Restez connectés avec nous
Tuchel évoque Di Maria, la mentalité de son équipe, Draxler, les suspensions et Mbappé
©Iconsport

Club

Tuchel évoque Di Maria, la mentalité de son équipe, Draxler, les suspensions et Mbappé

Thomas Tuchel, entraîneur du Paris Saint-Germain, était en conférence de presse mercredi soir au Parc des Princes après la victoire arrachée 1-0, but de Julian Draxler (milieu/attaquant de 26 ans) à la 93e minute (retrouvez le résumé ici), face au FC Metz en match en retard de la 1ere journée de Ligue 1 2020-2021. L’occasion de revenir sur la performance d’Angel Di Maria (ailier de 32 ans), le match global de son équipe, la situation de Draxler, les suspensions décidées hier par la Ligue de Football Professionnel suite à PSG/OM, de faire un point sur les blessés et le retour de Kylian Mbappé (attaquant de 21 ans) après avoir été positif au coronavirus.

Tuchel « Cette équipe a encore montré un état d’esprit extraordinaire, je suis très fier. »

Le match de Di Maria ?

C’est toujours pareil avec Angel, il est fiable. Il est fort, il a l’expérience, la mentalité et la qualité pour être décisif. C’est un joueur clef pour nous, c’est clair. Il l’a encore montré. C’est incroyable, il joue 2 matchs en 3 jours après avoir été malade du coronavirus, c’est incroyable. Mais on s’habitude à ce qu’il fasse, car il est toujours fiable. C’est un cadeau pour entraîneur de l’avoir dans son équipe.

Mon avis sur le match ?

Je suis très fier, c’est incroyable. On joue avec Diallo qui n’avait pas joué depuis longtemps, Icardi et Marqui sans entraînement. On utilise trop Ander et Gana, mais l’effort est toujours là. C’est le plus important en ce moment. On a récupéré beaucoup de ballons, attaqué ensemble, défendu ensemble. Rester dans ce match après la blessure de Juan Bernat est incroyable. Cette équipe a encore montré un état d’esprit extraordinaire, je suis très fier. Tous les supporters peuvent l’être. On a mérité de gagner. A neuf contre onze, c’est très, très fort.

Tuchel « S’il joue avec cette mentalité, il peut être un joueur très important pour nous. »

Draxler va rester ?

Dans le football, on ne peut pas trop garantie. On ne peut rien garantir pendant le mercato. Les choses peuvent changer. Il a de la qualité. Chaque jour est le moment pour montrer, pour prouver. C’est la clé dans le sport de toujours être prêt, de souffrir, de montrer de faire des choses décisives. Il a eu une grande occasion en première mi-temps. J’étais sûr qu’il ferait ça, il est très fort là-dessus à l’entraînement, mais voila. Et puis il a mis le but.

Le plus important pour moi est qu’il ait fait la course dans la surface. Il n’a pas la qualité à prouver. S’il joue avec cette mentalité, il peut être un joueur très important pour nous. Je compte toujours sur lui. En ce moment, on ne peut pas laisser un joueur de côté. On doit utiliser tout le monde. L’équipe est morte dans le vestiaire, super fatiguée. On doit récupérer parce qu’on a un autre match.

Tuchel « C’est mieux que je ne dise pas ce que je pense, parce que je veux être sur le banc pour le prochain match. »

Les sanctions de la commission de discipline ?

Di Maria doit parler à la commission ? Je suis très surpris. Je ne peux pas m’attendre à une suspension. C’est mieux que je ne dise pas ce que je pense, parce que je veux être sur le banc pour le prochain match. Je peux dire pour Paredes que je suis très surpris. Je n’ai jamais vu un gars qui prend un jaune transformé en rouge être suspendu deux matchs. Il faut accepter et c’est mieux de ne pas trop parler.

Comment va Bernat ?

Je suis très très triste. Je m’attends à une grande blessure au genou.

Verratti, Kehrer et Mbappé peut-être présents à Nice.

Si on récupère Verratti, Kehrer et Mbappé à Nice ?

J’espère. Verratti et Kehrer ont eu des douleurs aux adducteurs, on n’a pas pris de risque. Kylian se sent bien, il n’a pas eu de symptômes, il s’est toujours bien senti, il est à l’entraînement individuel. On fera peut-être la même chose qu’avec Marquinhos et Di Maria. On va décider samedi.

Si j’ai parlé avec Neymar de l’accusation de racisme ?

On parle de beaucoup de choses. Il m’a expliqué ce qu’il avait entendu. Après, c’était le rôle du club, d’être à côté de lui pour le défendre. Nous, on parle de choses sportives et personnelles, mais pas trop de cette chose.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club