Club

Thomas Meunier se confie à propos de ses buts au PSG et sa formation d’attaquant

Thomas Meunier se confie à propos de ses buts au PSG et sa formation d'attaquant
Publie le 17/11/2017 a 21:00



  • Revenu de la trêve internationale après avoir défendu les couleurs des Diables Rouges de Belgique, Thomas Meunier s’est exprimé sur le site officiel du Paris Saint-Germain, notamment sur son début de saison plutôt idéal.

    « J’ai déjà plus marqué que la saison passée en championnat ? C’est vrai que depuis le début de cet exercice je me suis souvent retrouvé au bon endroit au bon moment. Même si je me suis aussi créé pas mal d’occasions l’année passée, je pense que j’étais parfois plus maladroit au moment de conclure. Aujourd’hui je suis presque à 100% de réussite (Rires). »

    Cette année, Thomas Meunier affole les compteurs pour un défenseur. En plus de ces 3 réalisations, il faut ajouter 2 passes décisives en championnat et également 4 buts et 6 passes décisives en 4 matchs éliminatoires pour la Coupe du Monde. Le Belge s’est définitivement mis au diapason de ses coéquipiers et a su élever son niveau pour être totalement intégré dans la rotation de l’entraineur Unai Emery et ce malgré le recrutement du spécialiste brésilien du poste de latéral droit, Dani Alves.

    « J’ai souvent l’intention de mettre le ballon au bon endroit, c’est-à-dire là où Cavani – par exemple – choisirait de le placer »

    « En quoi ma formation d’attaquant me sert ? Je pense que cela m’aide à mieux appréhender certaines situations. Quand tu es attaquant tu sais où placer le ballon selon la position du gardien. La précision n’est pas toujours au rendez-vous, mais j’ai souvent l’intention de mettre le ballon au bon endroit, c’est-à-dire là où Cavani – par exemple – choisirait de le placer (Sourire). »

    C’est en 2012, alors qu’il était au FC Bruges que son entraineur Juan Carlos Garrido le replace d’attaquant ou milieu offensif à latéral, soit après toute une formation passée sur le front de l’attaque. On peut voir qu’il a encore de beaux restes et de bons modèles. La petite phrase pour son coéquipier Edinson Cavani en dit long sur ce qu’il pense de l’Uruguayen, un exemple à suivre pour marquer !

    « C’est assurément l’un des plus beaux souvenirs de ma carrière. »

    « Mon sentiment sur mes buts inscrits à Dijon ? Pour être honnête j’étais très heureux pour l’équipe, mais un peu frustré à titre personnel. Parce que ce jour-là je n’avais touché que très peu de ballons. Le coach était d’ailleurs sur le point de me sortir juste avant que je ne marque… Mais au final tout s’est bien passé puisque j’inscris le but du 0-1, avant de donner la victoire à l’équipe à la dernière minute (1-2). C’était une belle récompense.

    Comparable à mon but à la dernière minute en Ligue des Champions contre Bâle la saison dernière ?Non c’est totalement différent car c’était mon premier match en Champions League et mon premier but dans la compétition donc il y avait beaucoup d’émotion. C’est assurément l’un des plus beaux souvenirs de ma carrière. »

    Normalement ce sont des questions qu’on pose plus à un attaquant qu’à un défenseur mais Thomas Meunier aime faire les choses différemment, pour le plaisir des supporters parisiens qui en redemandent toujours plus. Nombreux sont ceux qui aimeraient le voir encore plus souvent dans les titulaires, notamment en Ligue des Champions, où il n’a pas encore eu l’occasion de débuter un match, notamment à cause du très expérimenté Dani Alves.

    Celui qui a su mettre entre parenthèses sa carrière pour se consacrer à ses études, qui peut parler de Magritte ou de Dali, possède une réelle intelligence de jeu et une éthique personnelle qui détonne au milieu des stars du ballon rond. Aussi rafraîchissant que son coéquipier Uruguayen dans un monde devenu aussi lisse qu’une liasse de billet.

    Publie le 17/11/2017 a 21:00

    Thomas Meunier se confie à propos de ses buts au PSG et sa formation d’attaquant

    Revenu de la trêve internationale après avoir défendu les couleurs des Diables Rouges de Belgique, Thomas Meunier s’est exprimé sur le site officiel du Paris Saint-Germain, notamment sur son début de saison plutôt idéal.

