Restez connectés avec nous
La Première Ligue refusée par le TGI en tant que nouveau syndicat des clubs français

Club

Thiriez réagit aux critiques du FN sur Sirigu

Ce mardi, le Front National a publié un communiqué de presse sur les échauffourées survenues dimanche soir à la fin du match entre le Paris Saint-Germain et Evian Thonon-Gaillard, en critiquant notamment le comportement de Salvatore Sirigu.

« En refusant de se soumettre à une injonction de l’arbitre lui demandant de revenir sur le terrain afin de recevoir un carton rouge légitime pour sa participation au pugilat qui a suivi la fin de la rencontre Evian-PSG, le gardien de but parisien Salvatore Sirigu a commis un acte inqualifiable à double titre : Il a défié et contesté ouvertement l’autorité du directeur de jeu devant des caméras de télévision, bafouant la première des règles d’un sport : le respect en toutes circonstances de ses lois.Cette attitude est inacceptable de la part d’un joueur professionnel dont on ne répétera jamais assez qu’il est plus que tout autre, soumis à un devoir d’exemplarité. Ces images déplorables qu’on ne devrait pas voir sur un terrain de jeu, ternissent une fois encore un sport déjà entaché par les dérives financières et les frasques comportementales de certains joueurs de l’équipe de France. Le Front National apporte tout son soutien aux arbitres français, gardiens des lois du football, qui exercent leurs responsabilités et leur mission dans des conditions toujours plus difficiles. Soumis à des pressions de toutes sortes et pour certains, victimes d’actes de violence. Il appelle les autorités du football à prendre des sanctions exemplaires contre ces joueurs remettant en cause l’application des règles et l’autorité de l’arbitre qui veille à les faire respecter », a lancé Eric Domard, le conseiller aux sports de Marine Le Pen.

Une prise de position aussitôt pointée du doigt par Frédéric Thiriez, le président de la LFP. « De quoi je me mêle ! Merci pour la leçon mais je crois qu’en matière d’exemplarité, chacun doit d’abord balayer devant sa porte. Le Front National pourrait par exemple apprendre qu’en France le mouvement sportif est autonome par rapport aux pouvoirs publics et qu’il n’a surtout pas vocation à être instrumentalisé par quelque parti politique que ce soit. Il existe des commissions composées de personnalités qualifiées et indépendantes pour juger les problèmes de discipline. Dans l’affaire Sirigu, comme dans tous les autres cas, la commission de discipline de la LFP rendra son verdict en conscience et en toute indépendance », a réagi Thiriez sur le site officiel de la LFP, afin de rappeler que le FN n’avait absolument pas son mot à dire dans cette affaire.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club