Adversaires

Dupraz : « Une chance de vivre ce genre d’affiche »

Publie le 15/04/2013 a 19:39



  • Pascal Dupraz, l’entraîneur d’Evian Thonon-Gaillard, s’est présenté en conférence de presse ce lundi. L’occasion pour lui d’évoquer le rendez-vous de mercredi en Coupe de France face au PSG.

    « Ce sera un superbe moment à passer face à un adversaire prestigieux qui n’a pas perdu, en deux rencontres, contre Barcelone et qui aurait même dû se qualifier. Dans notre région, c’est une chance de vivre ce genre d’affiche. Le stade sera plein, on aurait pu remplir plusieurs fois le stade. Au match aller, le PSG nous a étouffés. Quand t’es entraîneur, il n’y a que la fierté qui te fait rester debout dans ces moments là. Mais je ne suis pas plus stressé pour ce match que pour tout autre. C’est un match de coupe. Bien malin qui peut dire aujourd’hui quel sera le vainqueur. Bien sûr, cela dépendra de la production du PSG, car Paris est supérieur à l’ETG. Mais le dénouement du match demeure tout de même incertain. Et cela dépend aussi de la performance de nos joueurs. Ils sont à 120% et s’ils affichent toutes les vertus qu’ils ont depuis un certain temps, on multipliera nos chances de succès. Le plan de jeu pour les contrarier ? Etre nous-mêmes. On va s’appuyer sur notre organisation, qui marche. Je vais faire jouer les meilleurs, en prenant en compte l’état de fraicheur également. La défense à cinq du match aller ? Dommage. Je suis convaincu que c’était une bonne arme contre le PSG. Bordeaux l’avait prouvé auparavant. Je rappelle également que quelques jours après nous Valenciennes en avait également pris quatre, alors qu’ils avaient fait le pari de proposer du jeu. Toutes les équipes ont connu à un moment donné les affres d’une élimination contre plus faible que soi, surtout en coupe. On a une chance sur 100 au départ, et plus le match va avancer, plus celle-ci pourrait s’agrandir. Mais il est impossible de connaître à l’avance le scénario du match. Je pense que le fait d’être resté qualifié en Coupe de France a permis notre redressement en championnat. Cela permet de garder les garçons en éveil et de créer une saine émulation. La fin de saison peut-être extrêmement gratifiante pour tout le monde. Ça passe par ce match de mercredi où on va tout tenter pour se qualifier. Le projet du PSG ? Ça fait du bien au foot français. Cela permet de voir de grands joueurs dans notre championnat, alors que pendant longtemps c’était l’inverse, ils partaient à l’étranger. Le championnat est plus suivi. Et le fait de jouer contre une équipe comme le PSG situe également notre niveau. Nous sommes en Ligue 1. C’est une fierté de voir ses garçons affronter des grands joueurs. Ce sont en général ces joueurs qui font déplacer les foules. Je n’ai qu’une crainte concernant Zlatan, c’est que le vestiaire du Parc des Sports, mansardé, soit trop petit pour lui. On s’en excuse par avance ! », a rigolé le technicien haut-savoyard.

    Publie le 15/04/2013 a 19:39

    Dupraz : « Une chance de vivre ce genre d’affiche »

    Pascal Dupraz, l’entraîneur d’Evian Thonon-Gaillard, s’est présenté en conférence de presse ce lundi. L’occasion pour lui d’évoquer le rendez-vous de mercredi en Coupe de France face au PSG.

    « Ce sera un superbe moment à passer face à un adversaire prestigieux qui n’a pas perdu, en deux rencontres, contre Barcelone et qui aurait même dû se qualifier. Dans notre région, c’est une chance de vivre ce genre d’affiche. Le stade sera plein, on aurait pu remplir plusieurs fois le stade. Au match aller, le PSG nous a étouffés. Quand t’es entraîneur, il n’y a que la fierté qui te fait rester debout dans ces moments là. Mais je ne suis pas plus stressé pour ce match que pour tout autre. C’est un match de coupe. Bien malin qui peut dire aujourd’hui quel sera le vainqueur. Bien sûr, cela dépendra de la production du PSG, car Paris est supérieur à l’ETG. Mais le dénouement du match demeure tout de même incertain. Et cela dépend aussi de la performance de nos joueurs. Ils sont à 120% et s’ils affichent toutes les vertus qu’ils ont depuis un certain temps, on multipliera nos chances de succès. Le plan de jeu pour les contrarier ? Etre nous-mêmes. On va s’appuyer sur notre organisation, qui marche. Je vais faire jouer les meilleurs, en prenant en compte l’état de fraicheur également. La défense à cinq du match aller ? Dommage. Je suis convaincu que c’était une bonne arme contre le PSG. Bordeaux l’avait prouvé auparavant. Je rappelle également que quelques jours après nous Valenciennes en avait également pris quatre, alors qu’ils avaient fait le pari de proposer du jeu. Toutes les équipes ont connu à un moment donné les affres d’une élimination contre plus faible que soi, surtout en coupe. On a une chance sur 100 au départ, et plus le match va avancer, plus celle-ci pourrait s’agrandir. Mais il est impossible de connaître à l’avance le scénario du match. Je pense que le fait d’être resté qualifié en Coupe de France a permis notre redressement en championnat. Cela permet de garder les garçons en éveil et de créer une saine émulation. La fin de saison peut-être extrêmement gratifiante pour tout le monde. Ça passe par ce match de mercredi où on va tout tenter pour se qualifier. Le projet du PSG ? Ça fait du bien au foot français. Cela permet de voir de grands joueurs dans notre championnat, alors que pendant longtemps c’était l’inverse, ils partaient à l’étranger. Le championnat est plus suivi. Et le fait de jouer contre une équipe comme le PSG situe également notre niveau. Nous sommes en Ligue 1. C’est une fierté de voir ses garçons affronter des grands joueurs. Ce sont en général ces joueurs qui font déplacer les foules. Je n’ai qu’une crainte concernant Zlatan, c’est que le vestiaire du Parc des Sports, mansardé, soit trop petit pour lui. On s’en excuse par avance ! », a rigolé le technicien haut-savoyard.




