Club

Thiago Silva : « M’inscrire au PSG dans la durée »

Thiago SILVA
Publie le 02/04/2013 a 09:00



  • Ce soir, Thiago Silva sera le capitaine d’une équipe du PSG qui jouera l’un des matches les plus prestigieux de son histoire. Le défenseur brésilien, qui se plaît de plus en plus à Paris, attend avec impatience ce choc face au Barça, une équipe qu’il aurait pu rejoindre l’année dernière.

    « Oui, l’été dernier, le Barça était entré en contact avec mon agent (Paolo Tonietto). C’est un club où tous les joueurs rêvent un jour d’évoluer. Quand j’étais enfant j’en rêvais aussi, mais ça ne s’est jamais réalisé. Quand Barcelone est venu l’an passé, je discutais déjà avec le PSG. J’avais même donné ma parole à Leonardo que si je quittais Milan ce serait pour signer à Paris. À partir du moment où je donne ma parole, je ne reviens plus en arrière. Les clés tactiques contre le Barça ? Rester tranquilles et concentrés de la première seconde à la dernière. Ne pas oublier que la qualification se jouera sur deux matches, et pas seulement à l’aller. Barcelone est une équipe qui maîtrise énormément le ballon et qui presse beaucoup l’adversaire quand elle le perd. Garder beaucoup le ballon, ça limite forcément les chances de l’adversaire de jouer. On le sait d’avance. C’est pourquoi il faudra rester calmes et exploiter la moindre faille qui apparaîtra chez eux. Des failles, il y en aura, à l’aller comme au retour. Dans ces moments-là, on devra être forts et efficaces. Leur point faible ? Toutes les équipes en ont un, nous comme eux. On sait qu’ils ont peut-être un tout petit point faible, mais je n’en parlerai pas avant le match. Ce sera dur pour nous, comme ce sera dur pour eux… On n’atteint jamais les quarts de finale de la C 1 sans le mériter. Sur le terrain, il y aura deux équipes déterminées à remporter cette compétition. Leo Messi ? C’est un joueur extrêmement agile et rapide, très doué dans la conduite de balle. Il n’est pas par hasard le meilleur joueur du monde depuis quatre ans. Il faut le respecter, bien sûr, et dans l’idéal, l’empêcher de prendre de la vitesse ou de trouver des espaces. Si j’ai demandé des conseils à Mexès ? Non, je n’ai parlé avec presque personne du Milan depuis son élimination. Le seul avec qui j’ai des contacts réguliers, c’est avec mon ami Mathieu Flamini. Au fond, on n’a besoin de personne pour savoir que ça va être compliqué. Mais ils auront aussi une forte pression. Dans notre vestiaire, personne n’a peur d’eux. Tout le monde brûle d’envie de jouer ce match et rêve d’éliminer Barcelone. Je sens notre groupe très concentré. Qui ne le serait pas ? C’est peut-être le match de notre vie… , a rappelé le capitaine de la Seleçao dans L’Equipe, avant donc d’avouer qu’il était de plus en plus heureux à Paris et qu’il avait l’intention de porter très longtemps le maillot du PSG. J’aurai toujours la nostalgie des bonnes choses. Je suis nostalgique de Rio de Janeiro, de mes années à Fluminense (2006-2009), je suis nostalgique de Milan (2009-2012), du club comme de la ville. Demain, si je devais partir du PSG, je serais nostalgique également. Paris me manquerait. Parce qu’avec le temps, j’ai appris à aimer Paris. Il m’est même difficile, aujourd’hui, d’envisager de partir. Au début, je ne connaissais pas du tout cette ville, je ne comprenais rien à la langue. Tout était un peu confus. J’arrivais d’un autre pays. Pendant deux mois, je venais à l’entraînement en traînant ma tristesse. Puis j’ai repris confiance et senti que l’ambiance dans le groupe s’améliorait peu à peu. Je me sens beaucoup mieux dans ma vie aujourd’hui, et cela se ressent aussi sur le terrain. Désormais, je suis très heureux ici. Même si le football est imprévisible, j’ai même très envie de m’inscrire au PSG dans la durée. Pourquoi je retourne me soigner à Milanello ? Parce qu’en quittant Milan, j’ai quitté mon physiothérapeute brésilien, Marcelo Costa, dont je suis très proche. Adriano Galliani (le vice-président de l’AC Milan) l’avait fait venir en Italie. J’ai une immense confiance en lui. Il connaît mon corps comme personne d’autre. Marcelo, je le connais depuis Fluminense. Galliani, un grand dirigeant, m’a autorisé à revenir quand je le souhaitais pour le consulter. Alors, à chaque fois que je suis blessé, comme il lui est difficile de s’absenter pour venir à Paris, c’est moi qui vais le voir là-bas. »

