Restez connectés avec nous

Club

Zlatan : « Moi, je suis le bad boy ! »

Réputé pour être un joueur exigeant avec lui-même et ses coéquipiers, Zlatan Ibrahimovic n’hésite pas à se servir de cette image pour s’affirmer dans le vestiaire parisien.

« Moi, je suis le « bad boy » ! Tout le monde joue mal, à part moi, bien sûr… (sourire) J’ai entendu dire que certaines personnes me voyaient comme ça, alors, je m’en amuse. L’important, dans la vie d’une équipe, c’est d’être honnête les uns envers les autres. C’est ma philosophie. Je ne cherche pas à jouer un rôle mais juste à être moi-même. Ma volonté est d’aider le club à être plus fort. Je ne suis pas là pour être sympa ou pour être acclamé. Je suis là pour gagner. Et c’est uniquement là-dessus que je dois être jugé. Si je fais peur à certains de mes coéquipiers ?  Ce n’est pas l’impression qu’ils me donnent. D’autant que la peur n’a pas sa place au plus haut niveau. Moi, je ne l’ai jamais ressentie dans mon métier. Je suis un professionnel et je l’assume. Quand j’ai débarqué à la Juventus (en 2004), il y avait des footballeurs tels que Del Piero, Thuram, Vieira, Nedved, Cannavaro, Trezeguet… Tous ces grands joueurs ne m’ont rien donné de gratuit. J’ai dû travailler dur chaque jour pour gagner ma place, puis leur respect. Si j’en suis là aujourd’hui, ce n’est pas parce que quelqu’un m’a servi sur un plateau d’argent. Pour résumer, celui qui a peur doit changer de métier. Il vaut mieux qu’il joue au ballon sans pression, dans son jardin, a déclaré l’attaquant suédois, qui aime aussi jouer avec la presse même s’il fait parfois abstraction de tout ce qu’il s’y dit. Il y a beaucoup de bavardages. Hier, la presse a parlé de moi. Aujourd’hui, elle a parlé de moi… Et demain, que dira-t-elle ? Bref, je préfère ne pas lire les journaux. J’essaie juste d’être en accord avec moi-même et de poursuivre ma route. Mon métier, c’est de jouer au foot et de tout donner lorsque je suis sur le terrain. Je veux faire gagner le Paris Saint-Germain, mon club, c’est tout ce qui compte. Il y a deux ans, je ne pense pas que les supporters de Paris osaient rêver d’avoir une telle équipe, avec autant de grands joueurs. Aujourd’hui, on a un groupe fantastique qui peut aller très loin. Et ça, c’est la réalité ! »

Confiant en les qualités de son équipe, Ibrahimovic espère remporter beaucoup de titres, et dès cette saison. « Je veux tout gagner ! J’ai mal vécu notre élimination en Coupe de la Ligue, donc, j’aimerais éviter que ça se reproduise. Il nous reste trois compétitions à jouer, à nous d’être au rendez-vous dans les trois », a demandé l’ancien Milanais, qui n’acceptera pas un second faux pas du PSG cette saison, surtout dans des compétitions abordables comme la Coupe de France et le Championnat de France.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club