Club

Thiago Motta, l’ambition incarnée

THIAGO MOTTA
Publie le 03/02/2012 a 21:00



  • Dernière recrue du mercato hivernal parisien, Thiago Motta s’est engagé cette semaine pour trois ans et demi. Présentation du milieu italo-brésilien.

    Depuis combien d’années le PSG n’avait-il plus fait signer un joueur de ce calibre ? Il faut sans doute remonter à l’année 2000, avec le retour de Nicolas Anelka dans la capitale. Car si Javier Pastore a coûté nettement plus cher que le désormais ex-joueur de l’Inter Milan, le palmarès de l’Argentin fait pâle figure face à celui de la dernière recrue. « Je suis très motivé par cette nouvelle expérience. C’est un rêve que j’ai depuis que je suis tout petit d’être ici, où sont passés de grands joueurs comme Raï, Leonardo, Ronaldinho. J’ai beaucoup de volonté, d’espoirs. C’est très excitant de disputer un nouveau championnat », a confié Thiago Motta lors de sa présentation à la presse mercredi. Le milieu de terrain de 29 ans devait initialement signer au PSG l’été prochain. Gianluca Di Marzio nous apprend que le joueur a tenu à finaliser la transaction plus rapidement. « L’Inter avait conclu un accord avec Leonardo. Six millions d’euros pour un transfert l’été prochain. La visite médicale faite à Milan par les médecins du PSG chez lui. Puis, hier matin (mardi), Thiago Motta a insisté. Et Leonardo a donc augmenté son offre à dix millions d’euros. Même Ranieri a compris, non sans regret, qu’il était risqué de conserver un joueur avec la tête ailleurs », peut-on lire sur le blog de ce spécialiste du mercato italien.

    Un CV long comme le bras

    N’ayons pas peur des mots : Paris vient de s’attacher les services d’un joueur qui n’a pratiquement rien à envier à une star.  Le palmarès de Thiago Motta impressionne : Vainqueur de la Supercoupe d’Espagne 2005, Champion d’Espagne 2005 et 2006, Vainqueur de la Ligue des Champions 2006 et 2010, Vainqueur de la Coupe d’Italie en 2010 et 2011, Champion d’Italie 2010, etc. C’est au sein du club brésilien de la Juventude que le milieu relayeur entame sa carrière professionnelle, avant de s’engager avec le FC Barcelone en 1999. Lors de la saison 2002-2003, il devient l’un des joueurs-clés de l’équipe catalane, alors entraînée par Radomir Antic. En 2007, il est transféré à l’Atlético Madrid, club dans lequel il ne restera qu’une seule année, avant de découvrir la Serie A avec le Genoa. En mai 2009, sa carrière prend un nouveau virage avec une signature en faveur de l’Inter Milan.

    « Un des meilleurs milieux en Europe »

    La polyvalence du natif de São Bernardo do Campo en fait très rapidement l’un des tous meilleurs milieux de terrain évoluant dans le championnat italien. « C’est un des meilleurs milieux en Europe. Il me plaît. C’est un joueur moderne, polyvalent, de mouvement, qui imprime le rythme du jeu et qui possède de l’expérience », assure Demetrio Albertini, ancienne gloire du Milan AC, qui évoluait dans le même secteur de jeu que Motta. Si ce dernier n’est pas réputé pour sa vitesse, il possède en revanche un jeu de tête de qualité. Doté d’un bon niveau technique, il est également réputé pour sa qualité de passe et son agressivité dans les duels. Physiquement, l’international italien (il compte six sélections avec la Squadra Azzurra depuis l’année 2011) est plutôt fragile. Des blessures lui ont déjà gâché certaines saisons, comme celle qu’il a passée sous les couleurs de l’Atlético Madrid par exemple.

    Matuidi peut trembler

    Au PSG, Thiago Motta retrouvera plusieurs joueurs avec lesquels il a déjà évolué par le passé, comme Maxwell, Alex et même Nene. « Je suis très content de retrouver dans un club comme Paris des joueurs avec lesquels j’ai joué il y a si longtemps. Ce n’est pas un hasard d’avoir cette nouvelle occasion. Quand il y a des Brésiliens, ça facilite l’arrivée d’un autre », juge-t-il. C’est avec un statut de titulaire en puissance que cet élément à la double nationalité débarque chez les Rouges et Bleus. Par ricochet, Blaise Matuidi pourrait être le grand perdant de ce transfert. Dans son système tactique en « arbre de Noël », Carlo Ancelotti devrait associer Thiago Motta et Momo Sissokho à la récupération, avec un Mathieu Bodmer positionné légèrement plus bas que ceux-ci. 27e joueur brésilien de l’histoire du PSG, ce renfort de poids portera le numéro 28.