    Thiago Silva a également évoqué sa passion du football et sa volonté de progresser à chaque instant. « Je travaille beaucoup, je respire le football vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Chez moi, je regarde beaucoup de matches de différents Championnats, de Première comme de Deuxième Division ! Même quand je vais au restaurant, j’aime bien quand un match est diffusé sur un écran. Je vis du football. Je dépends du football. Impossible de m’en passer. Même quand je sors d’un match, je rentre chez moi et… je regarde du foot ! J’observe et je m’en sers dès le lendemain, à l’entraînement, avec l’idée de progresser encore. Des exemples ? Quand j’ai commencé ma carrière professionnelle, j’admirais le Paraguayen Carlos Gamarra. Ensuite, j’ai toujours beaucoup aimé Juan, l’international brésilien, qui a longtemps joué à l’AS Rome (2007-2012). J’admire aussi Rio Ferdinand, Alessandro Nesta et Nemanja Vidic. Tous ces joueurs m’ont inspiré », a raconté le N°2 parisien, qui fait partie aujourd’hui de ce panel des grands défenseurs centraux, incontestablement.

    Publie le 02/04/2013 a 09:00

    Thiago Silva : « M’inscrire au PSG dans la durée »

    Ce soir, Thiago Silva sera le capitaine d’une équipe du PSG qui jouera l’un des matches les plus prestigieux de son histoire. Le défenseur brésilien, qui se plaît de plus en plus à Paris, attend avec impatience ce choc face au Barça, une équipe qu’il aurait pu rejoindre l’année dernière.

    « Oui, l’été dernier, le Barça était entré en contact avec mon agent (Paolo Tonietto). C’est un club où tous les joueurs rêvent un jour d’évoluer. Quand j’étais enfant j’en rêvais aussi, mais ça ne s’est jamais réalisé. Quand Barcelone est venu l’an passé, je discutais déjà avec le PSG. J’avais même donné ma parole à Leonardo que si je quittais Milan ce serait pour signer à Paris. À partir du moment où je donne ma parole, je ne reviens plus en arrière. Les clés tactiques contre le Barça ? Rester tranquilles et concentrés de la première seconde à la dernière. Ne pas oublier que la qualification se jouera sur deux matches, et pas seulement à l’aller. Barcelone est une équipe qui maîtrise énormément le ballon et qui presse beaucoup l’adversaire quand elle le perd. Garder beaucoup le ballon, ça limite forcément les chances de l’adversaire de jouer. On le sait d’avance. C’est pourquoi il faudra rester calmes et exploiter la moindre faille qui apparaîtra chez eux. Des failles, il y en aura, à l’aller comme au retour. Dans ces moments-là, on devra être forts et efficaces. Leur point faible ? Toutes les équipes en ont un, nous comme eux. On sait qu’ils ont peut-être un tout petit point faible, mais je n’en parlerai pas avant le match. Ce sera dur pour nous, comme ce sera dur pour eux… On n’atteint jamais les quarts de finale de la C 1 sans le mériter. Sur le terrain, il y aura deux équipes déterminées à remporter cette compétition. Leo Messi ? C’est un joueur extrêmement agile et rapide, très doué dans la conduite de balle. Il n’est pas par hasard le meilleur joueur du monde depuis quatre ans. Il faut le respecter, bien sûr, et dans l’idéal, l’empêcher de prendre de la vitesse ou de trouver des espaces. Si j’ai demandé des conseils à Mexès ? Non, je n’ai parlé avec presque personne du Milan depuis son élimination. Le seul avec qui j’ai des contacts réguliers, c’est avec mon ami Mathieu Flamini. Au fond, on n’a besoin de personne pour savoir que ça va être compliqué. Mais ils auront aussi une forte pression. Dans notre vestiaire, personne n’a peur d’eux. Tout le monde brûle d’envie de jouer ce match et rêve d’éliminer Barcelone. Je sens notre groupe très concentré. Qui ne le serait pas ? C’est peut-être le match de notre vie… , a rappelé le capitaine de la Seleçao dans L’Equipe, avant donc d’avouer qu’il était de plus en plus heureux à Paris et qu’il avait l’intention de porter très longtemps le maillot du PSG. J’aurai toujours la nostalgie des bonnes choses. Je suis nostalgique de Rio de Janeiro, de mes années à Fluminense (2006-2009), je suis nostalgique de Milan (2009-2012), du club comme de la ville. Demain, si je devais partir du PSG, je serais nostalgique également. Paris me manquerait. Parce qu’avec le temps, j’ai appris à aimer Paris. Il m’est même difficile, aujourd’hui, d’envisager de partir. Au début, je ne connaissais pas du tout cette ville, je ne comprenais rien à la langue. Tout était un peu confus. J’arrivais d’un autre pays. Pendant deux mois, je venais à l’entraînement en traînant ma tristesse. Puis j’ai repris confiance et senti que l’ambiance dans le groupe s’améliorait peu à peu. Je me sens beaucoup mieux dans ma vie aujourd’hui, et cela se ressent aussi sur le terrain. Désormais, je suis très heureux ici. Même si le football est imprévisible, j’ai même très envie de m’inscrire au PSG dans la durée. Pourquoi je retourne me soigner à Milanello ? Parce qu’en quittant Milan, j’ai quitté mon physiothérapeute brésilien, Marcelo Costa, dont je suis très proche. Adriano Galliani (le vice-président de l’AC Milan) l’avait fait venir en Italie. J’ai une immense confiance en lui. Il connaît mon corps comme personne d’autre. Marcelo, je le connais depuis Fluminense. Galliani, un grand dirigeant, m’a autorisé à revenir quand je le souhaitais pour le consulter. Alors, à chaque fois que je suis blessé, comme il lui est difficile de s’absenter pour venir à Paris, c’est moi qui vais le voir là-bas. »