    « J’ai déjà plus marqué que la saison passée en championnat ? C’est vrai que depuis le début de cet exercice je me suis souvent retrouvé au bon endroit au bon moment. Même si je me suis aussi créé pas mal d’occasions l’année passée, je pense que j’étais parfois plus maladroit au moment de conclure. Aujourd’hui je suis presque à 100% de réussite (Rires). »

    Cette année, Thomas Meunier affole les compteurs pour un défenseur. En plus de ces 3 réalisations, il faut ajouter 2 passes décisives en championnat et également 4 buts et 6 passes décisives en 4 matchs éliminatoires pour la Coupe du Monde. Le Belge s’est définitivement mis au diapason de ses coéquipiers et a su élever son niveau pour être totalement intégré dans la rotation de l’entraineur Unai Emery et ce malgré le recrutement du spécialiste brésilien du poste de latéral droit, Dani Alves.

    « J’ai souvent l’intention de mettre le ballon au bon endroit, c’est-à-dire là où Cavani – par exemple – choisirait de le placer »

    « En quoi ma formation d’attaquant me sert ? Je pense que cela m’aide à mieux appréhender certaines situations. Quand tu es attaquant tu sais où placer le ballon selon la position du gardien. La précision n’est pas toujours au rendez-vous, mais j’ai souvent l’intention de mettre le ballon au bon endroit, c’est-à-dire là où Cavani – par exemple – choisirait de le placer (Sourire). »

    C’est en 2012, alors qu’il était au FC Bruges que son entraineur Juan Carlos Garrido le replace d’attaquant ou milieu offensif à latéral, soit après toute une formation passée sur le front de l’attaque. On peut voir qu’il a encore de beaux restes et de bons modèles. La petite phrase pour son coéquipier Edinson Cavani en dit long sur ce qu’il pense de l’Uruguayen, un exemple à suivre pour marquer !

    « C’est assurément l’un des plus beaux souvenirs de ma carrière. »

    « Mon sentiment sur mes buts inscrits à Dijon ? Pour être honnête j’étais très heureux pour l’équipe, mais un peu frustré à titre personnel. Parce que ce jour-là je n’avais touché que très peu de ballons. Le coach était d’ailleurs sur le point de me sortir juste avant que je ne marque… Mais au final tout s’est bien passé puisque j’inscris le but du 0-1, avant de donner la victoire à l’équipe à la dernière minute (1-2). C’était une belle récompense.

    Comparable à mon but à la dernière minute en Ligue des Champions contre Bâle la saison dernière ?Non c’est totalement différent car c’était mon premier match en Champions League et mon premier but dans la compétition donc il y avait beaucoup d’émotion. C’est assurément l’un des plus beaux souvenirs de ma carrière. »

    Normalement ce sont des questions qu’on pose plus à un attaquant qu’à un défenseur mais Thomas Meunier aime faire les choses différemment, pour le plaisir des supporters parisiens qui en redemandent toujours plus. Nombreux sont ceux qui aimeraient le voir encore plus souvent dans les titulaires, notamment en Ligue des Champions, où il n’a pas encore eu l’occasion de débuter un match, notamment à cause du très expérimenté Dani Alves.

    Celui qui a su mettre entre parenthèses sa carrière pour se consacrer à ses études, qui peut parler de Magritte ou de Dali, possède une réelle intelligence de jeu et une éthique personnelle qui détonne au milieu des stars du ballon rond. Aussi rafraîchissant que son coéquipier Uruguayen dans un monde devenu aussi lisse qu’une liasse de billet.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Domenech "quand on voit les réactions du côté espagnol, ils ne sont pas fiers non plus

    LDC – Domenech « quand on voit les réactions du côté espagnol, ils ne sont pas fiers non plus

    Autour du PSG

    Le tirage des huitièmes de finale de Ligue des Champions n’aura pas été clément pour le ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Amadou "On a des regrets, on les a trop respectés en première mi-temps""
    5 days ago
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Marquinhos "On restait sur deux défaites de suite et on ne voulait pas que ça continue""
    5 days ago

    Actualité Féminine

    Le staff des féminines du PSG a presque fait grève et demande plus de moyens, annonce RMC

    Le staff des féminines du PSG a presque fait grève et demande plus de moyens, annonce RMC

    Actu Féminin

    La défaite 1-0 à Lyon lundi soir a fait du mal à la section féminine du ...

