ni moi n’allons gagner un match seul. C’est tout le groupe qui compte. La présence d’Ancelotti et de Leonardo a également joué. S’ils n’avaient pas été là, j’aurais sûrement décidé de rester en Italie. Si le PSG a plus de chances de remporter la Ligue des Champions que Milan ? J’en suis persuadé. Le Milan d’Aquilani, d’Inzaghi, de Seedorf, d’Alessandro Nesta et bien sûr d’Ibrahimovic était une équipe très forte qui pouvait aller très loin. Mais, aujourd’hui, Paris peut aller plus loin encore. Le PSG fait déjà partie des meilleurs. Du moins sur le papier. Reste à le mettre en pratique, a-t-il confié, lui qui a du mal à admettre qu’il est considéré comme le meilleur défenseur du monde. Je ne sais pas… Je me sens comme un défenseur avec de grandes qualités qui vit un moment spécial. Je reconnais que je suis au top de ma carrière. Je suis évidemment très fier d’être le joueur le plus cher du championnat français. Jamais je n’aurais imaginé cela. Mais, du coup, ma responsabilité est aussi beaucoup plus grande. J’ai une obligation de résultat. »

    Et sur le terrain, le N°2 parisien a l’air très à l’aise depuis son arrivée au PSG. Son entente avec Alex et Mamadou Sakho semble parfaite mais il avoue avoir une préférence entre ses deux coéquipiers. « Ce sont deux joueurs de qualité. Sakho est un bon défenseur, très technique. Il est en train de grandir. La grande différence, c’est qu’Alex a plus d’expérience. Il a joué avec la sélection et dans d’autres grandes équipes européennes. J’ai disputé un match avec Sakho, deux avec Alex. Et je dois avouer que, même si je me suis senti bien avec les deux, j’étais plus tranquille avec celui qui a plus d’expérience, c’est-à-dire Alex, a expliqué Thiago Silva, qui préfère donc jouer avec Alex. Oui, c’est ça. »

    Enfin, le capitaine de la Seleçao va tenter, comme la plupart des nouveaux joueurs, à apprendre le français. Même si pour l’instant, il est plutôt aidé par la diversité du vestiaire. « Encore heureux qu’il y ait beaucoup de Brésiliens et d’Italiens ! Parce que le français est vraiment une langue très difficile ! Quand j’étais en sélection avec Ronaldinho, des amis à lui, des Français, venaient le voir. Je l’entendais alors parler un peu français et je lui disais : « Comment fais-tu ? C’est si compliqué ! » Et me voilà, quelques années plus tard, à prendre des cours de français(rires). J’espère apprendre vite, c’est important. Ne serait-ce que pour les restos ! Car, à chaque fois que je prends un plat, on me ramène rarement ce que je pensais commander (rires), a rigolé Thiago Silva, avant de conclure sur le niveau de la Ligue 1. Ce n’est évidemment pas le meilleur Championnat du monde, mais ce n’est pas le pire non plus. La Ligue 1 est plus physique que la Serie A, où la tactique compte plus. Mais je suis persuadé que les investissements du PSG vont tirer ce championnat vers le haut. »

    By
    @
    OTER ?>