    Thiago Silva a également évoqué sa passion du football et sa volonté de progresser à chaque instant. « Je travaille beaucoup, je respire le football vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Chez moi, je regarde beaucoup de matches de différents Championnats, de Première comme de Deuxième Division ! Même quand je vais au restaurant, j’aime bien quand un match est diffusé sur un écran. Je vis du football. Je dépends du football. Impossible de m’en passer. Même quand je sors d’un match, je rentre chez moi et… je regarde du foot ! J’observe et je m’en sers dès le lendemain, à l’entraînement, avec l’idée de progresser encore. Des exemples ? Quand j’ai commencé ma carrière professionnelle, j’admirais le Paraguayen Carlos Gamarra. Ensuite, j’ai toujours beaucoup aimé Juan, l’international brésilien, qui a longtemps joué à l’AS Rome (2007-2012). J’admire aussi Rio Ferdinand, Alessandro Nesta et Nemanja Vidic. Tous ces joueurs m’ont inspiré », a raconté le N°2 parisien, qui fait partie aujourd’hui de ce panel des grands défenseurs centraux, incontestablement.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • parisien91120

      je crois que notre amis sylva est atteind du syndrome de paris. cela ne vous rappel rien : Capitaine Raï, tu n’es pas
      De notre galaxie
      Mais du fond de la nuit, Capitaine Raï
      La, la la …

      putain j’en peux plus d’attendre se match…..J-3h45

    • Shadcfc

      On l’a notre Capitaine!! :)

    • ecthelion2

      qu on lui apporte un contrat de 10 ans avec un stylo tout de suite lol , très franchement c est un réel plaisir de le voir évolué sous nos couleur par ce qu il est tout simplement énorme j espère sincèrement qu il va rester encore très longtemps au psg

      • Shadcfc

        C’est clair que Silva est plus qu’au niveau…

    • footcrix

      Eh bien tu n’as pas chomé, car aujourd’hui tu es le plus élégant des DC en plus d’être l’un des plus efficaces, forcément au bout du compte t’es le meilleur ! Et tu es à Paris.