    Vidéos PSG

    Thomas Meunier se confie à propos de ses buts au PSG et sa formation d’attaquant

    Thomas Meunier se confie à propos de ses buts au PSG et sa formation d'attaquant <Club , Une

    Revenu de la trêve internationale après avoir défendu les couleurs des Diables Rouges de Belgique, Thomas Meunier s’est exprimé sur le site officiel du Paris Saint-Germain, notamment sur son début de saison plutôt idéal.

    « J’ai déjà plus marqué que la saison passée en championnat ? C’est vrai que depuis le début de cet exercice je me suis souvent retrouvé au bon endroit au bon moment. Même si je me suis aussi créé pas mal d’occasions l’année passée, je pense que j’étais parfois plus maladroit au moment de conclure. Aujourd’hui je suis presque à 100% de réussite (Rires). »

    Cette année, Thomas Meunier affole les compteurs pour un défenseur. En plus de ces 3 réalisations, il faut ajouter 2 passes décisives en championnat et également 4 buts et 6 passes décisives en 4 matchs éliminatoires pour la Coupe du Monde. Le Belge s’est définitivement mis au diapason de ses coéquipiers et a su élever son niveau pour être totalement intégré dans la rotation de l’entraineur Unai Emery et ce malgré le recrutement du spécialiste brésilien du poste de latéral droit, Dani Alves.

    « J’ai souvent l’intention de mettre le ballon au bon endroit, c’est-à-dire là où Cavani – par exemple – choisirait de le placer »

    « En quoi ma formation d’attaquant me sert ? Je pense que cela m’aide à mieux appréhender certaines situations. Quand tu es attaquant tu sais où placer le ballon selon la position du gardien. La précision n’est pas toujours au rendez-vous, mais j’ai souvent l’intention de mettre le ballon au bon endroit, c’est-à-dire là où Cavani – par exemple – choisirait de le placer (Sourire). »

    C’est en 2012, alors qu’il était au FC Bruges que son entraineur Juan Carlos Garrido le replace d’attaquant ou milieu offensif à latéral, soit après toute une formation passée sur le front de l’attaque. On peut voir qu’il a encore de beaux restes et de bons modèles. La petite phrase pour son coéquipier Edinson Cavani en dit long sur ce qu’il pense de l’Uruguayen, un exemple à suivre pour marquer !

    « C’est assurément l’un des plus beaux souvenirs de ma carrière. »

    « Mon sentiment sur mes buts inscrits à Dijon ? Pour être honnête j’étais très heureux pour l’équipe, mais un peu frustré à titre personnel. Parce que ce jour-là je n’avais touché que très peu de ballons. Le coach était d’ailleurs sur le point de me sortir juste avant que je ne marque… Mais au final tout s’est bien passé puisque j’inscris le but du 0-1, avant de donner la victoire à l’équipe à la dernière minute (1-2). C’était une belle récompense.

    Comparable à mon but à la dernière minute en Ligue des Champions contre Bâle la saison dernière ?Non c’est totalement différent car c’était mon premier match en Champions League et mon premier but dans la compétition donc il y avait beaucoup d’émotion. C’est assurément l’un des plus beaux souvenirs de ma carrière. »

    Normalement ce sont des questions qu’on pose plus à un attaquant qu’à un défenseur mais Thomas Meunier aime faire les choses différemment, pour le plaisir des supporters parisiens qui en redemandent toujours plus. Nombreux sont ceux qui aimeraient le voir encore plus souvent dans les titulaires, notamment en Ligue des Champions, où il n’a pas encore eu l’occasion de débuter un match, notamment à cause du très expérimenté Dani Alves.

    Celui qui a su mettre entre parenthèses sa carrière pour se consacrer à ses études, qui peut parler de Magritte ou de Dali, possède une réelle intelligence de jeu et une éthique personnelle qui détonne au milieu des stars du ballon rond. Aussi rafraîchissant que son coéquipier Uruguayen dans un monde devenu aussi lisse qu’une liasse de billet.

    By
    @
    OTER ?>