Adversaires

CDF – Passi « Il faut déjà gagner le match des tribunes lors de la finale à Paris. Mais je ne me fais pas trop de soucis là-dessus »

Ligue 1 - Passi : McCourt "Rivaliser avec le PSG ? Chacun est responsable de ce qu’il dit"
Publie le 12/05/2016 a 17:06



  • A l’occasion de la conférence de presse deux jours avant le dernier match de Ligue 1 cette saison face à Troyes, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille, Franck Passi, évoque la finale de la Coupe de France contre le Paris Saint-Germain (le 21 mai). Une grande rencontre qu’il espère gagner sur le terrain, semblant sûr que les supporters marseillais le feront en tribunes.

    « Je fais ce métier d’entraîneur pour vivre de grandes émotions. Tant que l’on gagne, tout se passe bien pour l’entraîneur. Les joueurs sont moins anxieux. Ils jouent plus libérés. On devra répondre présent le 21 mai. Ce serait exceptionnel de remporter un trophée comme la Coupe de France. Cela permettrait de nettoyer un peu tout ce qui s’est passé cette saison.

    Tout peut se passer dans une finale. On va essayer de vivre ce match comme un bon moment. 

    Il faut déjà gagner le match des tribunes lors de la finale à Paris. Mais je ne me fais pas trop de soucis là-dessus. Le match nul du PSG à Bordeaux (1-1) ? Des joueurs ont été préservés du côté du PSG. Ce match était une anecdote. »

    L’OM a vécu une saison difficile avec deux changements d’entraîneur et de nombreuses prestations loupées. Contrairement à l’année dernière, les Marseillais ne se sont jamais approchés des premières places du championnat. Et, actuellement à la 13e place, ils ne feront pas mieux que le ventre mou du classement. Alors forcément, gagner la Coupe de France, surtout face au PSG, ferait beaucoup de bien.

    Et Passi a raison d’y croire, sur un match de football beaucoup de choses sont possibles. Surtout que les finales et les Classicos sont des matchs à part de la saison, on l’a vu en Ligue 1 où Marseille n’a fait presque que deux très belles prestations : face au PSG.

    Les supporters marseillais auront envie de partir en vacances avec une victoire sur le grand rival, le « riche » qui gagne tout. Il ne fait aucun doute qu’ils seront prêts à faire du bruit (du moins tant que le PSG ne mène pas). Alors on peut comprendre la phrase de Passi, surtout que les Parisiens sont un peu moins bruyants ces dernières années qu’ils n’ont pu l’être dans l’histoire.

    Toutefois, il ne faut pas croire qu’ils viendront simplement regarder ce match. Si le public du Parc des Princes manque parfois un peu de ferveur, ne comprend pas forcément que c’est un match où il faut pousser, celui-ci se présente comme une évidence. Et c’est au Stade de France, avec un public qui peut être un peu différent. En tout cas, voilà une première déclaration qui « lance » le Classico. Aux Parisiens de montrer que Passi ne devrait pas être aussi confiant.

    Sur le terrain, on s’attend à voir un PSG qui ne lâche rien et chercher à priver l’OM de ballon tout en inscrivant plusieurs buts. Et on sait que c’est possible malgré le match nul contre Bordeaux hier soir, où les joueurs ont joué sans grande concentration ou envie (ce qui est compréhensible pour un match en semaine alors que Paris est champion depuis plusieurs semaine). Des éléments dont l’oublie est inimaginable dans un Classico en finale de Coupe de France.

    Publie le 12/05/2016 a 17:06

    CDF – Passi « Il faut déjà gagner le match des tribunes lors de la finale à Paris. Mais je ne me fais pas trop de soucis là-dessus »

    A l’occasion de la conférence de presse deux jours avant le dernier match de Ligue 1 cette saison face à Troyes, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille, Franck Passi, évoque la finale de la Coupe de France contre le Paris Saint-Germain (le 21 mai). Une grande rencontre qu’il espère gagner sur le terrain, semblant sûr que les supporters marseillais le feront en tribunes.

    « Je fais ce métier d’entraîneur pour vivre de grandes émotions. Tant que l’on gagne, tout se passe bien pour l’entraîneur. Les joueurs sont moins anxieux. Ils jouent plus libérés. On devra répondre présent le 21 mai. Ce serait exceptionnel de remporter un trophée comme la Coupe de France. Cela permettrait de nettoyer un peu tout ce qui s’est passé cette saison.

    Tout peut se passer dans une finale. On va essayer de vivre ce match comme un bon moment. 

    Il faut déjà gagner le match des tribunes lors de la finale à Paris. Mais je ne me fais pas trop de soucis là-dessus. Le match nul du PSG à Bordeaux (1-1) ? Des joueurs ont été préservés du côté du PSG. Ce match était une anecdote. »

    L’OM a vécu une saison difficile avec deux changements d’entraîneur et de nombreuses prestations loupées. Contrairement à l’année dernière, les Marseillais ne se sont jamais approchés des premières places du championnat. Et, actuellement à la 13e place, ils ne feront pas mieux que le ventre mou du classement. Alors forcément, gagner la Coupe de France, surtout face au PSG, ferait beaucoup de bien.

    Et Passi a raison d’y croire, sur un match de football beaucoup de choses sont possibles. Surtout que les finales et les Classicos sont des matchs à part de la saison, on l’a vu en Ligue 1 où Marseille n’a fait presque que deux très belles prestations : face au PSG.

    Les supporters marseillais auront envie de partir en vacances avec une victoire sur le grand rival, le « riche » qui gagne tout. Il ne fait aucun doute qu’ils seront prêts à faire du bruit (du moins tant que le PSG ne mène pas). Alors on peut comprendre la phrase de Passi, surtout que les Parisiens sont un peu moins bruyants ces dernières années qu’ils n’ont pu l’être dans l’histoire.