    • bakam_76

      Comme quoi sans Léo bcp de nos joueurs actuels ne serait pas venu. Je comprends mieux pourquoi tous les médias cherchent à le déloger le plus rapidement du PSG! Ce type est trop fort! Merci Léo

      • bah oui moi ca me fait rire quand je vois certains parisiens qui crachent sur lui..il a piquer tout ces joueurs a d’autres clubs plus attratifs que le psg..

        • emre_cwalk

          Ce qui est encore plus drôle ce sont ces supporters en fin supporters… qui sifflent Zlatan, critiquent Carlo et incendient Léo.
          Aujourd’hui nous marchons sur des nuages et le sol est gris… un monde à l’envers…

        • bakam_76

          Grave, il fait du super boulot! Toujours en sous marin et j’aime beaucoup ses sorties médiatiques! Quand il parle c’est toujours pour défendre le club, beaucoup de journaliste le jalouse et essaie de le faire passer pour un prétentieux mais ses déclarations sont souvent des constats du football français! Au lieu d’essayer de discuter sur les propos de Léo et tenter d’améliorer la L1 et bien les pseudos journalistes préfèrent polémiquer sur la manière dont il prend la parole, et s’offusquer et dire qu’il est qui pour nous donner des conseils!!

      • magicnene

        la victoire du psg est à 4 75,le 2-1 est à 13

        • bakam_76

          J’ai juste mis 10€ sur une victoire du psg!
          Le 2-1 est trop risqué

          • magicnene

            lol;à13quand meme,ça vaut le coup

    • FlgCorp IronKeisyWear

      HALALALA

      il ma mis des frissons en disant je ne peux plus quitter paris
      ceux qui critique paris ne connaissent pas notre ville certes elle a ces defauts mais qu’est tu t’y plais lorsque tu connais

      mais a part sa Silva a vraiment un tres beau et bon discours poser calme sa te rassure de le lire, et je le ui dis aussi merci d’avoir eclairci le fait qu’il va encore a milan et continuera a y aller peut etre que les journalistes vont arreter de faire des fausses rumeurs comme quoi il veur retourner a milan….

      Allez Paris les gars ce soir on mange de l’espagnole avec tout le respect qu’on a pour eux bien sur ^^

    • Salut à tous!

      je sens dans chacun de vos coms une fierté immense et ça me rempli de joie
      cette journée va être à marqué d’une pierre blanche!

      Le parc portera bien son nom ce soir Ibra,sylva,beck,verratti,moura,lavezzi ect elle est pas belle cette équipe?

      Ils leurs faudra un parc en fusion ce soir à aura besoin de tout le monde!!

      on va faire descendre le Barça du toit du monde!

      Oh ville lumière
      sens la chaleur
      de notre coeur
      vois-tu notre ferveur
      quand nous marchons près de toi.
      Dans cette conquête
      chasser l’ennemi
      enfin pour que nos couleurs
      brillent encore… »

      Quelle fierté que d’etre parisien!!!

    • bakam_76

      I got the feelin… ouww
      Baby, baby I got the feelin… year!

    • furioXV2

      J’ne pensée aujourd’hui a tout ce qui soutienne le PSG vant le quatar et qui vont vivre un ghrand jour aujourdhui , qu’on attendait depuis tellement longtemps!!

      LET’S GO PARIS SG!!!!

    • gogoparis

      hello les gens :-D j’etais tellemnt impatient cette nuit que je n’ai presque pas fermé les yeux car aujourd’hui pour nous n’est pas un jour comme les autres il est exeptionnel je ne sais pas si c’est votre cas aussi mais j’ai le coeur qui bat plus vite et j’ai envie d’avancer le temps pour que l’on soit dejà au moment du coup d’envoie je suis excité et j’espère que ce soir nous renverseront le grand Barça qui est la reference du football mondiale et j’y crois a nos chances parce ils ne sont pas imbattable et ont bien une faille quelque part et puis je lisais un autre article ou un journaliste disait que le psg ressemble beaucoup au Real de Madrid dans son jeu solide deriere et avec des joueurs tres rapides qui remonte le terrain a toute vitesse exactement comme nous procédons cela m’a donner encore plus d’espoir etant donné que le real a souvent mit le barça contre mur il me tarde de voir cette fameuse compo d’equipe encore un truc et puis zut mes yeux se ferment tout seul j’ai pas fermé l’oeil cette nuit mon cerrttthveaauj marche au rrralennnnntii je ne suiiii plusssss maitre de moi encore un effort gogoparis :-D

    • Tarik75

      Hello amis parisiens..

