Restez connectés avec nous

Club

Valenciennes « zlatanné » par le PSG !

Qu’elle paraît loin la crise ! En match avancé de la 17e journée de Ligue 1, le PSG s’est facilement imposé au Stade du Hainaut, face à Valenciennes (4-0). Zlatan Ibrahimovic auteur de son premier triplé de la saison, a été le grand artisan de cette large victoire francilienne.

Pressenti pour débuter aux côtés de Thiago Silva en défense centrale, Sakho se trouvait sur le banc. Carlo Ancelotti lui préférait une nouvelle fois Alex. Revenu de suspension, Matuidi épaulait Thiago Motta à la récupération. Pour le reste, le onze de départ était similaire à celui ayant été aligné face à Evian samedi dernier. Paris mettait la pression d’entrée de match. Pastore tentait de tromper Penneteau des 30 mètres. Le portier nordiste, qui était sorti devant Ménez, était contraint de dévier le cuir en corner (2e). En bout de course, Ibrahimovic frappait à ras du sol, de manière croisée, mais le gardien valenciennois se couchait bien pour capter le ballon (8e). Sirigu sauvait le PSG en repoussant la sphère au ras de son poteau gauche, sur une frappe vicieuse de Ducourtioux (9e). Le gardien se mettait à nouveau en évidence, en boxant une déviation de la tête d’Isimat-Mirin au premier poteau (13e).

Côté droit, Pastore était alerté par Ibrahimovic. L’Argentin hésitait entre le centre et la frappe, et envoyait finalement le ballon en touche à l’opposé (20e). Lavezzi tentait sa chance de loin, mais voyait son tir passer au-dessus de la transversale de Penneteau (21e). « El Flaco » lançait Ménez en profondeur. Le numéro 7 trouvait les gants de Penneatau, mais Lavezzi avait suivi. « El Pocho » manquait sa frappe en force. En embuscade aux six mètres, Ibrahimovic taclait pour ouvrir le score (1-0, 29e). Le géant suédois inscrivait son quinzième but de la saison. Peu avant la mi-temps, Alex restait au sol, après s’être blessé à la cuisse en repoussant un corner. Sakho remplaçait immédiatement le défenseur auriverde.

Zlatan s’offre un hat trick !

Dès l’entame de la seconde période, le PSG réalisait le break. Suite à un centre de Menez venu de la droite, Mater repoussait le ballon directement sur Pastore à l’entrée de la surface. L’Argentin plaçait une frappe que Penneteau repoussait sur Ibrahimovic au point de penalty. En renard des surface, l’international suédois doublait la mise (2-0, 49e). Même si Valenciennes continuait à attaquer, le PSG se mettait définitivement à l’abri, encore une fois grâce à l’inévitable Ibrahimovic. Après un contre rondement mené, Ménez transmettait le ballon au natif de Malmö, qui n’avait plus qu’à le pousser au fond des filets  pour inscrire son premier triplé de la saison (3-0, 53e). Esseulé au deuxième poteau, Dossevi adressait une volée dans la surface parisienne, mais ne trouvait pas le cadre  (58e).

En vue du choc face à Lyon dimanche prochain, Ancelotti décidait de remplacer Thiago Motta par Verratti. Pastore lançait Ibrahimovic dans la profondeur. Le Suédois s’infiltrait dans la surface et adressait une passe à Menez au point de penalty. L’ancien Romain dévissait sa frappe et tirait au-dessus des buts de Penneteau (70e). Sur un corner frappé par Ibra, Matuidi frappait au ras du sol et heurtait le montant droit du portier nordiste, qui semblait battu (74e). Ménez cédait alors sa place à Chantôme. Idéalement lancé dans l’axe, Lavezzi accélérait et déposait la défense valenciennoise, avant de venir tromper Penneteau en ouvrant son pied droit (4-0, 82e). Les hommes d’Ancelotti terminaient la rencontre en toute sérénité.

L’entraîneur de Valenciennes, Daniel Sanchez, avait choisi de jouer relativement haut ce mardi soir. Il doit certainement le regretter. Le PSG aurait pu gagner sur un score encore plus large s’il avait mieux négocié certaines situations idéales. Toutefois, les Parisiens ont su gérer sérieusement leur avance au tableau d’affichage. Grâce à cette victoire, le club de la capitale conforte sa deuxième place au classement et revient provisoirement à deux points du leader lyonnais. Dimanche prochain, le choc face à l’OL au Parc des Princes s’annonce d’ores et déjà crucial. Une rencontre qu’il faudra impérativement remporter pour conserver des chances d’être sacré champion d’automne.

Valenciennes FC – Paris Saint-Germain : 0-4

Buts : Ibrahimovic (28e, 49e et 54e) et Lavezzi (82e) pour le PSG

L’équipe de Valenciennes : Penneteau – Mater (c), Isimat-Mirin, Angoua, Bong – Ducourtioux, Sanchez – Dossevi (Aboubakar, 78e), Kadir, Danic (Pujol, 68e) – Le Tallec (Saez, 85e)

L’équipe du PSG : Sirigu – Jallet, Alex (Sakho, 45e), T.Silva (c), Maxwell – Matuidi, Motta (Verratti, 68e), Pastore, Lavezzi – Ménez (Chantôme, 75e), Ibrahimovic

Avertissements : Angoua (56e, charge illicite sur Lavezzi) pour Valenciennes – Lavezzi (77e, semelle sur Ducourtioux) pour le PSG

Derniers articles

Autres articles présents dans Club