Restez connectés avec nous
Unai Emery Je crois en ce projet et cette équipe, avec ou sans moi

Club

Unai Emery « Je crois en ce projet et cette équipe, avec ou sans moi »

Unai Emery était en conférence de presse après la victoire 7-1 contre l’AS Monaco hier soir en clôture de la 33e journée de Ligue 1 qui permet au Paris Saint-Germain d’être officiellement champion de France 2017-2018. L’entraîneur parisien a évoqué la progression du club et son avenir.

« Quand j’analyse la situation, je pense que pour grandir en Europe il faut d’abord le faire dans le championnat de France. Quand on regarde en France, il y a Sainté qui a gagné 10 titres, l’OM 9, Monaco et Nantes 8… Aujourd’hui nous avons gagné le 7e. Pas à Pas, cela ouvrira les opportunités dans les autres compétitions. Il y a 20 ans, si le PSG gagnait le championnat c’était quelque chose de très grand. Aujourd’hui c’est important, mais il faut faire une place pour la Ligue des champions. C’est sûr que le PSG gagnera la C1, avec de la patience et l’expérience.

Aujourd’hui nous avons démontré que nous voulions grandir et progresser.’

Une satisfaction particulière ?

Je suis content parce qu’après la défaite face au Real Madrid, l’équipe aurait pu tomber. Mais elle a réagi avec implication. Nous sommes restés tous ensemble. Aujourd’hui nous avons démontré que nous voulions grandir et progresser.

La suite ?

L’ambition pour moi est claire, le club doit rester le plus fort en France et continuer de grandir à l’extérieur. Je crois en ce projet et en la progression de cette équipe, avec ou sans moi. »

Unai Emery ne va certainement pas garder sa place au PSG, car il serait surprenant que son contrat qui s’arrête en juin soit prolongé alors que son bilan européen est très décevant. Il a des défauts, des loupés à son actif. Cependant, il faut reconnaître qu’il a aussi quelques réussites. Comme le match d’hier. Et globalement cette fin de saison. L’équipe aurait en effet pu lâcher un peu après l’élimination européenne, mais il a su la garder mobiliser pour continuer à avancer sur la scène nationale (ce malgré les rumeurs autour de son remplacement).

Laquelle est un peu dénigrée par certains « spécialistes » dans le bilan du PSG, sauf qu’elle reste essentielle. Une saison blanche pour le PSG serait une catastrophe, mais aucun titre n’est facile à aller chercher. C’est un grand travail d’être régulier et de ne jamais tomber en coupe. Espérons que les Parisiens continueront sur cette voie pour aller chercher le triplé national. La prochaine étape c’est mercredi soir à Caen en demi-finale de Coupe de France.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club