      Je ressent une immense fierté aujourd’hui.. Fier que Silva soit notre porte drapeau et notre -capitaine, fier d’être supporter d’un club magique et capital depuis les premiers jours, fier que le monde du football n’ait d’yeux que pour le match de ce soir au Parc et fier d’être peut-être bientôt à nouveau champion de France et pourquoi pas choquer la planète foot toute entière dès ce soir en battant l’ogre catalan sur nos terres..
      Comme le dit si bien Max (+ bas) « peu importe le scénario du soir on a déjà gagné »..

      ALLEZ PARIS ALLEZ PSG !

    • Thierry17

      Enfin, Paris l’a piqué et est entré dans son sang, comme je le disais quand tout le monde critiquait ses sorties sur sa nostalgie du Milan, il fallait 6 mois pour qu’il n’ait plus envie de quitter Paris et c’est arrivé!
      Maintenant, il est à nous et il veut qu’on soit à lui et nous le serons tant ce joueur est monstrueux de précision et de propreté.
      Paris est magique, le psg est une drogue et le parc l’opium d’un footballeur car ce stade a une âme! On le sent bouger et sauter, quand le club marque on a l’impression que le parc se soulève et s’envole!
      Aujourd’hui comme depuis 16 ans que je prend mon abonnement intégral, je vais m’installer à « MA PLACE » dans mon jardin favori et je vais me laisser mourir de plaisir et de passion, je vais crier mon amour, ma passion pour ce maillot bleu nuit et rouge sang pour lequel je suis si fier!
      L’exploit j’y crois parce que nous savons renverser des montagnes, c’est notre histoire que d’accomplir l’impossible, c’est notre adn que de défier l’exceptionnel parce que notre ville et notre histoire sont en eux-même irréels et démesurés!
      Allez Paris, C’est maintenant que la légende se relève tel le sphinx revenu de l’enfer!

      • magicnene

        au dela des millions et des stars,paris est en train de construire,un esprit club,une famille,qui mieux que léo et carlo pour apporter leurs valeurs de la référence à ce niveau:le milan ac qui est bien évidemment un grand club mais avant tout une famille.

      • FlgCorp IronKeisyWear

        oui mon ami je serais devant ma télé mais je crierais de tout mon corps et de toute mon ame ALLEZ PARIS!!!!

      • emre_cwalk

        Ce que tu dis c’est beau et je me retrouve dans tes paroles.

      • Mr.kamaz

        Des millions de cœur vont battre fort pour notre équipe, c’est ce qui fera le plus de bruit

      • Oui mais pour être rentable et compétitif, il nous faudra augmenter la capacité du parc à au moins 60000 places. Dixit notre président

        • Thierry17

          Et je suis d’accord, à l’image du chantier des halles à Paris, on peut abaisser à la fois le périph sous le parc et le niveau de la pelouse, j’ai vu une simulation là-dessus

    • maxwell17

      bonjour tout le monde ,

      alors aujourd’hui c’est le grand jour ,18 piges qu’on l’attend !! . peu importe le scénario du soir on a déja gagné , gardez bien cela en tête =)

      la logique voudrai qu’on s’en prenne une épicée , il y a plus de talent en face , individuellement et collectivement .. mais vous savez quoi ? Paris est MAGIQUE

      alors sait-on jamais ?? =) .

      ps : j’ai beaucoup aimé l’interview de Carlo , en particulier ses mots là :  » ont aura peut être pas beaucoup la possession mais quand on l’aura je veux voir une idée clair pour allez au but ,, marqué et gagné  » . Si je vois cela ce soir , quelques soit le resultat je serai heureux =)

      • majestik49

        Paris est magique!!!!! Que le spectacle commence! on espere voir des lions voraces et des felins pleins de malice pr blesser cette armee de liliputiens!!!

      • majestik49

        Paris est magique!!!!! Que le spectacle commence! on espere voir des lions voraces et des felins pleins de malice pr blesser cette armee de liliputiens orange! mais quoiqu il arrive on est de retour aux affaires ,ds la.cour des grands alors prenons un max de plaisir!

