Coupe de France

La plus belle des finales !

Publie le 13/05/2011 a 19:16



  • Un match déterminant pour la fin du championnat ?

    Le PSG et Lille, hasard du calendrier, s’apprêtent à se rencontrer deux fois en l’espace d’une semaine dans des duels au sommet ! Tout d’abord pour cette finale de coupe de France, puis pour en découdre au Parc dans la lutte pour le titre pour les uns, et une place en ligue des champions pour l’autre, rien que ça ! Dans cette optique, le résultat de demain soir pourrait avoir une importance capitale pour la fin du championnat. Avec trois derniers matchs délicats, le PSG, qui reste frustré de ne pas avoir su profiter des nombreuses occasions de passer devant les lyonnais, pourrait se relancer mentalement et surfer sur cette vague de succès pour finir la saison en boulet de canon ! Par contre en cas de défaite, nul ne sait l’impact que cela pourrait avoir sur les troupes parisiennes… Une telle saison sans le moindre titre pourrait s’avérer tellement décevant, même si la possibilité de décrocher la C1 devrait suffire à remobiliser tout le monde, rien ne vaut la victoire pour faire le plein de confiance.

    L’expérience, élément déterminant dans ce genre de match ?

    Compte tenu de l’état de forme du moment, avec un Lille en état de grâce et de réussite maximale, et un PSG plutôt dans la situation inverse, avec des gardiens remplaçants adversaire qui sortent le match de leur vie (Chabbert à Monaco), des poteaux sortants (trois dans le même match) des arbitres qui nous fausse la fin de saison, le Paris Saint Germain parait clairement être l’outsider de cette finale. Mais, dans ce contexte si différent, avec un stade de 80 000 personnes, la pression d’une finale, l’expérience d’un club six fois finaliste lors des neuf dernières éditions ne peut elle pas être un atout non négligeable face à un club qui ne l’avait plus disputé depuis 1955 ? Le fait de l’avoir gagné l’an dernier avec quasiment le même groupe (en comptant aussi Nêné finaliste malheureux avec les Monégasques) pourra peser dans la balance. En comptant dans ses rangs, des tauliers tels que Makelele, Coupet, Giuly, Nêné, on sait déjà qu’avec leur maturité et l’habitude qu’ils ont de ces grands rendez-vous, ce match, côté parisien, ne sera pas joué 50 fois dans les têtes avant le coup d’envoi, on peut compter sur eux pour faire en sorte que le groupe garde tout son influx nerveux pour le moment présent, car rien d’autre ne comptera que ces 90 minutes (voire plus).

    En face, les talentueux lillois, voudront marquer l’histoire de leur club, mais mis à part Landreau et dans une moindre mesure Mavuba et Frau, rare sont les joueurs ayant déjà disputé des matchs avec autant de pression extérieure. Cela dit, le talent dans toutes les lignes que dégage le LOSC cette année pourra sans trop de doute venir combler ce manque d’expérience. Le danger peut venir de partout avec cette équipe, surtout avec leur redoutable trident offensif (Hazard, Gervinho, Sow). Il faudra donc savoir leur montrer que sur ce match, on ne passe pas ! Et à l’image d’Hoarau dans ses déclarations, les parisiens semblent très motivés !

    Cela faisait si longtemps que nous n’avions pas eu la chance de pouvoir vivre une fin de saison aussi exaltante avec notre club, alors profitions-en ! Tout est bon à prendre, et si nous pouvons décrocher une place en ligue des champions avec en prime une neuvième victoire en coupe de France, on ne va tout de même pas se gêner ! Et puisque l’on a tous (joueurs et supporters) envie de voir Christophe Jallet soulever la coupe avec ses coéquipiers et amis à la fin de cette soirée, on sait ce qu’il nous reste à faire ! Ce soir, et seulement pour un soir dans l’année, Saint Denis est à nous !

    Publie le 13/05/2011 a 19:16

    La plus belle des finales !

    Un match déterminant pour la fin du championnat ?