    Toutefois, il ne faut pas croire qu’ils viendront simplement regarder ce match. Si le public du Parc des Princes manque parfois un peu de ferveur, ne comprend pas forcément que c’est un match où il faut pousser, celui-ci se présente comme une évidence. Et c’est au Stade de France, avec un public qui peut être un peu différent. En tout cas, voilà une première déclaration qui « lance » le Classico. Aux Parisiens de montrer que Passi ne devrait pas être aussi confiant.

    Sur le terrain, on s’attend à voir un PSG qui ne lâche rien et chercher à priver l’OM de ballon tout en inscrivant plusieurs buts. Et on sait que c’est possible malgré le match nul contre Bordeaux hier soir, où les joueurs ont joué sans grande concentration ou envie (ce qui est compréhensible pour un match en semaine alors que Paris est champion depuis plusieurs semaine). Des éléments dont l’oublie est inimaginable dans un Classico en finale de Coupe de France.




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • john-psg-for-life

      Mdr la ou il peuvent encore nous battre là-dessus mdr krkrkrkrk

      • si ca peut les consoler de gagner les tribunes et perdre le match …

        • john-psg-for-life

          Graaaave mdr

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Rai "C’est un caprice des dieux... qui restera dans l’histoire du football"

    LDC – Rai « C’est un caprice des dieux… qui restera dans l’histoire du football »

    LDC

    Rai, ancien milieu offensif de 51 ans du Paris Saint-Germain (1993-1998), est revenu auprès de Marca sur ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia mis à jour un post"Marquinhos « Un jour, je pense que oui, je reviendrai »"
    3 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Marquinhos « Un jour, je pense que oui, je reviendrai »"
    3 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Jean-Michel Aulas "jurisprudence PSG à tous les étages !"

    Féminines – Jean-Michel Aulas « jurisprudence PSG à tous les étages ! »

    Actu Féminin

    Jeudi soir, si le Paris Saint-Germain s’est incliné contre le Bayern Munich (1-0), l’Olympique Lyonnais a ...

    Vidéos PSG

    CDF – Passi « Il faut déjà gagner le match des tribunes lors de la finale à Paris. Mais je ne me fais pas trop de soucis là-dessus »

    Ligue 1 - Passi : McCourt "Rivaliser avec le PSG ? Chacun est responsable de ce qu’il dit" <Adversaires , Coupe de la Ligue

    A l’occasion de la conférence de presse deux jours avant le dernier match de Ligue 1 cette saison face à Troyes, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille, Franck Passi, évoque la finale de la Coupe de France contre le Paris Saint-Germain (le 21 mai). Une grande rencontre qu’il espère gagner sur le terrain, semblant sûr que les supporters marseillais le feront en tribunes.

    « Je fais ce métier d’entraîneur pour vivre de grandes émotions. Tant que l’on gagne, tout se passe bien pour l’entraîneur. Les joueurs sont moins anxieux. Ils jouent plus libérés. On devra répondre présent le 21 mai. Ce serait exceptionnel de remporter un trophée comme la Coupe de France. Cela permettrait de nettoyer un peu tout ce qui s’est passé cette saison.

    Tout peut se passer dans une finale. On va essayer de vivre ce match comme un bon moment. 

    Il faut déjà gagner le match des tribunes lors de la finale à Paris. Mais je ne me fais pas trop de soucis là-dessus. Le match nul du PSG à Bordeaux (1-1) ? Des joueurs ont été préservés du côté du PSG. Ce match était une anecdote. »

    L’OM a vécu une saison difficile avec deux changements d’entraîneur et de nombreuses prestations loupées. Contrairement à l’année dernière, les Marseillais ne se sont jamais approchés des premières places du championnat. Et, actuellement à la 13e place, ils ne feront pas mieux que le ventre mou du classement. Alors forcément, gagner la Coupe de France, surtout face au PSG, ferait beaucoup de bien.

    Et Passi a raison d’y croire, sur un match de football beaucoup de choses sont possibles. Surtout que les finales et les Classicos sont des matchs à part de la saison, on l’a vu en Ligue 1 où Marseille n’a fait presque que deux très belles prestations : face au PSG.

    Les supporters marseillais auront envie de partir en vacances avec une victoire sur le grand rival, le « riche » qui gagne tout. Il ne fait aucun doute qu’ils seront prêts à faire du bruit (du moins tant que le PSG ne mène pas). Alors on peut comprendre la phrase de Passi, surtout que les Parisiens sont un peu moins bruyants ces dernières années qu’ils n’ont pu l’être dans l’histoire.

    Toutefois, il ne faut pas croire qu’ils viendront simplement regarder ce match. Si le public du Parc des Princes manque parfois un peu de ferveur, ne comprend pas forcément que c’est un match où il faut pousser, celui-ci se présente comme une évidence. Et c’est au Stade de France, avec un public qui peut être un peu différent. En tout cas, voilà une première déclaration qui « lance » le Classico. Aux Parisiens de montrer que Passi ne devrait pas être aussi confiant.

    Sur le terrain, on s’attend à voir un PSG qui ne lâche rien et chercher à priver l’OM de ballon tout en inscrivant plusieurs buts. Et on sait que c’est possible malgré le match nul contre Bordeaux hier soir, où les joueurs ont joué sans grande concentration ou envie (ce qui est compréhensible pour un match en semaine alors que Paris est champion depuis plusieurs semaine). Des éléments dont l’oublie est inimaginable dans un Classico en finale de Coupe de France.

    By
    @
    OTER ?>