        • footcrix

          Zlatan va dire deux trois crochets à messi ^^ Mais attention quand même aux cartons pour les suspensions et surtout les plus colorés

          • majestik49

            je veux surtout que zlatan mette une grosse frappe dans la lulu pas comme vendredi ou il a donné le ballon au gardien..(malgré un bon match de sa part^^)

            • footcrix

              Il y en avait une de zlatan qui avait était comme un boulet de canon aussi mais dans les étoiles dommage elle partait bien. Ce soir je sens que lucas c’est aussi le moment de marqué, 2 buts parisiens lucas et ibra pour les retrouvailles avec le barça

      • footcrix

        Et beaucoup de personnalité !!! Verratti, Zlatan, TS, Sirigu, Lavezzi blaise ça c’est de la personnalité et de la rage ! Ce soir Lucas tu marques ton petit but, ça serait le bon moment d’ouvrir ton compteur !!!

      • Pixie21

        Comme Churchill : « il y aura du sang et des larmes et, au bout… La victoire »!

      • ecthelion2

        salut maxwell tu a raison le plus important c est que nos joueurs donne tout ce soir pour que l on ai rien a regretter

    • Pixie21

      Et il est chez nous… Quand je le vois fêter le but de Gameiro, lis ses propos sur Paris, les clubs et villes où il est passé et resté attaché… J’adore sa mentalité, qui n’est sûrement pas pour rien dans l’éclosion de son talent, son épanouissement et ses progrès.

      • majestik49

        oui cette etat d esprit et son amour pr le foot lui permet de tjrs chercher a progresser. en regardant les autres tu as tjrs en tete l idee d ameliorer certains points selon certaines situations. et cela ce n est pas qu en jouant a fifa.. il y a surement des exxceptions ptet maradona ou ibra mais en general ca aide a devenir meilleur! et surement que certains jeunes se voient trop vite arriver…

    • Be972

      C’est un bonheur immense et une fierté incommensurable d’avoir un tel joueur chez nous, à Paris, Merci Thiago Silva !

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    PSG/Ludogorets - Le groupe parisien avec Layvin Kurzawa et Thiago Motta

    PSG/Ludogorets – Le groupe parisien avec Layvin Kurzawa et Thiago Motta

    LDC

    Ce mercredi, le Paris Saint-Germain reçoit Ludogorets dans le cadre de la 6e journée de Ligue ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."PSG/Ludogorets - L'arbitre de la rencontre désigné, une première pour Paris"
    11 hours ago
    NicolasBa publié un new post."Emery "n'est pas menacé", mais "sous haute surveillance", selon L'Équipe"
    11 hours ago

    Actualité Féminine

    Les parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Les Parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Actu Féminin

    Lundi, les Féminines de l’Equipe de France U20, avec les joueuses du Paris Saint-Germain Hawa Cissoko (défenseur) ...

    Vidéos PSG

    Thiago Silva : « M’inscrire au PSG dans la durée »

    Thiago SILVA <Club , Interviews , Une

    Ce soir, Thiago Silva sera le capitaine d’une équipe du PSG qui jouera l’un des matches les plus prestigieux de son histoire. Le défenseur brésilien, qui se plaît de plus en plus à Paris, attend avec impatience ce choc face au Barça, une équipe qu’il aurait pu rejoindre l’année dernière.

