Restez connectés avec nous
L'amende de l'AS Saint-Etienne pour les banderoles face au PSG réduite à 5000€

Coupe de France

ASSE / PSG – les supporters stéphanois pourraient faire profile bas cette fois

Lors de la 23e  journée du championnat de France de Ligue 1, les supporters stéphanois avaient déployé des banderoles jugées insultantes par le Paris Saint Germain. A l’occasion du quart de finale de Coupe de France entre ces deux mêmes équipes, la surveillance des supporters verts sera accrue.

Si les Parisiens s’étaient imposés à Geoffroy Guichard, le 31 janvier dernier, le déploiement de certaines banderoles hostiles au club de la capitale avait suscité un certain émoi. Deux affiches d’ailleurs semblaient être particulièrement agressives :

« Deux minutes pour montrer aux qatariens ce qu’ils ont fait à Paris » en référence au manque d’ambiance du Parc des Princes alors que l’autre avait trait aux attentats de Paris : « Le Parc est devenu un cimetière, vous n’emporterez pas votre argent au Paradis. Pray for Paris. »

Alertée par le PSG, la Ligue Professionnelle de Pootball avait rapidement ouvert une instruction et les dirigeants stéphanois étaient initialement convoqués le 25 février. Toutefois, en raison d’un match d’Europa League, celle-ci a été déplacée à une date ultérieure.

En attendant, la prudence reste de mise chez tous les protagonistes et notamment chez les supporters stéphanois : « on sait très bien que, si on fait quelque chose, ça aura des conséquences. » Ainsi, les dirigeants de l’As St-Etienne devront faire en sorte d’éviter de nouveaux débordements et freiner l’ardeur de certains supporters.

D’autant que le Sporting Club de Bastia avait lui écopé d’une amende de 35 000 euros par la commission de discipline et la LFP, en raison de cette banderole : « le Qatar finance le PSG et le terrorisme. »

Gageons que la soirée de Coupe de France se déroule normalement et laisse place au jeu. Surtout, il faut espérer que les dirigeants stéphanois maîtrisent davantage le comportement de ses supporters. Il est bien sûr normal de faire des banderoles et de chambrer un peu, afficher du soutien, mais il y a des limites.

Derniers articles

Autres articles présents dans Coupe de France