Coupe de France

CDF : Nenê envoie le PSG en quarts

Publie le 15/02/2012 a 20:55



  • Après avoir éliminé Locminé (2-1) et Sablé (4-0), le PSG se rendait donc à Dijon, tombeur de Versailles 78 (5-1) et Istres (2-1), pour son huitième de finale de Coupe de France. Des Dijonnais qui avaient éliminés le club de la capitale au même stade de la Coupe de la Ligue il y a quelques mois et qui ont entamé ce match avec la même conviction.

    Le onze parisien fortement remanié par Carlo Ancelotti (seuls Bodmer, Ménez et Nenê étaient titulaires à Nice) a en effet mis quinze minutes à prendre la mesure de son adversaire. Privés de Corgnet (grippé) et Kakuta (remplaçant), les joueurs locaux n’ont pu résister plus longtemps. À peine passé le quart d’heure de jeu, Nenê a ainsi profité de la faiblesse technique des Dijonnais, symbolisée par ce contrôle approximatif de leur gardien, pour marquer dans un angle fermé (0-1, 15e). Le Brésilien a remis ça vingt minutes plus tard mais son enroulé du gauche est passé juste à côté (35e).

    Une soirée (presque) tranquille pour Douchez

    Pas grand-chose donc à se mettre sous la dent en première mi-temps… et pas beaucoup plus en deuxième. Si ce n’est les remplacements de Jallet et Bodmer, tous les deux blessés, par Bisevac (46e) et Gameiro (74e). Si ce n’est l’entrée de Thiago Motta à la place du buteur Nenê (66e). Si ce n’est ces deux tentatives de Jovial (63e, 71e) qui ont fait briller Douchez.

    Aligné dans les buts du PSG pour la deuxième fois sous l’ère Ancelotti, l’ancien Rennais n’aura donc pas été extrêmement sollicité, malgré cette frayeur dans la surface parisienne (92e). Il pourra au moins se consoler en espérant que le coach italien lui fasse de nouveau confiance en Coupe de France. Une compétition qui doit permettre aux Parisiens de mieux gérer les matchs à élimination directe qui les attendent dans les années à venir. Parce que pour l’instant, et à l’image de cette dernière occasion vendangée par Ménez en nette supériorité numérique (93e), Paris ne maîtrise pas encore son sujet.

    Publie le 15/02/2012 a 20:55

    CDF : Nenê envoie le PSG en quarts

    Après avoir éliminé Locminé (2-1) et Sablé (4-0), le PSG se rendait donc à Dijon, tombeur de Versailles 78 (5-1) et Istres (2-1), pour son huitième de finale de Coupe de France. Des Dijonnais qui avaient éliminés le club de la capitale au même stade de la Coupe de la Ligue il y a quelques mois et qui ont entamé ce match avec la même conviction.

    Le onze parisien fortement remanié par Carlo Ancelotti (seuls Bodmer, Ménez et Nenê étaient titulaires à Nice) a en effet mis quinze minutes à prendre la mesure de son adversaire. Privés de Corgnet (grippé) et Kakuta (remplaçant), les joueurs locaux n’ont pu résister plus longtemps. À peine passé le quart d’heure de jeu, Nenê a ainsi profité de la faiblesse technique des Dijonnais, symbolisée par ce contrôle approximatif de leur gardien, pour marquer dans un angle fermé (0-1, 15e). Le Brésilien a remis ça vingt minutes plus tard mais son enroulé du gauche est passé juste à côté (35e).

    Une soirée (presque) tranquille pour Douchez

    Pas grand-chose donc à se mettre sous la dent en première mi-temps… et pas beaucoup plus en deuxième. Si ce n’est les remplacements de Jallet et Bodmer, tous les deux blessés, par Bisevac (46e) et Gameiro (74e). Si ce n’est l’entrée de Thiago Motta à la place du buteur Nenê (66e). Si ce n’est ces deux tentatives de Jovial (63e, 71e) qui ont fait briller Douchez.

    Aligné dans les buts du PSG pour la deuxième fois sous l’ère Ancelotti, l’ancien Rennais n’aura donc pas été extrêmement sollicité, malgré cette frayeur dans la surface parisienne (92e). Il pourra au moins se consoler en espérant que le coach italien lui fasse de nouveau confiance en Coupe de France. Une compétition qui doit permettre aux Parisiens de mieux gérer les matchs à élimination directe qui les attendent dans les années à venir. Parce que pour l’instant, et à l’image de cette dernière occasion vendangée par Ménez en nette supériorité numérique (93e), Paris ne maîtrise pas encore son sujet.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Orca7995

      G savais pas que edel avait signè à Dijon lol

    • Diba28

      Facile de critiquer menez sur une action raté!!!! Il fait du boulot le mec!!! Et faut pas oublier qu’il est le meilleur parisien en passe decisives! Sans passe pas de but les gars!!!!!! Ok parfois un peu perso mais qd ca paye on est tous content!!! Alors vive paris et menez!!!!!!

    • Dgtunisie

      Ce menez il et vraiment bidon et tj aussi perso l année prochaine trouver un remplaçant d urgence cotes droit car ce mec ne paiSe dans aucun match

    • sabaka30

      on retiendra la qualif , on est tjs en route pour un doublé !! tans pis pour la maniere….
      allez paris

    • Gab974

      virez moi menez trop perso ce type !!

      • Magic-92

        Mais apres la sortie de Nene a part Menez ta vu quelqu’un porter le ballon en avant( apart Bisevac à la fin) , changer de rythme et passez en profondeur

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Sergio Busquets sort sur une ciivère lors de Eibar/Barcelone

    LDC – Sergio Busquets sort sur une civère lors de Eibar/Barcelone

    Adversaires

    Titulaire pour le déplacement sur la pelouse d’Eibar, le milieu de terrain du Fc Barcelone de ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Coralie Owczaruka mis à jour un post"FC Nantes/PSG - "Draxler, juste un coup" selon Unai Emery"
    1 day ago
    Coralie Owczaruka mis à jour un post"FC Nantes/PSG - "Draxler, juste un coup" selon Unai Emery"
    1 day ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair Il va falloir continuer à y croire et réagir

    Féminines – Lair « Il va falloir continuer à y croire et réagir »

    Actu Féminin

    Ce weekend, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain a concédé sa première défaite en championnat en s’inclinant ...

    Vidéos PSG

    CDF : Nenê envoie le PSG en quarts

    <Coupe de France , Une

    Après avoir éliminé Locminé (2-1) et Sablé (4-0), le PSG se rendait donc à Dijon, tombeur de Versailles 78 (5-1) et Istres (2-1), pour son huitième de finale de Coupe de France. Des Dijonnais qui avaient éliminés le club de la capitale au même stade de la Coupe de la Ligue il y a quelques mois et qui ont entamé ce match avec la même conviction.

    Le onze parisien fortement remanié par Carlo Ancelotti (seuls Bodmer, Ménez et Nenê étaient titulaires à Nice) a en effet mis quinze minutes à prendre la mesure de son adversaire. Privés de Corgnet (grippé) et Kakuta (remplaçant), les joueurs locaux n’ont pu résister plus longtemps. À peine passé le quart d’heure de jeu, Nenê a ainsi profité de la faiblesse technique des Dijonnais, symbolisée par ce contrôle approximatif de leur gardien, pour marquer dans un angle fermé (0-1, 15e). Le Brésilien a remis ça vingt minutes plus tard mais son enroulé du gauche est passé juste à côté (35e).

    Une soirée (presque) tranquille pour Douchez

    Pas grand-chose donc à se mettre sous la dent en première mi-temps… et pas beaucoup plus en deuxième. Si ce n’est les remplacements de Jallet et Bodmer, tous les deux blessés, par Bisevac (46e) et Gameiro (74e). Si ce n’est l’entrée de Thiago Motta à la place du buteur Nenê (66e). Si ce n’est ces deux tentatives de Jovial (63e, 71e) qui ont fait briller Douchez.

    Aligné dans les buts du PSG pour la deuxième fois sous l’ère Ancelotti, l’ancien Rennais n’aura donc pas été extrêmement sollicité, malgré cette frayeur dans la surface parisienne (92e). Il pourra au moins se consoler en espérant que le coach italien lui fasse de nouveau confiance en Coupe de France. Une compétition qui doit permettre aux Parisiens de mieux gérer les matchs à élimination directe qui les attendent dans les années à venir. Parce que pour l’instant, et à l’image de cette dernière occasion vendangée par Ménez en nette supériorité numérique (93e), Paris ne maîtrise pas encore son sujet.

    By
    @
    OTER ?>