    « Oui, l’été dernier, le Barça était entré en contact avec mon agent (Paolo Tonietto). C’est un club où tous les joueurs rêvent un jour d’évoluer. Quand j’étais enfant j’en rêvais aussi, mais ça ne s’est jamais réalisé. Quand Barcelone est venu l’an passé, je discutais déjà avec le PSG. J’avais même donné ma parole à Leonardo que si je quittais Milan ce serait pour signer à Paris. À partir du moment où je donne ma parole, je ne reviens plus en arrière. Les clés tactiques contre le Barça ? Rester tranquilles et concentrés de la première seconde à la dernière. Ne pas oublier que la qualification se jouera sur deux matches, et pas seulement à l’aller. Barcelone est une équipe qui maîtrise énormément le ballon et qui presse beaucoup l’adversaire quand elle le perd. Garder beaucoup le ballon, ça limite forcément les chances de l’adversaire de jouer. On le sait d’avance. C’est pourquoi il faudra rester calmes et exploiter la moindre faille qui apparaîtra chez eux. Des failles, il y en aura, à l’aller comme au retour. Dans ces moments-là, on devra être forts et efficaces. Leur point faible ? Toutes les équipes en ont un, nous comme eux. On sait qu’ils ont peut-être un tout petit point faible, mais je n’en parlerai pas avant le match. Ce sera dur pour nous, comme ce sera dur pour eux… On n’atteint jamais les quarts de finale de la C 1 sans le mériter. Sur le terrain, il y aura deux équipes déterminées à remporter cette compétition. Leo Messi ? C’est un joueur extrêmement agile et rapide, très doué dans la conduite de balle. Il n’est pas par hasard le meilleur joueur du monde depuis quatre ans. Il faut le respecter, bien sûr, et dans l’idéal, l’empêcher de prendre de la vitesse ou de trouver des espaces. Si j’ai demandé des conseils à Mexès ? Non, je n’ai parlé avec presque personne du Milan depuis son élimination. Le seul avec qui j’ai des contacts réguliers, c’est avec mon ami Mathieu Flamini. Au fond, on n’a besoin de personne pour savoir que ça va être compliqué. Mais ils auront aussi une forte pression. Dans notre vestiaire, personne n’a peur d’eux. Tout le monde brûle d’envie de jouer ce match et rêve d’éliminer Barcelone. Je sens notre groupe très concentré. Qui ne le serait pas ? C’est peut-être le match de notre vie… , a rappelé le capitaine de la Seleçao dans L’Equipe, avant donc d’avouer qu’il était de plus en plus heureux à Paris et qu’il avait l’intention de porter très longtemps le maillot du PSG. J’aurai toujours la nostalgie des bonnes choses. Je suis nostalgique de Rio de Janeiro, de mes années à Fluminense (2006-2009), je suis nostalgique de Milan (2009-2012), du club comme de la ville. Demain, si je devais partir du PSG, je serais nostalgique également. Paris me manquerait. Parce qu’avec le temps, j’ai appris à aimer Paris. Il m’est même difficile, aujourd’hui, d’envisager de partir. Au début, je ne connaissais pas du tout cette ville, je ne comprenais rien à la langue. Tout était un peu confus. J’arrivais d’un autre pays. Pendant deux mois, je venais à l’entraînement en traînant ma tristesse. Puis j’ai repris confiance et senti que l’ambiance dans le groupe s’améliorait peu à peu. Je me sens beaucoup mieux dans ma vie aujourd’hui, et cela se ressent aussi sur le terrain. Désormais, je suis très heureux ici. Même si le football est imprévisible, j’ai même très envie de m’inscrire au PSG dans la durée. Pourquoi je retourne me soigner à Milanello ? Parce qu’en quittant Milan, j’ai quitté mon physiothérapeute brésilien, Marcelo Costa, dont je suis très proche. Adriano Galliani (le vice-président de l’AC Milan) l’avait fait venir en Italie. J’ai une immense confiance en lui. Il connaît mon corps comme personne d’autre. Marcelo, je le connais depuis Fluminense. Galliani, un grand dirigeant, m’a autorisé à revenir quand je le souhaitais pour le consulter. Alors, à chaque fois que je suis blessé, comme il lui est difficile de s’absenter pour venir à Paris, c’est moi qui vais le voir là-bas. »

    Thiago Silva a également évoqué sa passion du football et sa volonté de progresser à chaque instant. « Je travaille beaucoup, je respire le football vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Chez moi, je regarde beaucoup de matches de différents Championnats, de Première comme de Deuxième Division ! Même quand je vais au restaurant, j’aime bien quand un match est diffusé sur un écran. Je vis du football. Je dépends du football. Impossible de m’en passer. Même quand je sors d’un match, je rentre chez moi et… je regarde du foot ! J’observe et je m’en sers dès le lendemain, à l’entraînement, avec l’idée de progresser encore. Des exemples ? Quand j’ai commencé ma carrière professionnelle, j’admirais le Paraguayen Carlos Gamarra. Ensuite, j’ai toujours beaucoup aimé Juan, l’international brésilien, qui a longtemps joué à l’AS Rome (2007-2012). J’admire aussi Rio Ferdinand, Alessandro Nesta et Nemanja Vidic. Tous ces joueurs m’ont inspiré », a raconté le N°2 parisien, qui fait partie aujourd’hui de ce panel des grands défenseurs centraux, incontestablement.

    By
    @
    OTER ?>