Restez connectés avec nous
Unai Emery La remontada Une expérience négative que l'on doit rendre positive

Club

Unai Emery « La remontada ? Une expérience négative que l’on doit rendre positive »

Unai Emery, entraîneur du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès de beIN SPORTS Espagne. A 2 semaines du 8e de finale aller de Ligue des Champions contre le Real Madrid, il a été invité à revenir sur l’échec de l’an dernier contre le FC Barcelone, victoire 4-0 à l’aller et défaite 6-1 au retour. L’Espagnol avoue que cela a été un moment très douloureux, mais veut cela serve pour grandir et il croit en son équipe.

«C’est une expérience, négative sur le moment, mais que l’on doit rendre positive. Le match aller avait été spectaculaire, et j’avais dit après le coup de sifflet final à une de vos confrères d’Antena 3 que l’éliminatoire n’était pas encore gagnée, et que 90 minutes au Camp Nou, c’est très long. Je l’ai aussi dit au Président et tous me l’ont rappelé après le retour. Mais c’est une expérience qu’il faut avoir, même si elle fait mal.

j’ai passé mes nerfs sur les barrières qui se trouvaient sur mon chemin’

Après le match, je n’étais capable de parler à personne, j’aurais voulu m’échapper. Je suis resté une demi-heure à déambuler dans les couloirs du Camp Nou, je ne sais pas combien de fois j’ai passé mes nerfs sur les barrières qui se trouvaient sur mon chemin. Mais cette année, l’équipe est mieux préparée. Ce processus, qui passe par des désillusions très fortes, tous les vainqueurs de la Ligue des Champions l’ont vécu avant de la gagner.» 

Ce 8 mars 2017 restera comme une date particulière dans l’histoire du PSG et même du football. On a assisté à une remontée qui semblait presque impensable avant la rencontre. Grâce à l’arbitre, de la réussite du FC Barcelone, mais aussi et surtout un très mauvais match des Parisiens. Comment l’expliquer ? Plusieurs petits éléments, mais surtout le mental. Ce que cela soit très clair. Il a fallu du temps pour se remettre du match et chacun a eu sa manière. On sait un peu maintenant comment Emery a fait.

Mais l’essentiel est surtout d’utiliser ce terrible échec pour grandir. C’est une expérience à prendre et à utiliser. Le PSG sait notamment ce qu’il ne faut surtout pas faire. Et les joueurs pourront être mieux préparés à la pression qui peut être vécue sur ce genre de rencontre. Espérons que le parcours européen de cette saison montre une vraie progression.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club