Restez connectés avec nous

Adversaires

L’OM va « en profiter » pour préparer Paris

Suite au report du match de la 10ème journée de Ligue 1 entre l’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais, qui devait avoir lieu dimanche soir, le Phocéens comptent bien en profiter pour préparer au mieux le match de Coupe de la Ligue de mercredi face au PSG.

Loïc Rémy, qui s’était préparé à affronter Lyon dimanche soir, était un peu déçu de ne pas jouer mais au final, il retient le côté positif de ce report. « Je suis particulièrement déçu parce que c’est mon ancien club. J’avais à coeur de briller mais ce n’est que partie remise et, par rapport aux conditions, il vaut mieux remettre ce match. On avait compris déjà hier soir (samedi) que ce serait compliqué de jouer avec ce vent. On s’en remet forcément à la commission de sécurité. On va en profiter pour aborder le gros match de mercredi face au PSG de la meilleure des manières. On va dire que c’est un mal pour un bien car on a un calendrier chargé en ce moment même si ce match reporté viendra surcharger notre calendrier tôt ou tard », a réagi l’attaquant marseillais, qui sait que ces jours de repos supplémentaires pourront être bénéfiques pour son équipe avant le match au Parc des Princes.

De son côté, l’OL semble beaucoup plus agacé par l’annulation de ce match. Rémi Garde et ses hommes s’étaient en effet déplacés à Marseille, dimanche matin, avant d’apprendre qu’ils ne joueraient finalement pas le soir-même. Et l’entraîneur lyonnais ne se réjouissait pas vraiment de la situation. « Je respecte à 100% la décision, mais je m’étonne de l’heure à laquelle elle a été prise. Le vent ne s’est pas levé ce matin. Mais je ne veux surtout pas faire de polémique. Je ne trouverais pas équitable de devoir aller à Marseille juste après le déplacement à Paris », a-t-il expliqué sur RMC. Car évidemment, une nouvelle date devra être fixée pour jouer ce match entre l’OM et l’OL et les dirigeants marseillais se sont directement jetés sur celle du 19 décembre, seule date possible selon eux.

« Maintenant, la première date de libre semble être le 19 décembre », a déclaré Vincent Labrune, le président de l’OM. Sauf que cette date ne convient absolument pas aux Lyonnais, qui affronteront le PSG au Parc des Princes trois jours avant, le 16 décembre. Jean-Michel Aulas, le président de l’OL, n’imagine pas son équipe effectuer les deux déplacements les plus compliqués de la saison, à Paris et à Marseille, à trois jours d’intervalle. Dans un communiqué, le club rhodanien a donc demandé « que le match soit rejoué (quoiqu’il arrive) le 28 novembre, à la date du quart de finale de la Coupe de la Ligue, qui serait alors reporté ». Quoiqu’il en soit, la commission d’organisation des compétitions de la LFP se réunira prochainement pour statuer sur la date.

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires