Restez connectés avec nous

Amicaux

Un PSG solide gagne face à Innsbruck

Dans un système plutôt nouveau instauré par Antoine Kombouaré, qui a opté pour un 4-2-3-1 avec Mathieu Bodmer en meneur de jeu, les joueurs parisiens ne traînaient pas pour se mettre en évidence grâce à une circulation de balle fluide et les mouvements intempestifs de Kévin Gameiro, Jérémy Ménez et Nenê à la pointe de l’attaque. Et il fallait seulement trois minutes pour que le PSG trouve le chemin des filets grâce à Kévin Gameiro, bien lancé dans la profondeur par Nenê et qui profitait d’une belle feinte de corps de Bodmer  pour se retrouver seul face au portier autrichien (1-0, 3e).

S’en suivait une période plus calme avec une gestion parfaite des hommes d’Antoine Kombouaré, jamais inquiété par une formation d’Innsbruck assez inoffensive. Même si les Parisiens ne se montraient globalement pas dangereux, Kévin Gameiro, encore lui, décochaient une frappe soudaine à la demi-heure de jeu, que le gardien d’Innsbruck repoussait difficilement. L’attaquant parisien était encore à deux doigts d’inscrire un doublé à cinq minutes du terme de la rencontre mais Clément Chantôme, passeur décisif sur l’action, était signalé hors-jeu par l’arbitre assistant.

Le PSG emportait donc ce premier match de 45 minutes avant d’affronter l’AS Roma dans la deuxième rencontre de ce tournoi triangulaire.

Derniers articles

Autres articles présents dans Amicaux