Restez connectés avec nous
RennesPSG - Chantôme Ils ont été meilleurs...On ne les a pas mis en difficulté

Adversaires

Rennes/PSG – Chantôme « Ils ont été meilleurs…On ne les a pas mis en difficulté »

Clément Chantôme, milieu de 29 ans formé au Paris Saint-Germain qui joue actuellement au Stade Rennais, s’est exprimé en zone mixte sur la défaite de son équipe contre le club de la capitale hier soir 16e de finale de Coupe de France (0-4). Il est notamment déçu par la prestiation réalisée par Rennes face à une cette équipe.

« C’est toujours compliqué contre eux. Il n’y a rien à dire sur leur victoire ce soir. Ils ont été meilleurs, bravo à eux. On ne les a pas mis en difficulté. Avec leur vécu, ça a été facile pour eux. C’est toujours pareil, on a envie d’avoir cet état d’esprit mais quand l’adversaire est meilleur et qu’on n’y arrive pas, c’est compliqué… ».

Après 25 minutes très correctes à gêner les Parisiens, sans toutefois être très dangereux, les Rennais ont craqué petit à petit. La faute à un premier but plein de classe de Julian Draxler sur une superbe passe de Thiago Motta. Et les Parisiens sont ensuite montés en puissance. Il est toujours difficile de mesurer à quel point c’est une équipe qui joue particulièrement bien ou l’autre qui n’est pas en forme, mais il a bien semblé qu’il y a eu des deux hier.

En témoigne le 4e but parisien, inscrit par Hatem Ben Arfa sur une passe de Javier Pastore qui a joué un coup-franc rapidement dans la profondeur alors que personne ne semblait attentif côté rennais. Certes, le match était déjà plié, mais c’est un symble de la détermination qu’il a manqué à Chantôme et ses coéquipiers.

Les Rennais n’ont jamais semblé avoir une grande volonté de revenir dans le match.

Face à la qualité technique de l’effectif parisien, il faut être au moins à détermination égale (on parle ici des équipes de Ligue 1, pas de la Ligue des Champions), voire supérieure, pour espérer les gêner et éviter une défaite. Or, étrangement, on n’a jamais vraiment senti de révolte de l’équipe bretonne.

Les joueurs devaient pourtant se douter qu’ils risquaient de prendre un but par le PSG. On pensait alors qu’ils se battraient pour aller chercher une qualification en 8e de finale de Coupe de France. Mais très vite Paris a maîtrisé le match sans être trop gêné (c’était d’ailleurs aussi le cas en tribunes, où les Parisiens ont su se faire entendre). Tant mieux pour le PSG, qui a pu se mettre en confiance avec cette large victoire.

Publicités

Vidéos football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Adversaires