Restez connectés avec nous
Thomas Tuchel conférence PSG

Club

Thomas Tuchel « Le plus important est de créer une atmosphère au sein de l’équipe, un esprit d’équipe »

Thomas Tuchel, le nouvel entraîneur allemand du Paris Saint Germain a accordé l’une des ses premières interviews à la chaîne beIN SPORTS en tant que nouveau coach Francilien. Le jeune technicien de 44 ans a insisté sur l’importance de l’état d’esprit et l’identification de l’équipe par rapport à la ville de Paris. Il a indiqué qu’il ferait de Neymar (attaquant Brésilien de 26 ans) la clé de l’équipe. 

« Je veux que nos supporters tombent amoureux de l’équipe »

Qu’est-ce qui m’a attiré à Paris ? 

Le club m’a apporté énormément de confiance. Il y a aussi cette ville, ville de l’amour, ville lumière. C’est ce qui va inspirer notre football : de l’aventure, du romantisme, un jeu porté sur l’attaque.

Ma philosophie ?

Je veux que nos supporters tombent amoureux de l’équipe. Qu’ils sentent que l’équipe joue ensemble, dans un style qui lui est propre. Je prône un football très offensif. On va aller de l’avant pour donner beaucoup de plaisir au public.

« Faire progresser le club et lui faire franchir un cap »

Du scepticisme parce que je n’ai qu’une Coupe d’Allemagne à mon palmarès ?

Il n’y a rien à répondre car ce n’est pas justifié. Nos dirigeants nous font confiance pour remporter des titres ici, de faire progresser le club et lui faire franchir un cap.

La Ligue des Champions ?

Evidemment nous sommes ici pour gagner, et gagner le plus possible. Mais il est beaucoup trop tôt pour parler de titres et de succès. Le plus important est de créer une atmosphère au sein de l’équipe. Un esprit d’équipe.

Combien de joueurs je voudrais recruter ? Vous savez, si le mercato était déjà terminé et qu’il fallait repartir avec l’équipe actuelle je serai un homme heureux.

Un défi d’entraîner une star comme Neymar ? 

C’est un grand défi d’entraîner de tels joueurs. J’ai rencontré Neymar et c’était un honneur. C’est un des meilleurs joueurs du monde, un artiste. Je suis certain qu’on trouvera un équilibre pour structurer le jeu autour de lui, afin qu’il puisse jouer et attaquer avec beaucoup de liberté, et qu’on exploite tout son talent. C’est un défi. »

Présenté comme l’un des successeurs de Jürgen Klopp et une des figures de la nouvelle vague d’entraîneurs Allemands, Thomas Tuchel est apparu très détendu lors de sa présentation et lors de cette interview au Parc des Princes.

En arrivant au PSG, il sait que sa communication est très importante d’entrée. Comme on a déjà pu le voir avec Dortmund, l’entraîneur originaire de Bavière est très friand d’un football offensif fait de mouvements et d’une flexibilité tactique élevée. C’est une bonne nouvelle que le nouveau coach parisien ait envie de séduire ses supporters par un football fait d’émotions, qui puisse s’approprier le caractère romantique de la ville Lumière.

Tuchel veut penser à l’équipe et sa mentalité avant de parler de titres.

On peut remarquer que lorsqu’on lui parle d’objectif, à savoir la Ligue des Champions, Tuchel balaie le sujet d’un revers de main en rebondissant sur l’état d’esprit, le travail à accomplir avant de penser à des objectifs. On sent que le technicien sait ce qu’il veut faire, comment y parvenir et que pour cela on lui a donné des garanties que son successeur Unai Emery n’a peut-être pas eues. De ce côté là tous les supporters parisiens espèrent que la direction Parisienne a enfin retenu la leçon.

La communication du premier coach Allemand du PSG est réglée et minutieuse, en atteste sa façon de mettre les joueurs en place en confiance en estimant qu’il se contenterait très bien de l’effectif actuel. Evidemment, Neymar est forcément cité à un moment donné et Tuchel annonce la couleur d’entrée en ce qui concerne la pépite Brésilienne. Même si le PSG n’a aucune intention de le vendre, il est rassurant de constater que les deux hommes ont déjà échangé et ont discuté du projet de jeu Parisien pour la saison prochaine.

L’arrivée d’un nouveau coach est toujours synonyme d’espoirs et de nouveaux objectifs, et le charisme de Thomas Tuchel semble opérer d’entrée. Reste à savoir si l’état de grâce va durer et comment réagira le club, dans l’ensemble de sa structure, aux premières secousses de l’ère Tuchel. Cependant, on a des raisons d’espérer qu’une belle histoire d’amour commence entre finalement, deux personnalités qui se ressemblent avec le PSG et Thomas Tuchel. Les deux sont jeunes, ambitieux, et n’aspirent qu’à une chose : gagner en véhiculant des émotions.

 

 

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club