    Publie le 03/02/2012 a 21:00

    Thiago Motta, l’ambition incarnée

    Dernière recrue du mercato hivernal parisien, Thiago Motta s’est engagé cette semaine pour trois ans et demi. Présentation du milieu italo-brésilien.

    Depuis combien d’années le PSG n’avait-il plus fait signer un joueur de ce calibre ? Il faut sans doute remonter à l’année 2000, avec le retour de Nicolas Anelka dans la capitale. Car si Javier Pastore a coûté nettement plus cher que le désormais ex-joueur de l’Inter Milan, le palmarès de l’Argentin fait pâle figure face à celui de la dernière recrue. « Je suis très motivé par cette nouvelle expérience. C’est un rêve que j’ai depuis que je suis tout petit d’être ici, où sont passés de grands joueurs comme Raï, Leonardo, Ronaldinho. J’ai beaucoup de volonté, d’espoirs. C’est très excitant de disputer un nouveau championnat », a confié Thiago Motta lors de sa présentation à la presse mercredi. Le milieu de terrain de 29 ans devait initialement signer au PSG l’été prochain. Gianluca Di Marzio nous apprend que le joueur a tenu à finaliser la transaction plus rapidement. « L’Inter avait conclu un accord avec Leonardo. Six millions d’euros pour un transfert l’été prochain. La visite médicale faite à Milan par les médecins du PSG chez lui. Puis, hier matin (mardi), Thiago Motta a insisté. Et Leonardo a donc augmenté son offre à dix millions d’euros. Même Ranieri a compris, non sans regret, qu’il était risqué de conserver un joueur avec la tête ailleurs », peut-on lire sur le blog de ce spécialiste du mercato italien.

    Un CV long comme le bras

    N’ayons pas peur des mots : Paris vient de s’attacher les services d’un joueur qui n’a pratiquement rien à envier à une star.  Le palmarès de Thiago Motta impressionne : Vainqueur de la Supercoupe d’Espagne 2005, Champion d’Espagne 2005 et 2006, Vainqueur de la Ligue des Champions 2006 et 2010, Vainqueur de la Coupe d’Italie en 2010 et 2011, Champion d’Italie 2010, etc. C’est au sein du club brésilien de la Juventude que le milieu relayeur entame sa carrière professionnelle, avant de s’engager avec le FC Barcelone en 1999. Lors de la saison 2002-2003, il devient l’un des joueurs-clés de l’équipe catalane, alors entraînée par Radomir Antic. En 2007, il est transféré à l’Atlético Madrid, club dans lequel il ne restera qu’une seule année, avant de découvrir la Serie A avec le Genoa. En mai 2009, sa carrière prend un nouveau virage avec une signature en faveur de l’Inter Milan.

    « Un des meilleurs milieux en Europe »

    La polyvalence du natif de São Bernardo do Campo en fait très rapidement l’un des tous meilleurs milieux de terrain évoluant dans le championnat italien. « C’est un des meilleurs milieux en Europe. Il me plaît. C’est un joueur moderne, polyvalent, de mouvement, qui imprime le rythme du jeu et qui possède de l’expérience », assure Demetrio Albertini, ancienne gloire du Milan AC, qui évoluait dans le même secteur de jeu que Motta. Si ce dernier n’est pas réputé pour sa vitesse, il possède en revanche un jeu de tête de qualité. Doté d’un bon niveau technique, il est également réputé pour sa qualité de passe et son agressivité dans les duels. Physiquement, l’international italien (il compte six sélections avec la Squadra Azzurra depuis l’année 2011) est plutôt fragile. Des blessures lui ont déjà gâché certaines saisons, comme celle qu’il a passée sous les couleurs de l’Atlético Madrid par exemple.

