Restez connectés avec nous

Conférence de presse

Cdl – N. Douchez « jouer pour tout gagner, sans pression ni revanche »

Comme d’habitude, à la veille d’un match, le Paris Saint-Germain a tenu une conférence de presse. Cette fois, avant Laurent Blanc, c’est Nicolas Douchez qui s’est présenté face aux journalistes. Il a ici beaucoup parlé de la fatigue et du match de demain, alors que la suspension d’Ibrahimovic a été traité dans l’article précédent.

Paris est en finale des deux Coupes, en quart de LDC, est-il possible de faire une hiérarchie? 

   « Non il y a pas de hiérarchie, on est proche des titres et on a envie d’en prendre le maximum, à commencer par celui de demain »

Les Corses viennent pour marcher sur le PSG, est-ce inquiétant en vue du match contre le Barça, un risque de blessure?

   « Non, on va pas se mettre la pression sur des blessures, il ne faut pas penser comme cela. Malgré l’engagement, l’arbitre sera là pour faire respecter les lois du jeu. »

La défaite 4-2 à Furiani vous a-t-elle marquée? Vous venez avec un esprit de revanche?

   « C’est un match qui a marqué, c’est un match qui a été à notre porté, oui on s’en rappel vu le peu de défaites en championnat, mais le contexte est différent de celui de Furiani. »

Comment vous gérez l’enchaînement des matchs? Toi par exemple?

  « Ça va moi je suis pas trop trop fatigué (rires) on enchaîne les matchs, on a pris un bon rythme. Malheureusement cela nous a coûté des blessés plusieurs fois, mais c’est mieux de jouer autant que d’avoir un seul match par semaine. On est content de jouer des matchs souvent. »

 C. Galtier a parlé de machine de guerre, G. Printant d’une equipe prête pour toutes les batailles, vous êtes dans un état d’esprit différent depuis quelques temps?

  « Oui il y a surement un changement, on a discuté entres nous, de ce qu’il marchait pas bien. On a réglé des étails, dans le niveau de jeu et l’état d’esprit. Maintenant on emmagasine de la confiance et on est beaucoup mieux. »

Quand le PSG joue comme mercredi, le PSG est imbattable. Ton sentiment?

  « J’ai ce sentiment d’une équipe forte. Quand on joue comme mercredi, derrière on se sent très en sécurité. Et gagner 4-1 ce n’est pas chose facile! »

Qu’est tu redoutes de Bastia?

« Faut pas les craindre mais les respecter, en mettant autant d’engagement qu’eux, dans ce combat qu’ils nous imposeront »

N. Douchez semble donc plutôt confiant pour demain. Les Parisiens ont conscience du combat qui les attend, du match qu’il faudra faire. Ils semblent bien préparés, sans se dire que le match est gagné d’avance. Espérons que tout ira bien physiquement.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Conférence de presse