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • psgsanglimite

      capoue au psg pour l’anner pro sa sent bon !!!!! :)

      • stephpsg

        je suis pas fan de ce joueur…

      • Pastore15

        Mouai .. Verratti à 19 ans a plus de valeur que lui je trouve, Capoue viendra-t-il au PSG sans jouer, alors que la coupe du Monde se profile ? Rien n’est sur

    • magicraï

      Désolé mais on veut le doublé donc on va vous battre en coupe et en championnat

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Ancelotti La Ligue des Champions sera plus difficile, notamment avec Neymar au PSG

    Ancelotti : « La LDC sera plus difficile », notamment avec Neymar au PSG

    Adversaires

    Carlo Ancelotti, ancien entraîneur du Paris Saint-Germain aujourd’hui au Bayern Munich, a été interrogé en conférence ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Pierre-Antoine Gauberta publié un new post."PSG-Toulouse : Neymar "Je suis content que l'équipe a fait un bon match...""
    1 day ago
    Flavien Casinia publié un new post."Amian "On va essayer de tenir et mettre un but, tout est possible""
    4 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons"

    Féminines – Lair « Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons »

    Actu Féminin

    Patrice Lair, entraîneur de 56 ans de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès de Ouest ...

    Vidéos PSG

    Dupraz : « Une chance de vivre ce genre d’affiche »

    <Adversaires , Coupe de France , Interviews

    Pascal Dupraz, l’entraîneur d’Evian Thonon-Gaillard, s’est présenté en conférence de presse ce lundi. L’occasion pour lui d’évoquer le rendez-vous de mercredi en Coupe de France face au PSG.

    « Ce sera un superbe moment à passer face à un adversaire prestigieux qui n’a pas perdu, en deux rencontres, contre Barcelone et qui aurait même dû se qualifier. Dans notre région, c’est une chance de vivre ce genre d’affiche. Le stade sera plein, on aurait pu remplir plusieurs fois le stade. Au match aller, le PSG nous a étouffés. Quand t’es entraîneur, il n’y a que la fierté qui te fait rester debout dans ces moments là. Mais je ne suis pas plus stressé pour ce match que pour tout autre. C’est un match de coupe. Bien malin qui peut dire aujourd’hui quel sera le vainqueur. Bien sûr, cela dépendra de la production du PSG, car Paris est supérieur à l’ETG. Mais le dénouement du match demeure tout de même incertain. Et cela dépend aussi de la performance de nos joueurs. Ils sont à 120% et s’ils affichent toutes les vertus qu’ils ont depuis un certain temps, on multipliera nos chances de succès. Le plan de jeu pour les contrarier ? Etre nous-mêmes. On va s’appuyer sur notre organisation, qui marche. Je vais faire jouer les meilleurs, en prenant en compte l’état de fraicheur également. La défense à cinq du match aller ? Dommage. Je suis convaincu que c’était une bonne arme contre le PSG. Bordeaux l’avait prouvé auparavant. Je rappelle également que quelques jours après nous Valenciennes en avait également pris quatre, alors qu’ils avaient fait le pari de proposer du jeu. Toutes les équipes ont connu à un moment donné les affres d’une élimination contre plus faible que soi, surtout en coupe. On a une chance sur 100 au départ, et plus le match va avancer, plus celle-ci pourrait s’agrandir. Mais il est impossible de connaître à l’avance le scénario du match. Je pense que le fait d’être resté qualifié en Coupe de France a permis notre redressement en championnat. Cela permet de garder les garçons en éveil et de créer une saine émulation. La fin de saison peut-être extrêmement gratifiante pour tout le monde. Ça passe par ce match de mercredi où on va tout tenter pour se qualifier. Le projet du PSG ? Ça fait du bien au foot français. Cela permet de voir de grands joueurs dans notre championnat, alors que pendant longtemps c’était l’inverse, ils partaient à l’étranger. Le championnat est plus suivi. Et le fait de jouer contre une équipe comme le PSG situe également notre niveau. Nous sommes en Ligue 1. C’est une fierté de voir ses garçons affronter des grands joueurs. Ce sont en général ces joueurs qui font déplacer les foules. Je n’ai qu’une crainte concernant Zlatan, c’est que le vestiaire du Parc des Sports, mansardé, soit trop petit pour lui. On s’en excuse par avance ! », a rigolé le technicien haut-savoyard.

    By
    @
    OTER ?>