Restez connectés avec nous
Tuchel évoque le manque d'efficacité, de sérieux, la douleur de Neymar, Icardi et le mercato
©Iconsport

Club

Tuchel évoque le manque d’efficacité, de sérieux, la douleur de Neymar, Icardi et le mercato

Thomas Tuchel, entraîneur du Paris Saint-Germain, était en conférence de presse ce dimanche soir après la victoire 0-2 contre le Stade de Reims (retrouvez le résumé ici) en clôture de la 5e journée de Ligue 1. L’Allemand a expliqué ne pas être content de la seconde période de son équipe, a évoqué les buts de Mauro Icardi (buteur de 27 ans) et le mercato. Il a aussi donné des nouvelles de Neymar, attaquant de 28 ans, qui a des douleurs au mollet qui ne sont finalement pas dues à un coup contrairement à ce qu’il avait affirmé au micro de Téléfoot.

Tuchel « on a des choses à améliorer. »

Quel est votre sentiment après cette troisième victoire d’affilée ?

On a fait une belle première mi-temps, en créant beaucoup d’occasions, en ayant la possession. Mais on a raté presque toutes les occasions. C’était trop. On doit tuer ce match au bout de 30 minutes en menant 3-4 à 0. Je ne suis pas content de la seconde période, on n’a pas été assez sérieux ou agressif.

Votre équipe n’a quasiment jamais été mise en danger pourtant ?

Oui, mais c’était nécessaire de plier ce match plus tôt. On n’a pas fermé les espaces en seconde mi-temps, avec des ballons faciles perdus. Ce n’est pas nous. On n’avait pas eu des phases comme ça dans les derniers matchs. C’était trop. Mais on a gagné 3 matchs de suite. On aurait mérité de gagner aussi contre l’OM. Aujourd’hui, on a démarré avec une structure offensive afin de mettre de l’intensité, pour jouer haut. On a démarré de façon agressive, c’est bien. Mais on a des choses à améliorer.

Tuchel « Si on peut mettre 8 buts, il faut mettre 8 buts. »

À 1-0, vous n’étiez donc pas très rassuré ?

C’est toujours possible de prendre un but. On a 7-8 occasions nettes, on a la qualité pour marquer. J’attends qu’on le fasse. Mais on manque de buts. Cela fait quelques matchs. La bonne chose est de créer beaucoup d’occasions. Mais on doit retrouver notre efficacité. Il faut un instinct de tueur. J’ai le sentiment qu’on ne fait que l’on se dit que l’on pourra toujours créer plus. Mais il faut voir l’envie de tuer le match. Si on peut mettre 8 buts, il faut mettre 8 buts. Je veux ce sérieux, cette agressivité. On a les qualités pour le faire.

Tuchel « ce n’est pas un coup. »

Neymar blessé ?

Il a senti quelque chose, c’est ce qu’il m’a dit. Je pensais que c’était un coup et sur les images que j’ai vues, ce n’est pas un coup. Je dois parler avec les médecins. Ce qui m’inquiète le plus, en fait, c’est son passage devant la commission de discipline mercredi.

Sa place sur le terrain ?

Il a trop fait défensivement. Il devait être 10 et il a joué en 8, voire en 6, et en 10. Ce n’était pas le plan. Il en a fait trop défensivement.

Icardi, sa saison est lancée ?

J’espère vraiment que cela va lancer sa saison. C’était trop long. Il a beaucoup travaillé. On le sait, je l’ai dit, ses derniers matches n’étaient pas bons. Il marque un doublé, c’est bien, il est décisif. C’était possible de faire plus. Je n’oublie pas qu’il a eu beaucoup d’autres occasions. Il y a beaucoup de choses à améliorer.

Tuchel « il est déjà tard. »

Confiant pour le mercato ?

J’essaye d’être confiant, j’essaye vraiment. Je veux y croire. Vous connaissez les joueurs qu’on a perdus. J’espère qu’on disputera cette saison avec un groupe similaire à celui de la saison dernière, mais il est déjà tard.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast, à propos de la volonté du PSG de recruter les milieux Tiémoué Bakayoko (26 ans, Chelsea) et Marcelo Brozovic (27 ans, Inter Milan) et la suspension d’Angel Di Maria (ailier de 32 ans) pour 4 matchs) :

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club