Adversaires

Trésor : « Les Qataris ont fait fort »

Publie le 24/03/2012 a 15:27



  • Pendant quatre saisons (1980-1984), Marius Trésor a évolué sous les couleurs des Girondins de Bordeaux, à l’époque de Claude Bez. Aujourd’hui, l’ancien défenseur est consultant pour Girondins TV.

    A la veille du déplacement du club au scapulaire au Parc des Princes, le Guadeloupéen sent l’effervescence monter. « C’est un match intéressant à jouer. Je pense que dans ce genre de rencontre, l’entraîneur n’a pas grand-chose à dire car la motivation est naturelle. Nous allons chez le leader du championnat avec la ferme intention de freiner cette équipe parisienne dans ses ambitions. Il faut essayer de ramener, comme la saison dernière, un résultat positif de ce déplacement », confesse-t-il. Le 22 août 2010, à l’occasion de la troisième journée de l’exercice 2010-2011, Bordeaux était venu s’imposer à Paris (1-2), grâce à des buts d’Alou Diarra et Michaël Ciani.

    Depuis ce match, les temps ont bien changé. « Ce sera une rencontre difficile. Lorsque nous voyons la valeur de l’équipe parisienne, nous pouvons nous dire que les Qataris ont fait fort. Cependant, des beaux noms ne font pas obligatoirement une bonne équipe. Si nous sommes rigoureux et solides défensivement, nous pouvons ramener un bon résultat de ce déplacement », estime Marius Trésor, pointant ensuite du doigt l’un des plus gros points faibles de l’équipe francilienne : « Sur les coups de pieds arrêtés, défensivement, ils sont un peu friables. A nous de profiter de leurs points faibles pour leur poser des problèmes ». Effectivement, sur les 29 buts encaissés par le PSG cette saison, 66% proviennent de coups de pieds arrêtés.

    Publie le 24/03/2012 a 15:27

    Trésor : « Les Qataris ont fait fort »

    Pendant quatre saisons (1980-1984), Marius Trésor a évolué sous les couleurs des Girondins de Bordeaux, à l’époque de Claude Bez. Aujourd’hui, l’ancien défenseur est consultant pour Girondins TV.

    A la veille du déplacement du club au scapulaire au Parc des Princes, le Guadeloupéen sent l’effervescence monter. « C’est un match intéressant à jouer. Je pense que dans ce genre de rencontre, l’entraîneur n’a pas grand-chose à dire car la motivation est naturelle. Nous allons chez le leader du championnat avec la ferme intention de freiner cette équipe parisienne dans ses ambitions. Il faut essayer de ramener, comme la saison dernière, un résultat positif de ce déplacement », confesse-t-il. Le 22 août 2010, à l’occasion de la troisième journée de l’exercice 2010-2011, Bordeaux était venu s’imposer à Paris (1-2), grâce à des buts d’Alou Diarra et Michaël Ciani.

    Depuis ce match, les temps ont bien changé. « Ce sera une rencontre difficile. Lorsque nous voyons la valeur de l’équipe parisienne, nous pouvons nous dire que les Qataris ont fait fort. Cependant, des beaux noms ne font pas obligatoirement une bonne équipe. Si nous sommes rigoureux et solides défensivement, nous pouvons ramener un bon résultat de ce déplacement », estime Marius Trésor, pointant ensuite du doigt l’un des plus gros points faibles de l’équipe francilienne : « Sur les coups de pieds arrêtés, défensivement, ils sont un peu friables. A nous de profiter de leurs points faibles pour leur poser des problèmes ». Effectivement, sur les 29 buts encaissés par le PSG cette saison, 66% proviennent de coups de pieds arrêtés.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Handball - Thierry Omeyer prolonge son contrat au PSG jusqu'en 2018"
    7 hours ago
    Sylvain La publié un new post."Ligue 1 - Génésio "À mon avis Paris va montrer qu’il a du ressort" face à Nice"
    7 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy "On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre"

    Féminines – Delannoy « On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre »

    Actu Féminin

    Demain après-midi, le Paris Saint Germain et Juvisy se retrouvent à nouveau en Division 1 féminine, ...

    Vidéos PSG

    Trésor : « Les Qataris ont fait fort »

    <Adversaires , Club , Ligue 1

    Pendant quatre saisons (1980-1984), Marius Trésor a évolué sous les couleurs des Girondins de Bordeaux, à l’époque de Claude Bez. Aujourd’hui, l’ancien défenseur est consultant pour Girondins TV.

    A la veille du déplacement du club au scapulaire au Parc des Princes, le Guadeloupéen sent l’effervescence monter. « C’est un match intéressant à jouer. Je pense que dans ce genre de rencontre, l’entraîneur n’a pas grand-chose à dire car la motivation est naturelle. Nous allons chez le leader du championnat avec la ferme intention de freiner cette équipe parisienne dans ses ambitions. Il faut essayer de ramener, comme la saison dernière, un résultat positif de ce déplacement », confesse-t-il. Le 22 août 2010, à l’occasion de la troisième journée de l’exercice 2010-2011, Bordeaux était venu s’imposer à Paris (1-2), grâce à des buts d’Alou Diarra et Michaël Ciani.

    Depuis ce match, les temps ont bien changé. « Ce sera une rencontre difficile. Lorsque nous voyons la valeur de l’équipe parisienne, nous pouvons nous dire que les Qataris ont fait fort. Cependant, des beaux noms ne font pas obligatoirement une bonne équipe. Si nous sommes rigoureux et solides défensivement, nous pouvons ramener un bon résultat de ce déplacement », estime Marius Trésor, pointant ensuite du doigt l’un des plus gros points faibles de l’équipe francilienne : « Sur les coups de pieds arrêtés, défensivement, ils sont un peu friables. A nous de profiter de leurs points faibles pour leur poser des problèmes ». Effectivement, sur les 29 buts encaissés par le PSG cette saison, 66% proviennent de coups de pieds arrêtés.

    By
    @
    OTER ?>