Restez connectés avec nous

Club

Dijon – PSG : les notes des Parisiens

Homme du match – Ménez (6,5) : Il était un peu retombé dans ses travers dimanche, il s’est plutôt bien rattrapé aujourd’hui. Après avoir provoqué le coup-franc du premier but parisien, il a adressé une passe décisive sur le second but et a déstabilisé la défense dijonnaise tout au long de la rencontre. Il aurait même pu être une nouvelle fois décisif si Gameiro n’avait pas touché la barre transversale après un de ces nombreux festivals. Le meilleur joueur parisien ce soir.

Douchez (5) : Difficile de juger la prestation du gardien parisien tant sur les trois buts, il ne peut pas se reprocher grand chose. Le simple regret concerne le second penalty dijonnais, puisqu’il touche le ballon sans pouvoir le sortir du cadre. Dommage.

Ceara (5,5) : Très en vue offensivement face à Dijon en championnat, le latéral brésilien était beaucoup moins efficace ce mercredi. Mais il a largement sauvé son match en se montrant solide en défense, en rattrapant notamment plusieurs mauvais placements de Lugano.

Lugano (3) : Que dire de la prestation de l’Uruguayen si ce n’est qu’il a une nouvelle fois été en dessous. A la pêche dans les duels, coupable de placements hasardeux, il a multiplié les fautes et a provoqué un penalty, même si la décision de l’arbitre n’est pas si évidente que cela sur certains angles de vue. L’excuse du manque de préparation et de l’adapatation va commencer à devenir difficile à utiliser pour Antoine Kombouaré.

Camara (5,5) : Malheureux sur le penalty concédé, puisque sa main est complètement involontaire, Papus a tenté de solidifier la charnière centrale formée Lugano mais la tâche était souvent très difficile. Heureusement, il a été précieux dans le jeu aérien et efficace lors de plusieurs interventions.

Sakho (5) : Le capitaine parisien n’a pas été très souvent inquiété sur son côté gauche, mais on préfère quand même le voir dans l’axe de la défense, afin de faire parler sa puissance physique. Car même s’il a quelque fois dépanné au poste d’arrière-droit, notamment en équipe de jeunes, on sent qu’il n’a pas vraiment les facultés pour apporter offensivement.

Armand (4,5) : Encore aligné au milieu de terrain, le doyen de l’effectif a eu du mal à s’imposer physiquement et a paru parfois maladroit dans ses relances. On attend mieux de lui à un poste qu’il commence à connaître.

Jallet (5) : Il a bien plus apporté qu’Armand offensivement notamment en délivrant des centres de qualité, comme sur l’occasion d’Erding en tout début de match. Mais là aussi, on préfère le voir sur le flanc droit plutôt qu’à un poste où l’impact physique est primordial.

Bahebeck (6) : Auteur d’un très joli but sur coup-franc en début de match, le jeune parisien a surtout été dangereux sur coups de pieds arrêtés, puisqu’il a également touché la barre dans cet exercice en seconde période. Mais dans le jeu, il a manqué de vitesse et de percussion et ses choix n’ont pas toujours été judicieux. Mais son match reste tout de même encourageant.

Bodmer (4,5) : De retour de mini-blessure, l’ancien Lyonnais n’a pas vraiment apporté ce qu’on attendait de lui. Lent, peu inspiré, il n’a pas su mettre en orbite les attaquant parisiens. Il paraît plus à son aise lorsqu’il joue un peu plus reculé.

Erding (5,5) : S’il a parfois paru maladroit balle au pied, l’attaquant franco-turc s’est bien battu et a réussi à trouver le chemin des filets, ce qui devrait lui faire du bien au moral. Il a trouvé le poteau en début de match et s’est montré incisif sur deux ou trois percées. Du mieux par rapport à ses dernières sorties.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club