Coupe de la Ligue

Salomon « L’homme du match c’était… l’arbitrage vidéo »

Salomon "L’homme du match c’était… l’arbitrage vidéo"
Publie le 01/02/2018 a 02:30



  • Sur les ondes de France Bleu Paris, le journaliste Bruno Salomon, est revenu sur la demi-finale de Coupe de la Ligue entre le Stade Rennais et le Paris Saint-Germain (2-3) et notamment l’arbitrage vidéo utilisé lors de cette rencontre.

    « Pas une rencontre du PSG ne se déroule normalement. Hier soir, l’homme du match c’était… l’arbitrage vidéo. Hier, sans cette assistance, on n’aurait pas fini de polémiquer. Monsieur Lesage a bien fait de l’utiliser à trois reprises. Il a logiquement annulé deux buts, et exclu Mbappé. Rien à redire. J’entends les romantiques dire que ça tue l’émotion… Le seul vrai problème est humain. En rugby, vous n’avez pas des joueurs qui chouinent autour de l’arbitre. Il y a respect et on attend la décision. Les Rennais ont été magnifiques en contestant cette aide vidéo ! Pour moi, cette assistance, c’est l’avenir. Mais il faudrait des explications au public. Hier, le public breton n’en démordait pas, il se sentait lésé. Alors que la vidéo avait parlé… »

    Mettre à disposition des supporters un écran géant pour voir le ralenti de l’action serait forcément un plus. Lors de Rennes/PSG hier par exemple sur le but refusé des Rennais, les supporters auraient pu clairement voir la main de Kazhri et donc comprendre la décision de l’arbitre.

    Pour le moment l’assistance vidéo en est à ses débuts dans le monde du football, il y a donc encore plusieurs choses à régler, mais il s’agit d’un réel progrès.

    Publie le 01/02/2018 a 02:30

    Salomon « L’homme du match c’était… l’arbitrage vidéo »

    Sur les ondes de France Bleu Paris, le journaliste Bruno Salomon, est revenu sur la demi-finale de Coupe de la Ligue entre le Stade Rennais et le Paris Saint-Germain (2-3) et notamment l’arbitrage vidéo utilisé lors de cette rencontre.

    « Pas une rencontre du PSG ne se déroule normalement. Hier soir, l’homme du match c’était… l’arbitrage vidéo. Hier, sans cette assistance, on n’aurait pas fini de polémiquer. Monsieur Lesage a bien fait de l’utiliser à trois reprises. Il a logiquement annulé deux buts, et exclu Mbappé. Rien à redire. J’entends les romantiques dire que ça tue l’émotion… Le seul vrai problème est humain. En rugby, vous n’avez pas des joueurs qui chouinent autour de l’arbitre. Il y a respect et on attend la décision. Les Rennais ont été magnifiques en contestant cette aide vidéo ! Pour moi, cette assistance, c’est l’avenir. Mais il faudrait des explications au public. Hier, le public breton n’en démordait pas, il se sentait lésé. Alors que la vidéo avait parlé… »

    Mettre à disposition des supporters un écran géant pour voir le ralenti de l’action serait forcément un plus. Lors de Rennes/PSG hier par exemple sur le but refusé des Rennais, les supporters auraient pu clairement voir la main de Kazhri et donc comprendre la décision de l’arbitre.

    Pour le moment l’assistance vidéo en est à ses débuts dans le monde du football, il y a donc encore plusieurs choses à régler, mais il s’agit d’un réel progrès.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Thierry Marchand Je me demande comment Mbappé peut lancer un appel...Les Parisiens ont la trouille

    Thierry Marchand « Je me demande comment Mbappé peut lancer un appel…Les Parisiens ont la trouille »

    Autour du PSG

    A l’heure de la mobilisation générale pour les joueurs du Paris Saint-Germain, notamment de Kylian Mbappé ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Salomon « L’homme du match c’était… l’arbitrage vidéo »

    Salomon "L’homme du match c’était… l’arbitrage vidéo" <Coupe de la Ligue

    Sur les ondes de France Bleu Paris, le journaliste Bruno Salomon, est revenu sur la demi-finale de Coupe de la Ligue entre le Stade Rennais et le Paris Saint-Germain (2-3) et notamment l’arbitrage vidéo utilisé lors de cette rencontre.

    « Pas une rencontre du PSG ne se déroule normalement. Hier soir, l’homme du match c’était… l’arbitrage vidéo. Hier, sans cette assistance, on n’aurait pas fini de polémiquer. Monsieur Lesage a bien fait de l’utiliser à trois reprises. Il a logiquement annulé deux buts, et exclu Mbappé. Rien à redire. J’entends les romantiques dire que ça tue l’émotion… Le seul vrai problème est humain. En rugby, vous n’avez pas des joueurs qui chouinent autour de l’arbitre. Il y a respect et on attend la décision. Les Rennais ont été magnifiques en contestant cette aide vidéo ! Pour moi, cette assistance, c’est l’avenir. Mais il faudrait des explications au public. Hier, le public breton n’en démordait pas, il se sentait lésé. Alors que la vidéo avait parlé… »

    Mettre à disposition des supporters un écran géant pour voir le ralenti de l’action serait forcément un plus. Lors de Rennes/PSG hier par exemple sur le but refusé des Rennais, les supporters auraient pu clairement voir la main de Kazhri et donc comprendre la décision de l’arbitre.

    Pour le moment l’assistance vidéo en est à ses débuts dans le monde du football, il y a donc encore plusieurs choses à régler, mais il s’agit d’un réel progrès.

    By
    @
    OTER ?>