Editos

EL : trois points, c’est tout !

menez-bratislava
Publie le 02/11/2011 a 21:00



  • Paris doit impérativement prendre les trois points s’ils ne veut pas compromettre ses chances de qualification. Dans le groupe F, le club de la capitale compte le même nombre de points que les Red Bull Salzbourg, à savoir quatre. « Le fait qu’on ait terminé nos derniers matches d’Europa League en infériorité numérique n’explique pas nos résultats : au match aller contre Bratislava, à 10, et même à 9, on a continué à se créer des occasions. Il faudra se servir de ce résultat frustrant pour renouer avec la victoire. La clé sera une nouvelle fois de marquer des buts, ce qui nous a fait défaut face à Bilbao (défaite 2-0) et contre Bratislava (0-0) », a reconnu Antoine Kombouaré, ce mercredi, en conférence de presse d’avant match. Pour cette rencontre, l’entraîneur kanak sera privé de de Blaise Matuidi, blessé, Clément Chantôme et Siaka Tiéné, suspendus. En revanche, le défenseur serbe Milan Bisevac effectue son retour dans le groupe francilien, après une absence de douze matches, en raison d’une blessure.

    Kombouaré s’attarde sur 3 joueurs

    Une fois de plus, Nicolas Douchez sera titulaire pour ce match de Coupe. Sachant que Salvatore Sirigu ne s’est pas montré à son avantage face à Caen samedi dernier (4-2), en raison de sorties aériennes approximatives, l’ancien portier rennais pourrait avoir une carte à jouer, même si l’Italien ne semble pas être menacé à son poste de titulaire. « Je sais que je peux compter sur lui. Mais j’attends encore plus de lui pour nous emmener le plus vite possible vers les seizièmes de finale », assure « Casque d’Or au sujet de Douchez. A l’instar du celui-ci, Melvut Erding doit se contenter des matches de Coupe  pour se voir attribuer du temps de jeu. « J’attends toujours plus de lui. J’ai une grande confiance en son travail, son implication. Il a beaucoup de qualité, mais il faut qu’il retrouve le chemin du but. Ça passe par la confiance, ce qu’il a aujourd’hui. Je ne suis pas inquiet. Il fait ce qu’il faut pour redevenir efficace », affirme Kombouaré. L’homme en forme du PSG en ce moment, c’est Nenê. Le Brésilien a quasiment disputé tous les matches du club cette année, malgré quelques frictions avec son coach en début de saison. « Je n’ai jamais douté de lui. Il fait ce qu’on attend de lui. C’est bien », assure ce dernier. « Nene, c’est quelqu’un qui veut toujours gagner. Même aux entraînements, il triche, il se plaint de l’arbitrage », s’amuse-t-on au club.

    Weiss : « Pourquoi pas la surprise ? »

    Côté slovaque, l’espoir de ramener un bon résultat du Parc des Princes existe réellement. « Nous souhaitons réaliser un très bon match : en championnat, nous venons d’enchaîner deux victoires, donc notre objectif ici sera de créer la surprise. Nous sommes très motivés pour ce match, mais il nous faudra dans le même temps éviter toute crispation. J’ai comparé le PSG à l’AS Roma car je pense que ce sont deux très bonnes équipes, notamment en défense. Notre objectif sera de jouer, et de ne pas nous contenter de défendre. J’aimerais m’inspirer du match du (FC Viktoria) Plze? face au FC Barcelone. Nous sommes venus pour gagner : il faudra aller de l’avant. La Slovaquie n’est pas connue sur la scène internationale, mais nous pratiquons un bon football : à nous de défendre l’honneur du football slovaque. L’Europa League permettra à nos plus jeunes joueurs d’amasser de l’expérience, mais nous avons déjà créé la surprise par le passé, alors pourquoi pas demain ? », interroge Vladimir Weiss, l’entraîneur du Slovan.

