Restez connectés avec nous

Club

Verratti : « Je ne peux pas être satisfait »

Titularisé samedi soir face à Lorient, Marco Verratti a bien fait son travail avant d’être remplacé par Blaise Matuidi. Mené de deux buts au moment du changement, le PSG a réussi à revenir au score ensuite, ce qui pousse l’ancien joueur de Pescara à ne pas être satisfait de sa prestation.

« D’un point de vue personnel, je ne peux pas être satisfait : quand j’ai été remplacé, nous étions menés 2-0. Cela montre que je n’ai pas fait tout ce qu’il fallait. Pendant que j’étais sur le terrain, j’ai tenté d’appliquer, au mieux, les consignes du Mister (Carlo Ancelotti). J’espère que mon niveau de jeu ira crescendo lors des prochains matchs, a confié au Parisien le milieu de terrain italien, qui s’attend à des matches aussi compliqués que celui de samedi tout au long de la saison. C’est un début un peu compliqué, mais il est un peu logique. L’équipe n’est pas encore en pleine forme et doit continuer à travailler. Nous sommes tombés sur un adversaire très bien organisé et qui était plus en jambes que nous. Il faut se contenter de ce point qui n’est déjà pas si mal et penser désormais au prochain match. Je ne suis pas surpris car tous les matchs seront comme celui-là. J’ai appris, avant le match, que l’année dernière, Lorient nous avait déjà battus ici lors de la première journée. Il ne faut pas croire que Paris va dominer le championnat sans effort. Ce sera à Paris de se rendre les matchs plus faciles. Mais quand je vois qu’Ibrahimovic, qui est le dernier à nous avoir rejoints, a marqué déjà deux fois, cela me rend optimiste pour le futur ! »

Enfin, Verratti s’est brièvement exprimé au sujet de sa convocation en équipe d’Italie pour le prochain match amical face à l’Angleterre, mercredi. « Cette première sélection va forcément me changer de Paris et c’est d’abord un énorme plaisir. Je chercherai à donner le maximum car je sais que cette opportunité peut changer ma vie », a indiqué le jeune prodige de 19 ans, qui avait été présélectionné par Cesare Prandelli pour l’Euro 2012 mais qui n’avait pas eu l’opportunité de participer au beau parcours de la Nazionale en Pologne et en Ukraine.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club