Autour du PSG

Zamparini: «De la jalousie envers Pastore»

Publie le 08/11/2011 a 09:00



  • Les récentes performances en demi-teintes de l’argentin pourraient, selon Maurizio Zamparini, être également dues au comportement de ses coéquipiers comme il l’a vu lorsque l’argentin évoluait en Italie. : « Parfois, ses coéquipiers ne lui passaient pas le ballon. Il se démarquait, mais la balle n’arrivait pas toujours. Peut-être que certains joueurs éprouvent de la jalousie envers lui. Pastore doit être décisif, sinon il y aura toujours de la jalousie. C’est comme pour les belles actrices. Si elles se ratent, tout le monde leur tombe dessus. Leonardo et l’entraîneur du PSG devront faire attention à ça. À Palerme, il a eu ce problème. »

    En août, le président Sicilien avait même été plus incisif en indiquant qu’il avait dû prendre les choses en main pour que la situation évolue, car Pastore devenait la cause des mauvais résultats. « Quand ses coéquipiers ne lui passaient pas le ballon, à son arrivée, j’étais intervenu auprès de l’entraîneur et du directeur sportif. Il y a eu assurément de la jalousie à son encontre. Quand on perdait, pour ses partenaires, c’était la faute de Pastore et d’Ilicic, les deux joueurs les plus forts de l’équipe. » a déclaré le président de Palerme dans les colonnes de l’Equipe.

    Même discours chez un de ses ex-entraineurs en Italie, Delio Rossi, qui exprime aussi le côté nonchalant et presque fainéant du joueur argentin. « Au début, il était un peu paresseux lorsque l’équipe n’avait pas le ballon. Parce qu’il ne savait pas comment se comporter tactiquement sans le ballon. Mais il a appris et ça s’est réglé. Les joueurs ne disent rien lorsque le meilleur élément d’une équipe fait la différence… Mais quand il ne la fait pas… »

    Enfin Walter Zenga, son entraîneur de juin à novembre 2009 se rappelle qu’à ses débuts, Pastore était très individualiste et qu’il a évolué depuis. Il indique aussi que les contraintes de vie liées à son arrivée à Paris sont une cause de ses performances en baisse. « Parfois, il prenait le ballon devant la défense, tentait un petit pont, un dribble, et le perdait. Et je lui disais qu’au dixième ballon qu’il perdrait je le remplacerais. Il n’était pas le Pastore que l’on a vu après. Il n’avait quasiment pas eu de vacances puis il avait vécu deux mois à l’hôtel avant de trouver une maison. C’était normal qu’il rencontre des problèmes. »

    Publie le 08/11/2011 a 09:00

    Zamparini: «De la jalousie envers Pastore»

    Les récentes performances en demi-teintes de l’argentin pourraient, selon Maurizio Zamparini, être également dues au comportement de ses coéquipiers comme il l’a vu lorsque l’argentin évoluait en Italie. : « Parfois, ses coéquipiers ne lui passaient pas le ballon. Il se démarquait, mais la balle n’arrivait pas toujours. Peut-être que certains joueurs éprouvent de la jalousie envers lui. Pastore doit être décisif, sinon il y aura toujours de la jalousie. C’est comme pour les belles actrices. Si elles se ratent, tout le monde leur tombe dessus. Leonardo et l’entraîneur du PSG devront faire attention à ça. À Palerme, il a eu ce problème. »

    En août, le président Sicilien avait même été plus incisif en indiquant qu’il avait dû prendre les choses en main pour que la situation évolue, car Pastore devenait la cause des mauvais résultats. « Quand ses coéquipiers ne lui passaient pas le ballon, à son arrivée, j’étais intervenu auprès de l’entraîneur et du directeur sportif. Il y a eu assurément de la jalousie à son encontre. Quand on perdait, pour ses partenaires, c’était la faute de Pastore et d’Ilicic, les deux joueurs les plus forts de l’équipe. » a déclaré le président de Palerme dans les colonnes de l’Equipe.

    Même discours chez un de ses ex-entraineurs en Italie, Delio Rossi, qui exprime aussi le côté nonchalant et presque fainéant du joueur argentin. « Au début, il était un peu paresseux lorsque l’équipe n’avait pas le ballon. Parce qu’il ne savait pas comment se comporter tactiquement sans le ballon. Mais il a appris et ça s’est réglé. Les joueurs ne disent rien lorsque le meilleur élément d’une équipe fait la différence… Mais quand il ne la fait pas… »

    Enfin Walter Zenga, son entraîneur de juin à novembre 2009 se rappelle qu’à ses débuts, Pastore était très individualiste et qu’il a évolué depuis. Il indique aussi que les contraintes de vie liées à son arrivée à Paris sont une cause de ses performances en baisse. « Parfois, il prenait le ballon devant la défense, tentait un petit pont, un dribble, et le perdait. Et je lui disais qu’au dixième ballon qu’il perdrait je le remplacerais. Il n’était pas le Pastore que l’on a vu après. Il n’avait quasiment pas eu de vacances puis il avait vécu deux mois à l’hôtel avant de trouver une maison. C’était normal qu’il rencontre des problèmes. »




