Restez connectés avec nous

Club

Verratti revient sur l’été où il a pensé à aller au Barça, son caractère et les appels d’Ancelotti

Verratti revient sur l'été où il a pensé à aller au Barça, son caractère et les appels d'Ancelotti

Marco Verratti, milieu de 26 ans du Paris Saint-Germain, s’est longtemps confié auprès de RMC Sport pour le documentaire Comme Jamais qui sera diffusé ce mercredi soir à 21h. Le média nous a permis de regarder la vidéo en avant-première afin de partager certains moments. Voici une première partie, l’Italien qui évoque notamment ses doutes à l’été 2016, son caractère, les cartons qu’il prend et son style de jeu. Sans oublier le coach Carlo Ancelotti, qui l’a connu à Paris (2012-2013) et qui continue à l’appeler. Nous vous invitons bien sûr à ne pas louper la diffusion demain soir pour connaître le numéro 6 parisien le mieux possible.

« Longtemps à Paris ?

Je n’ai pas besoin de vivre quelque chose d’autre oui. Le football est un amusement. Alors si je peux le faire dans un club où j’aime les joueurs et la ville, alors pourquoi je chercherais à changer ?

Verratti « J’ai hésité parce qu’il y avait des choses que je ne comprenais pas et je ne voulais pas perdre des années. »

Une erreur en 2016 en pensant au Barça ?

C’était après une saison difficile. J’accepte Paris pour tout, mais dans l’année il y avait des choses que je ne comprenais pas, je ne voyais pas comment on pouvait gagner avec toutes les affaires à l’intérieur. On n’était pas bien mentalement. Barcelone m’avait promis des choses, alors il y a eu une réflexion. Mais le club a changé des choses et j’ai vite dit oui pour rester, ce n’était pas une obligation. Si quelqu’un veut partir, il pourra toujours y arriver. J’ai hésité parce qu’il y avait des choses que je ne comprenais pas et je ne voulais pas perdre des années. Je pense que le club a aussi compris qu’il fallait changer des choses. Je suis très content d’être resté.

Être un leader ? 

Ce sont des choses qui viennent toutes seules, avec le temps, la confiance des coéquipiers.

Les cartons ?

Mais je pense aussi que l’on coupe trop le jeu. Des fois, j’ai le sentiment que sur une mi-temps on a joué que 15 minutes. Il y a le gardien qui prend du temps pour tirer, le joueur qui tombe, les fautes, les exagérations… Des fois, je veux seulement demander combien de temps il reste et les arbitres ne me répondent pas. Pourquoi ? C’est un jeu…

Verratti « Ancelotti m’a toujours appelé quand il a changé de club. »

Si je travaille là-dessus ?

Comment le faire ? Ce sont des choses qui font partie du caractère.

Le départ d’Ancelotti ?

On n’était pas beaucoup, mais plusieurs savaient déjà depuis 2-3 mois qu’il allait partir. C’était mon premier entraîneur, un peu comme père, alors ça m’a fait de la peine. Et j’avais peur que les joueurs étrangers partent aussi. Ancelotti m’a toujours appelé quand il a changé de club. C’est toujours comme ça. C’est de l’affection. »

De quoi bien se rendre compte de l’amour de Verratti pour le PSG, même s’il a pensé à le quitter. Une idée qui est surtout venue des erreurs commises par le club et de soucis en interne. Finalement, l’Italien a été vite rassurer et n’a plus demander à partir. On est même bien loin de ces idées vu l’affection que le joueur a pour le club et la ville. D’ailleurs, on note qu’il n’a jamais donné suite aux appels d’Ancelotti.

Lequel n’a pas oublié le génie italien et cherchera peut-être encore à le retrouver. On préférerait sans doute que ce soit avec un retour au PSG. Mais c’est bien loin pour le moment. On va se concentre donc plutôt sur l’idée de garder Verratti et le voir continuer à faire le maximum pour aider le club.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Club