    Statistiques et pronostics

    Le PSG n’a plus perdu à domicile en Europa League depuis novembre 2006 et vient d’enchaîner huit victoires consécutives au Parc. On n’imagine vraiment mal le PSG ne pas conclure la rencontre sans avoir empoché les trois points de la victoire (cotes : 1,14 pour une victoire francilienne, 6 pour le nul et 11 pour un succès slovaque). L’attaque parisienne a marqué à 23 reprises en 11 rencontres : elle devrait pouvoir continuer sur ce rythme. Nous vous conseillons donc de miser sur un match comportant au moins quatre buts (cote : 2,25).

    Publie le 02/11/2011 a 21:00

    EL : trois points, c’est tout !

    Paris doit impérativement prendre les trois points s’ils ne veut pas compromettre ses chances de qualification. Dans le groupe F, le club de la capitale compte le même nombre de points que les Red Bull Salzbourg, à savoir quatre. « Le fait qu’on ait terminé nos derniers matches d’Europa League en infériorité numérique n’explique pas nos résultats : au match aller contre Bratislava, à 10, et même à 9, on a continué à se créer des occasions. Il faudra se servir de ce résultat frustrant pour renouer avec la victoire. La clé sera une nouvelle fois de marquer des buts, ce qui nous a fait défaut face à Bilbao (défaite 2-0) et contre Bratislava (0-0) », a reconnu Antoine Kombouaré, ce mercredi, en conférence de presse d’avant match. Pour cette rencontre, l’entraîneur kanak sera privé de de Blaise Matuidi, blessé, Clément Chantôme et Siaka Tiéné, suspendus. En revanche, le défenseur serbe Milan Bisevac effectue son retour dans le groupe francilien, après une absence de douze matches, en raison d’une blessure.

    Kombouaré s’attarde sur 3 joueurs

    Une fois de plus, Nicolas Douchez sera titulaire pour ce match de Coupe. Sachant que Salvatore Sirigu ne s’est pas montré à son avantage face à Caen samedi dernier (4-2), en raison de sorties aériennes approximatives, l’ancien portier rennais pourrait avoir une carte à jouer, même si l’Italien ne semble pas être menacé à son poste de titulaire. « Je sais que je peux compter sur lui. Mais j’attends encore plus de lui pour nous emmener le plus vite possible vers les seizièmes de finale », assure « Casque d’Or au sujet de Douchez. A l’instar du celui-ci, Melvut Erding doit se contenter des matches de Coupe  pour se voir attribuer du temps de jeu. « J’attends toujours plus de lui. J’ai une grande confiance en son travail, son implication. Il a beaucoup de qualité, mais il faut qu’il retrouve le chemin du but. Ça passe par la confiance, ce qu’il a aujourd’hui. Je ne suis pas inquiet. Il fait ce qu’il faut pour redevenir efficace », affirme Kombouaré. L’homme en forme du PSG en ce moment, c’est Nenê. Le Brésilien a quasiment disputé tous les matches du club cette année, malgré quelques frictions avec son coach en début de saison. « Je n’ai jamais douté de lui. Il fait ce qu’on attend de lui. C’est bien », assure ce dernier. « Nene, c’est quelqu’un qui veut toujours gagner. Même aux entraînements, il triche, il se plaint de l’arbitrage », s’amuse-t-on au club.

    Weiss : « Pourquoi pas la surprise ? »

    Côté slovaque, l’espoir de ramener un bon résultat du Parc des Princes existe réellement. « Nous souhaitons réaliser un très bon match : en championnat, nous venons d’enchaîner deux victoires, donc notre objectif ici sera de créer la surprise. Nous sommes très motivés pour ce match, mais il nous faudra dans le même temps éviter toute crispation. J’ai comparé le PSG à l’AS Roma car je pense que ce sont deux très bonnes équipes, notamment en défense. Notre objectif sera de jouer, et de ne pas nous contenter de défendre. J’aimerais m’inspirer du match du (FC Viktoria) Plze? face au FC Barcelone. Nous sommes venus pour gagner : il faudra aller de l’avant. La Slovaquie n’est pas connue sur la scène internationale, mais nous pratiquons un bon football : à nous de défendre l’honneur du football slovaque. L’Europa League permettra à nos plus jeunes joueurs d’amasser de l’expérience, mais nous avons déjà créé la surprise par le passé, alors pourquoi pas demain ? », interroge Vladimir Weiss, l’entraîneur du Slovan.