    Le PSG et Lille, hasard du calendrier, s’apprêtent à se rencontrer deux fois en l’espace d’une semaine dans des duels au sommet ! Tout d’abord pour cette finale de coupe de France, puis pour en découdre au Parc dans la lutte pour le titre pour les uns, et une place en ligue des champions pour l’autre, rien que ça ! Dans cette optique, le résultat de demain soir pourrait avoir une importance capitale pour la fin du championnat. Avec trois derniers matchs délicats, le PSG, qui reste frustré de ne pas avoir su profiter des nombreuses occasions de passer devant les lyonnais, pourrait se relancer mentalement et surfer sur cette vague de succès pour finir la saison en boulet de canon ! Par contre en cas de défaite, nul ne sait l’impact que cela pourrait avoir sur les troupes parisiennes… Une telle saison sans le moindre titre pourrait s’avérer tellement décevant, même si la possibilité de décrocher la C1 devrait suffire à remobiliser tout le monde, rien ne vaut la victoire pour faire le plein de confiance.

    L’expérience, élément déterminant dans ce genre de match ?

    Compte tenu de l’état de forme du moment, avec un Lille en état de grâce et de réussite maximale, et un PSG plutôt dans la situation inverse, avec des gardiens remplaçants adversaire qui sortent le match de leur vie (Chabbert à Monaco), des poteaux sortants (trois dans le même match) des arbitres qui nous fausse la fin de saison, le Paris Saint Germain parait clairement être l’outsider de cette finale. Mais, dans ce contexte si différent, avec un stade de 80 000 personnes, la pression d’une finale, l’expérience d’un club six fois finaliste lors des neuf dernières éditions ne peut elle pas être un atout non négligeable face à un club qui ne l’avait plus disputé depuis 1955 ? Le fait de l’avoir gagné l’an dernier avec quasiment le même groupe (en comptant aussi Nêné finaliste malheureux avec les Monégasques) pourra peser dans la balance. En comptant dans ses rangs, des tauliers tels que Makelele, Coupet, Giuly, Nêné, on sait déjà qu’avec leur maturité et l’habitude qu’ils ont de ces grands rendez-vous, ce match, côté parisien, ne sera pas joué 50 fois dans les têtes avant le coup d’envoi, on peut compter sur eux pour faire en sorte que le groupe garde tout son influx nerveux pour le moment présent, car rien d’autre ne comptera que ces 90 minutes (voire plus).

    En face, les talentueux lillois, voudront marquer l’histoire de leur club, mais mis à part Landreau et dans une moindre mesure Mavuba et Frau, rare sont les joueurs ayant déjà disputé des matchs avec autant de pression extérieure. Cela dit, le talent dans toutes les lignes que dégage le LOSC cette année pourra sans trop de doute venir combler ce manque d’expérience. Le danger peut venir de partout avec cette équipe, surtout avec leur redoutable trident offensif (Hazard, Gervinho, Sow). Il faudra donc savoir leur montrer que sur ce match, on ne passe pas ! Et à l’image d’Hoarau dans ses déclarations, les parisiens semblent très motivés !

    Cela faisait si longtemps que nous n’avions pas eu la chance de pouvoir vivre une fin de saison aussi exaltante avec notre club, alors profitions-en ! Tout est bon à prendre, et si nous pouvons décrocher une place en ligue des champions avec en prime une neuvième victoire en coupe de France, on ne va tout de même pas se gêner ! Et puisque l’on a tous (joueurs et supporters) envie de voir Christophe Jallet soulever la coupe avec ses coéquipiers et amis à la fin de cette soirée, on sait ce qu’il nous reste à faire ! Ce soir, et seulement pour un soir dans l’année, Saint Denis est à nous !




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • PSG26

      moi je vois bien 2 a 1 pour paris:
      -CHAMTOME 32min
      -HAZARD 44 min
      -NENE 72min

      ALLEZ PARIS

    • abdelcrime

      celle de 2006 contre les sardines restera la plus belle.

      PSG  LILLE = 2 – 0   BUTEUR  HOARAU ET NENE. ( J’ESPERE ).

      ALLEZ PARIS !!!!!!!!