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Kakashigoldsaint

      Faut pas chercher il est cramé physiquement, faut qu’il se repose un ou deux matchs. çà se voit quand il dribble il est à bout de souffle, Ménez commence lui aussi à accuser le coup et pas de bol les deux sont en sélection. Et surtout vite le retour de matuidi!!!!! Là on aura la meilleure équipe du championnat sans discussions possibles!
                       Sirigu (ou Douchez)
      Jallet Bisevac/ Lugano Sakho/Camara Tiéné(là ok…)
                         Matuidi Sissokho
      Ménez                                        Néné
                            Pastore
                            Gameiro

      • doudoufoot98

        Perso je préfère de loin Chantôme à Sissoko .. après ce n’est que mon avis !

    • Je m’inquiète pas du tout, il était un peu  l’image de l’equipe, fatiguée et pas motivée, ils reviendront encore plus forts et tout le monde la fermera

    • Gargantua75

      C’est clair, les critiques naissantes sur Pastore sont vraiment nulles et pointent du doigt la bêtise et la connaissance primaire de ce qu’est le football.

      Le garçon n’a pas eu de préparation, il a participé à la Copa presque sans jouer, il vit encore à l’hôtel et son équipe comporte de nombreux blessés ce qui empêche de faire vraiment tourner pour qu’il souffle un peu.
      A noter également que l’enchainement des matchs à ce point, il ne connait pas puisque Palerme en coupe d’Europe…ça n’a pas existé de son temps.

      Nouveau pays, nouveau championnat, nouvelle langue, nouveau rythme… ça va les critiques de comptoir !
      Il est et, sera récompensé en fin d’année ne vous inquiétez pas, le meilleur joueur du championnat.

      • ZED00

        et ca releve plus de la surprise qu il a pu aligner de si grosses perf en debut de saisons, sans lui on ne serait clairement pas premier. Pastore a un coup de mou et l attaque tousse, chercher la cause..il peut etre utile a la construction et j ai aussi aime son match en quasi-deuxieme attaquant contre Lyon. Vu les solistes qu on a devant je me dis que ca serait bien qu il reste en 10, mais s il peut joue un grand au dessus pourquoi pas, plus le coach a de possibilite moins on est previsible

      • Inaya60

        j’suis pas d’accord, pastore est fatigué, et AK pouvait bien le faire tourner c pas parce que matuidi et chantôme sont pas disponible que pastore joue obligatoirement, il suffit de mettre en oeuvre une autre tactique, au moins sur un match, on peut jouer en 442 voir c’que ça donne si ça s’trouve on sera meilleur g presque envie de dire

        • magic nene

          avec les blessures d’hoarau,matuidi et chantome,ak ne peut pas faire tourner,erding est hs complet donc oublie le 4-4-2

          ensuite on peut dire ce qu’on veut sur pastore mais je rappelle que vs caen il scelle la victoire d’un enchainement de classe et vs bratislava il nous offre les 3pts d’une superbe volée et ça c’était pas il y a deux mois mais jeudi et samedi dernier,donc si ak avait pas aligné pastore ,je ne pense pas qu’on aurait gagné et ensuite tout le monde n’aurait pas compris qu’on se passe de ce joueur génial

          ok pastore est moins bien dans le jeu mais il est cramé,c’est évident,je n’ai aucune inquiètude à son sujet,c’est un grand joueur,il l’a prouvé deja et va continuer de le faire

          • Inaya60

            erding est h’s mais il a la confiance du coach qd même, si c lui qui joue titulaire ts les matchs de coupe d’europe alors stplé, pour moi y’avait moyen de le mettre au repos, ds l’équipe y’a bien d’autres joueurs sur le banc non? bon ba alors, il peut même foutre kebano ds la compo s’il veut…on m’fera pas croire que AK est obligé là de l’faire jouer non, mais il s’oblige très clairement à le faire malgré sa fatigue….ceci dit c un grand joueur wi mais il n’a encore rien prouvé contrairement à c’que tu dis, hoarau j’oublie desfois qu’il est encore au psg alors, absent ou dispo, voilà quoi…

            • magic nene

              kebano est touché aux adducteurs,erding joue mais n’est pas performant,ak a confiance en lui mais il voit bien que mev n’est pas au niveau

              au psg pastore a deja prouvé sa valeur en deux mois,c’est évident

            • Inaya60

              ah wé d’accord pr toi ça y’est c sur il peut même ne plus jouer toute la saison et resté avec un palmarés archi vierge et c bon, le mec a déjà prouvé lol on doit faire un amalgame, on est d’accord sur le fait que c un excellent joueur ok  il a su montrer c qualités ok être décisif ok très souvent tt comme néné l’an passé g envie de dire même si les deux jouers n’ont rien à voir mais j’pense qu’il a encore rien prouvé ds sa petite carrière soyons sérieux magic néné,  et si on veut le comparer à Messi c vraiment pas pr demain surtt qu’à 22 ans avait déjà tt gagné lol

            • magic nene

              j’ai jamais dit qu’il était du niveau de messi
              on voit tout de suite que ça sera un grand joueur,c’est évident

            • Inaya60

              je savais qu’on trouverait un terrain d’entente

            • magic nene

              lol

    • Ouais bah même s’il ne fait pas 3 passes décisives par match, nous on l’adore Pastore !