    Matuidi peut trembler

    Au PSG, Thiago Motta retrouvera plusieurs joueurs avec lesquels il a déjà évolué par le passé, comme Maxwell, Alex et même Nene. « Je suis très content de retrouver dans un club comme Paris des joueurs avec lesquels j’ai joué il y a si longtemps. Ce n’est pas un hasard d’avoir cette nouvelle occasion. Quand il y a des Brésiliens, ça facilite l’arrivée d’un autre », juge-t-il. C’est avec un statut de titulaire en puissance que cet élément à la double nationalité débarque chez les Rouges et Bleus. Par ricochet, Blaise Matuidi pourrait être le grand perdant de ce transfert. Dans son système tactique en « arbre de Noël », Carlo Ancelotti devrait associer Thiago Motta et Momo Sissokho à la récupération, avec un Mathieu Bodmer positionné légèrement plus bas que ceux-ci. 27e joueur brésilien de l’histoire du PSG, ce renfort de poids portera le numéro 28.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article :
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • boum75

      moi je pense (et je vais me faire traiiter)^^ que matuidi est meilleur que motta, blaise est vraiment trop fort et le laisser partir serait une grave eeereur

    • Marco77

      « Nous sommes en France. Nous devons tous parler le français. Nous avons un professeur qui vient nous donner des cours. Que ce soient les joueurs, le staff ou l’encadrement, tout le monde doit étudier le français », propos venant d’ancelotti. Si ce n’est pas un super entraineur. Pastore va pouvoir enfin pouvoir mieux communiquer avec le reste de l’equipe.

    • L’aigle des açores

      Moi je vois plutot les choses comme : bodmer et sissoko blessés? Pas grave il y a chantome et matuidi. Nan ça fait plaisir d’avoir du banc. La saison derniere on a loupé le podium un oeu a cause de ce manque de banc de qualité.

    • Arfer

      Pourquoi Matuidi devrait trembler ? comme l’a dit Carlo en conférence,la concurence fait grandir les jeunes,Pirlo à 24 ans il était pas titulaire hein et c’est devenu le meilleur à son poste vers 28 ans donc pour Matuidi et Chamtome l’arrivée de Motta est une chance qui va les faire progresser !

      • taillmate

        Exact, je me répète plein de fois, mais j’espère honnêtement que Ancelotti ne vas pas comme plusieurs supporters ou journalistes oubliés Chantôme et Matuidi qui ne mérite vraiment pas d’être écartés.

    • luisback

      euh je veux pas critiquer l’article mais dans le sapin de Carlo c’est un seul joueur axial (Motta) et deux recupérateurs devant Sissoko et Bodmer mais Matuidi a quand meme sa chance car il a une différence avec les autres : il est gaucher donc dans le milieu a trois il peut trouver sa place à gauche du joueur axial.

      • titiman

        Faut.

        Le joueur axial sera Bodmer avec un rôle de plaque tournante. Les 2 milieux excentrés, dits relayeurs, seront Motta et Sissoko.
        Leur rôle est d’être polyvalent avec grosse récup, perforation et aminmation offensive en première intention.

        • stratège

          Ancelotti a dit en conf de presse : Motta au centre, Bodmer à gauche, Sissokho à droite

          • Loic2406

            Je confirme…. motta au milieu en retrait de bodmer et sissokho

        • LeL0uCh

           Faux, ça fait tâche en début de commentaire ;)

        • Konection97

          t’arrive a contredire ancelotti ben oké on a plus rien a dire c’est ancelotti lui meme qui a dis motta au milieu bodmer a gauche et sisoko a droite…

        • William Sanzouango

          Tu as écouté la conférence de presse d’Ancelotti hier? 

      • CHAD 75

        Je crois que Motta est gaucher… mais de toute manière, il a les deux pieds… 

      • Konection97

        et oui motta est gaucher comme matuidi

      • Fred Taup

        Il est aussi gaucher motta !

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    PSG/Ludogorets Ligue des Champions

    PSG/Ludogorets – L’arbitre de la rencontre désigné, une première pour Paris

    LDC

    Ce mardi le Paris Saint-Germain recevra le Ludogorets pour le dernier match de poule de Ligue ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."PSG/Ludogorets - L'arbitre de la rencontre désigné, une première pour Paris"
    3 hours ago
    NicolasBa publié un new post."Emery "n'est pas menacé", mais "sous haute surveillance", selon L'Équipe"
    3 hours ago

    Actualité Féminine

    Les parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Les Parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Actu Féminin

    Lundi, les Féminines de l’Equipe de France U20, avec les joueuses du Paris Saint-Germain Hawa Cissoko (défenseur) ...

    Vidéos PSG

    Thiago Motta, l’ambition incarnée

    THIAGO MOTTA <Club , Editos , Mercato , Une

    Dernière recrue du mercato hivernal parisien, Thiago Motta s’est engagé cette semaine pour trois ans et demi. Présentation du milieu italo-brésilien.