      • Gahiz94

        ta raison moi aussi jpense a ca mai ca va etre difficile de ne pa prendre de but é en plus armand né pa sur de joué 

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC - Aubameyang "J'aimerais jouer contre Paris"

    LDC – Aubameyang « J’aimerais jouer contre Paris »

    Adversaires

    Grâce à son match nul face au Real Madrid (2-2), le Borussia Dortmund a terminé premier ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."LDC - Aubameyang "J'aimerais jouer contre Paris""
    13 minutes ago
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Le PSG voudrait renforcer sa défense avec Ricardo Rodriguez"
    53 minutes ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    La plus belle des finales !

    <Coupe de France

    Un match déterminant pour la fin du championnat ?

    Le PSG et Lille, hasard du calendrier, s’apprêtent à se rencontrer deux fois en l’espace d’une semaine dans des duels au sommet ! Tout d’abord pour cette finale de coupe de France, puis pour en découdre au Parc dans la lutte pour le titre pour les uns, et une place en ligue des champions pour l’autre, rien que ça ! Dans cette optique, le résultat de demain soir pourrait avoir une importance capitale pour la fin du championnat. Avec trois derniers matchs délicats, le PSG, qui reste frustré de ne pas avoir su profiter des nombreuses occasions de passer devant les lyonnais, pourrait se relancer mentalement et surfer sur cette vague de succès pour finir la saison en boulet de canon ! Par contre en cas de défaite, nul ne sait l’impact que cela pourrait avoir sur les troupes parisiennes… Une telle saison sans le moindre titre pourrait s’avérer tellement décevant, même si la possibilité de décrocher la C1 devrait suffire à remobiliser tout le monde, rien ne vaut la victoire pour faire le plein de confiance.

    L’expérience, élément déterminant dans ce genre de match ?

    Compte tenu de l’état de forme du moment, avec un Lille en état de grâce et de réussite maximale, et un PSG plutôt dans la situation inverse, avec des gardiens remplaçants adversaire qui sortent le match de leur vie (Chabbert à Monaco), des poteaux sortants (trois dans le même match) des arbitres qui nous fausse la fin de saison, le Paris Saint Germain parait clairement être l’outsider de cette finale. Mais, dans ce contexte si différent, avec un stade de 80 000 personnes, la pression d’une finale, l’expérience d’un club six fois finaliste lors des neuf dernières éditions ne peut elle pas être un atout non négligeable face à un club qui ne l’avait plus disputé depuis 1955 ? Le fait de l’avoir gagné l’an dernier avec quasiment le même groupe (en comptant aussi Nêné finaliste malheureux avec les Monégasques) pourra peser dans la balance. En comptant dans ses rangs, des tauliers tels que Makelele, Coupet, Giuly, Nêné, on sait déjà qu’avec leur maturité et l’habitude qu’ils ont de ces grands rendez-vous, ce match, côté parisien, ne sera pas joué 50 fois dans les têtes avant le coup d’envoi, on peut compter sur eux pour faire en sorte que le groupe garde tout son influx nerveux pour le moment présent, car rien d’autre ne comptera que ces 90 minutes (voire plus).

    En face, les talentueux lillois, voudront marquer l’histoire de leur club, mais mis à part Landreau et dans une moindre mesure Mavuba et Frau, rare sont les joueurs ayant déjà disputé des matchs avec autant de pression extérieure. Cela dit, le talent dans toutes les lignes que dégage le LOSC cette année pourra sans trop de doute venir combler ce manque d’expérience. Le danger peut venir de partout avec cette équipe, surtout avec leur redoutable trident offensif (Hazard, Gervinho, Sow). Il faudra donc savoir leur montrer que sur ce match, on ne passe pas ! Et à l’image d’Hoarau dans ses déclarations, les parisiens semblent très motivés !

    Cela faisait si longtemps que nous n’avions pas eu la chance de pouvoir vivre une fin de saison aussi exaltante avec notre club, alors profitions-en ! Tout est bon à prendre, et si nous pouvons décrocher une place en ligue des champions avec en prime une neuvième victoire en coupe de France, on ne va tout de même pas se gêner ! Et puisque l’on a tous (joueurs et supporters) envie de voir Christophe Jallet soulever la coupe avec ses coéquipiers et amis à la fin de cette soirée, on sait ce qu’il nous reste à faire ! Ce soir, et seulement pour un soir dans l’année, Saint Denis est à nous !

    By
    @
    OTER ?>