      • Inaya60

        ce qui est sur en tt k c qu’il marque plus de buts qu’il ne fait de passe d pour un meneur de jeu????

        • magic nene

          si on jouait avec deux attaquants,il serait plus à l’aise

          • Inaya60

            alors prkoi pas le tenter? c bizarre que toi magic néné tu sâches ça et pas AK!!!

            • magic nene

              bah le problème c’est que pastore joue dans l’axe,donc avec deux attaquants,ça t’oblige à jouer en losange et donc à sacrifier menez et nene,ce qu’ak ne fait pas pour l’instant car ça risquerait de mal se passer si il le faisait,pour lui et pour l’équipe

              leonardo et les quataris ne comprendraient pas que menez recruté cet été et nene joueur star l’an dernier ne jouent pas et ak serait menacé,je pense,hein j’ai aucune info,c’est juste des hypothèses hein inaya

            • Inaya60

              moi je veux pas dire sur ts les matchs mais de tps en tps notamment en coupe nationale par ex, en coupe d’europe, parfois en cours de match c pas la mer à boire qd même, mais je vois pas pourkoi un 442 t’obloge forcément à balancer menez ou néné sur le banc, explik moi

            • magic nene

              si  menez et nene peuvent pas jouer en losange dans un 4-4-2

            • Inaya60

              dc c misssion impossible, menez jouait ds quel système à la roma? et néné à monaco ou ailleurs? tu c?

            • magic nene

              menez jouait en 4-2-3-1 à la roma ou 4-1-4-1
              nene à monaco jouait en 4-2-3-1

              nene à la limite pourrait jouer dans le losange car il a un gros volume de jeu,est très endurant et n’hésite pas à faire des efforts mais menez c’est pas possible

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Handball - Thierry Omeyer prolonge son contrat au PSG jusqu'en 2018"
    5 hours ago
    Sylvain La publié un new post."Ligue 1 - Génésio "À mon avis Paris va montrer qu’il a du ressort" face à Nice"
    5 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy "On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre"

    Féminines – Delannoy « On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre »

    Actu Féminin

    Demain après-midi, le Paris Saint Germain et Juvisy se retrouvent à nouveau en Division 1 féminine, ...

    Vidéos PSG

    Zamparini: «De la jalousie envers Pastore»

    <Autour du PSG , Club

    Les récentes performances en demi-teintes de l’argentin pourraient, selon Maurizio Zamparini, être également dues au comportement de ses coéquipiers comme il l’a vu lorsque l’argentin évoluait en Italie. : « Parfois, ses coéquipiers ne lui passaient pas le ballon. Il se démarquait, mais la balle n’arrivait pas toujours. Peut-être que certains joueurs éprouvent de la jalousie envers lui. Pastore doit être décisif, sinon il y aura toujours de la jalousie. C’est comme pour les belles actrices. Si elles se ratent, tout le monde leur tombe dessus. Leonardo et l’entraîneur du PSG devront faire attention à ça. À Palerme, il a eu ce problème. »

    En août, le président Sicilien avait même été plus incisif en indiquant qu’il avait dû prendre les choses en main pour que la situation évolue, car Pastore devenait la cause des mauvais résultats. « Quand ses coéquipiers ne lui passaient pas le ballon, à son arrivée, j’étais intervenu auprès de l’entraîneur et du directeur sportif. Il y a eu assurément de la jalousie à son encontre. Quand on perdait, pour ses partenaires, c’était la faute de Pastore et d’Ilicic, les deux joueurs les plus forts de l’équipe. » a déclaré le président de Palerme dans les colonnes de l’Equipe.

    Même discours chez un de ses ex-entraineurs en Italie, Delio Rossi, qui exprime aussi le côté nonchalant et presque fainéant du joueur argentin. « Au début, il était un peu paresseux lorsque l’équipe n’avait pas le ballon. Parce qu’il ne savait pas comment se comporter tactiquement sans le ballon. Mais il a appris et ça s’est réglé. Les joueurs ne disent rien lorsque le meilleur élément d’une équipe fait la différence… Mais quand il ne la fait pas… »

    Enfin Walter Zenga, son entraîneur de juin à novembre 2009 se rappelle qu’à ses débuts, Pastore était très individualiste et qu’il a évolué depuis. Il indique aussi que les contraintes de vie liées à son arrivée à Paris sont une cause de ses performances en baisse. « Parfois, il prenait le ballon devant la défense, tentait un petit pont, un dribble, et le perdait. Et je lui disais qu’au dixième ballon qu’il perdrait je le remplacerais. Il n’était pas le Pastore que l’on a vu après. Il n’avait quasiment pas eu de vacances puis il avait vécu deux mois à l’hôtel avant de trouver une maison. C’était normal qu’il rencontre des problèmes. »

    By
    @
    OTER ?>