    Depuis combien d’années le PSG n’avait-il plus fait signer un joueur de ce calibre ? Il faut sans doute remonter à l’année 2000, avec le retour de Nicolas Anelka dans la capitale. Car si Javier Pastore a coûté nettement plus cher que le désormais ex-joueur de l’Inter Milan, le palmarès de l’Argentin fait pâle figure face à celui de la dernière recrue. « Je suis très motivé par cette nouvelle expérience. C’est un rêve que j’ai depuis que je suis tout petit d’être ici, où sont passés de grands joueurs comme Raï, Leonardo, Ronaldinho. J’ai beaucoup de volonté, d’espoirs. C’est très excitant de disputer un nouveau championnat », a confié Thiago Motta lors de sa présentation à la presse mercredi. Le milieu de terrain de 29 ans devait initialement signer au PSG l’été prochain. Gianluca Di Marzio nous apprend que le joueur a tenu à finaliser la transaction plus rapidement. « L’Inter avait conclu un accord avec Leonardo. Six millions d’euros pour un transfert l’été prochain. La visite médicale faite à Milan par les médecins du PSG chez lui. Puis, hier matin (mardi), Thiago Motta a insisté. Et Leonardo a donc augmenté son offre à dix millions d’euros. Même Ranieri a compris, non sans regret, qu’il était risqué de conserver un joueur avec la tête ailleurs », peut-on lire sur le blog de ce spécialiste du mercato italien.

    Un CV long comme le bras

    N’ayons pas peur des mots : Paris vient de s’attacher les services d’un joueur qui n’a pratiquement rien à envier à une star.  Le palmarès de Thiago Motta impressionne : Vainqueur de la Supercoupe d’Espagne 2005, Champion d’Espagne 2005 et 2006, Vainqueur de la Ligue des Champions 2006 et 2010, Vainqueur de la Coupe d’Italie en 2010 et 2011, Champion d’Italie 2010, etc. C’est au sein du club brésilien de la Juventude que le milieu relayeur entame sa carrière professionnelle, avant de s’engager avec le FC Barcelone en 1999. Lors de la saison 2002-2003, il devient l’un des joueurs-clés de l’équipe catalane, alors entraînée par Radomir Antic. En 2007, il est transféré à l’Atlético Madrid, club dans lequel il ne restera qu’une seule année, avant de découvrir la Serie A avec le Genoa. En mai 2009, sa carrière prend un nouveau virage avec une signature en faveur de l’Inter Milan.

    « Un des meilleurs milieux en Europe »

    La polyvalence du natif de São Bernardo do Campo en fait très rapidement l’un des tous meilleurs milieux de terrain évoluant dans le championnat italien. « C’est un des meilleurs milieux en Europe. Il me plaît. C’est un joueur moderne, polyvalent, de mouvement, qui imprime le rythme du jeu et qui possède de l’expérience », assure Demetrio Albertini, ancienne gloire du Milan AC, qui évoluait dans le même secteur de jeu que Motta. Si ce dernier n’est pas réputé pour sa vitesse, il possède en revanche un jeu de tête de qualité. Doté d’un bon niveau technique, il est également réputé pour sa qualité de passe et son agressivité dans les duels. Physiquement, l’international italien (il compte six sélections avec la Squadra Azzurra depuis l’année 2011) est plutôt fragile. Des blessures lui ont déjà gâché certaines saisons, comme celle qu’il a passée sous les couleurs de l’Atlético Madrid par exemple.

    Matuidi peut trembler

    Au PSG, Thiago Motta retrouvera plusieurs joueurs avec lesquels il a déjà évolué par le passé, comme Maxwell, Alex et même Nene. « Je suis très content de retrouver dans un club comme Paris des joueurs avec lesquels j’ai joué il y a si longtemps. Ce n’est pas un hasard d’avoir cette nouvelle occasion. Quand il y a des Brésiliens, ça facilite l’arrivée d’un autre », juge-t-il. C’est avec un statut de titulaire en puissance que cet élément à la double nationalité débarque chez les Rouges et Bleus. Par ricochet, Blaise Matuidi pourrait être le grand perdant de ce transfert. Dans son système tactique en « arbre de Noël », Carlo Ancelotti devrait associer Thiago Motta et Momo Sissokho à la récupération, avec un Mathieu Bodmer positionné légèrement plus bas que ceux-ci. 27e joueur brésilien de l’histoire du PSG, ce renfort de poids portera le numéro 28.

    By
    @
    OTER ?>