Coupe de France

Obraniak: « Il ne peut pas l’avoir »

Publie le 16/05/2011 a 11:57



  • Le lillois explique que tout le monde croyait à la prolongation au moment où il est rentré en jeu en fin de match. Il nous raconte également la façon avec laquelle il est parvenu a marquer ce but hors norme synonyme de victoire pour le LOSC.

    « Ma première idée, c’est de frapper fort au premier poteau en évitant le mur. Mais je me dis que ça va être difficile. Alors je frappe fort au deuxième poteau avec une trajectoire fuyante. Là, il y a un effet plombé et la réussite… Le ballon plonge puis touche le poteau. »

    Il décrit la joie qui s’en ai suivie, une véritable décharge sous laquelle le joueur s’est laissé tomber sous l’euphorie de la tribune rouge qui avait fait le déplacement en masse pour cette finale de Coupe de France.

    « C’était tellement fort que je ne savais pas quoi faire. Alors je suis tombé en sachant que les autres allaient venir vers moi. »

    Pour finir, Obraniak tient tout de même à défendre le portier du PSG victime de critiques qu’il juge injustes. Selon lui Coupet ne pouvait pas arrêter ce coup-franc.

    « Ce n’est pas une erreur. Moi, je pense qu’il ne peut pas l’avoir. Je trouve les critiques sur lui assez dures. Comme s’il avait fait une grosse bourde… »

    Publie le 16/05/2011 a 11:57

    Obraniak: « Il ne peut pas l’avoir »

    Le lillois explique que tout le monde croyait à la prolongation au moment où il est rentré en jeu en fin de match. Il nous raconte également la façon avec laquelle il est parvenu a marquer ce but hors norme synonyme de victoire pour le LOSC.

    « Ma première idée, c’est de frapper fort au premier poteau en évitant le mur. Mais je me dis que ça va être difficile. Alors je frappe fort au deuxième poteau avec une trajectoire fuyante. Là, il y a un effet plombé et la réussite… Le ballon plonge puis touche le poteau. »

    Il décrit la joie qui s’en ai suivie, une véritable décharge sous laquelle le joueur s’est laissé tomber sous l’euphorie de la tribune rouge qui avait fait le déplacement en masse pour cette finale de Coupe de France.

    « C’était tellement fort que je ne savais pas quoi faire. Alors je suis tombé en sachant que les autres allaient venir vers moi. »

    Pour finir, Obraniak tient tout de même à défendre le portier du PSG victime de critiques qu’il juge injustes. Selon lui Coupet ne pouvait pas arrêter ce coup-franc.

    « Ce n’est pas une erreur. Moi, je pense qu’il ne peut pas l’avoir. Je trouve les critiques sur lui assez dures. Comme s’il avait fait une grosse bourde… »




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC – Lukoki « ils ne communiquaient pas entre eux…ils ne jouaient pas en équipe »

    Adversaires

    Jody Lukoki, ailier droit de 24 ans de Ludogorets, a été interrogé par L’Equipe à propos du match ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    1 day ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    1 day ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy "On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre"

    Féminines – Delannoy « On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre »

    Actu Féminin

    Demain après-midi, le Paris Saint Germain et Juvisy se retrouvent à nouveau en Division 1 féminine, ...

    Vidéos PSG

    Obraniak: « Il ne peut pas l’avoir »

    <Coupe de France

    Le lillois explique que tout le monde croyait à la prolongation au moment où il est rentré en jeu en fin de match. Il nous raconte également la façon avec laquelle il est parvenu a marquer ce but hors norme synonyme de victoire pour le LOSC.

    « Ma première idée, c’est de frapper fort au premier poteau en évitant le mur. Mais je me dis que ça va être difficile. Alors je frappe fort au deuxième poteau avec une trajectoire fuyante. Là, il y a un effet plombé et la réussite… Le ballon plonge puis touche le poteau. »

    Il décrit la joie qui s’en ai suivie, une véritable décharge sous laquelle le joueur s’est laissé tomber sous l’euphorie de la tribune rouge qui avait fait le déplacement en masse pour cette finale de Coupe de France.

    « C’était tellement fort que je ne savais pas quoi faire. Alors je suis tombé en sachant que les autres allaient venir vers moi. »

    Pour finir, Obraniak tient tout de même à défendre le portier du PSG victime de critiques qu’il juge injustes. Selon lui Coupet ne pouvait pas arrêter ce coup-franc.

    « Ce n’est pas une erreur. Moi, je pense qu’il ne peut pas l’avoir. Je trouve les critiques sur lui assez dures. Comme s’il avait fait une grosse bourde… »

    By
    @
    OTER ?>