Restez connectés avec nous
CdL - L'hymne sifflé et des problèmes de sécurité redoutés ?

Coupe de la Ligue

CdL – L’hymne sifflé et des problèmes de sécurité redoutés ?

      Comme lors des finales de coupe, chaque club dispose d’un même nombre de places en vente. Le Stade de France devrait donc voir débarquer samedi, à l’occasion de la finale de Coupe de la Liguen opposant le Paris-Saint-Germain au Sporting club de Bastia, près de 30 000 fans corses.

   Déjà victimes d’un bon nombre de sanctions pour débordement de supporters pour banderoles, fumigènes ou jet de projectiles, le public bastiais a une réputation sulfureuse.

   Au point même que les autorités craignent que la Marseillaise soit sifflée par les supporters bastiais ce samedi. On se rappelle qu’en 2002, lors de la finale de Coupe de France opposant les Corses à Lorient, Jacques Chirac, alors Président en poste avait quitté provisoirement la tribune alors que des supporters bastiais sifflaient la Marseillaise. Alors que François Hollande sera présent ce week end pour assister au match, les médias pourraient nous faire croire à un désaveu politique.

   Concernant les banderoles, lors du dernier match de Ligue 1 dans lequel se sont rencontrés les deux clubs, on avait pu lire « Le Qatar finance le PSG … et le terrorisme » dans les travées de Furiani. Seulement quelques jours après les attentats de Charlie Hebdo, et alors qu’une minute de silence avait été effectuée avant le match cette phrase était apparue comme une nouvelle provocation et suscitée une réaction des propriétaires du Paris-Saint-Germain furieux de voir associer leur nom au terrorisme. Sanctionné pour cette banderole, les services de sécurité et la LFP craignent une récidive.

   Pour tenter de limiter les débordements la LFP a tenté de prendre en main le dossier et d’isoler les supporters de l’Ile de beauté les plus véhéments. Le Parisien est revenu sur ces questions de sécurité : « Initialement, pour tenter de contrer ce phénomène, la LFP avait demandé au Sporting club de Bastia de placer ses supporteurs les plus vindicatifs, particulièrement ceux de l’association Bastia 1905, dans la partie basse de la tribune réservée au club dans l’enceinte de Saint-Denis afin que les potentiels calicots soient le moins visibles possible. Mais selon les forces de l’ordre « la direction du SC Bastia n’a pas voulu collaborer. »

   Il est vrai qu’on a l’impression que les supporters bastiais sont toujours sanctionnés plus lourdement que ceux des autres clubs dont les agissements ne sont parfois pas plus glorieux. Toutefois, leur passé déjà entaché par de multiples incidents ne joue pas en leur faveur et ils ne font rien pour améliorer leur image avec des problèmes disciplinaires dans les tribunes lors de nombreux match jouer à Furiani. Malgré toutes ses suspicions de débordements, on espère que la rencontre se passera dans les meilleures conditions possibles et qu’il n’y aura pas de problèmes en marge de la rencontre. Pour que le football reste une fête.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Coupe de la Ligue