    Statistiques et pronostics

    Le PSG n’a plus perdu à domicile en Europa League depuis novembre 2006 et vient d’enchaîner huit victoires consécutives au Parc. On n’imagine vraiment mal le PSG ne pas conclure la rencontre sans avoir empoché les trois points de la victoire (cotes : 1,14 pour une victoire francilienne, 6 pour le nul et 11 pour un succès slovaque). L’attaque parisienne a marqué à 23 reprises en 11 rencontres : elle devrait pouvoir continuer sur ce rythme. Nous vous conseillons donc de miser sur un match comportant au moins quatre buts (cote : 2,25).




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article :
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Birane

      S’il joue comme Plzen face au Barça on a une chance de mettre au moins deux buts mais faudra etre trés réaliste et surtout etre bon à la relance. Plzen a mis un pressing haut sur Barcelone et fait presque du marquage à la culotte, ils se sont pa sregroupés devant leurs buts et ça été payant, ils ont eu des occasions et failli marquer certe sils ont encaissé deux buts mais au moins ils ont tenté leurs chances et proposer du bon jeu. S’l joue comme ça le secret c’est d’etre propre à la relance et d’etre incisif en attaque il faut tout faire pour se trouver créer des espaces et marquer dés que l’occasion se présente.

    • magic nene

      allez paris,j’y serai,je vois une victoire 2-0

      • Inaya60

        c tout?

        • magic nene

          sans la maladresse de bahebeck,j’avais bon,c’est pas évident de jouer vs une équipe qui joue à dix derrière

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    Meunier "on attendait Aurier à l’aéroport...il y a assez de qualités dans le groupe pour s'adapter aux forfaits

    T.Meunier « On a vu une première mi-temps excellente,un bloc aussi bien défensif qu’offensif »

    LDC

    Le Paris Saint-Germain s’est réveillé ce matin avec le sourire. Grâce au match nul acquis à ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Mercato - Thiago Maia pourrait finalement signer à Saint-Pétersbourg pour remplacer Alex Witsel"
    3 minutes ago
    Emjeïsa publié un new post."Lizarazu "Monaco est un prétendant au titre...Le PSG n'a pas beaucoup de marge""
    6 hours ago

    Actualité Féminine

    Les parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Les Parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Actu Féminin

    Lundi, les Féminines de l’Equipe de France U20, avec les joueuses du Paris Saint-Germain Hawa Cissoko (défenseur) ...

    Vidéos PSG

    EL : trois points, c’est tout !

    menez-bratislava <Editos , Europa League , Une

    Paris doit impérativement prendre les trois points s’ils ne veut pas compromettre ses chances de qualification. Dans le groupe F, le club de la capitale compte le même nombre de points que les Red Bull Salzbourg, à savoir quatre. « Le fait qu’on ait terminé nos derniers matches d’Europa League en infériorité numérique n’explique pas nos résultats : au match aller contre Bratislava, à 10, et même à 9, on a continué à se créer des occasions. Il faudra se servir de ce résultat frustrant pour renouer avec la victoire. La clé sera une nouvelle fois de marquer des buts, ce qui nous a fait défaut face à Bilbao (défaite 2-0) et contre Bratislava (0-0) », a reconnu Antoine Kombouaré, ce mercredi, en conférence de presse d’avant match. Pour cette rencontre, l’entraîneur kanak sera privé de de Blaise Matuidi, blessé, Clément Chantôme et Siaka Tiéné, suspendus. En revanche, le défenseur serbe Milan Bisevac effectue son retour dans le groupe francilien, après une absence de douze matches, en raison d’une blessure.

    Kombouaré s’attarde sur 3 joueurs

    Une fois de plus, Nicolas Douchez sera titulaire pour ce match de Coupe. Sachant que Salvatore Sirigu ne s’est pas montré à son avantage face à Caen samedi dernier (4-2), en raison de sorties aériennes approximatives, l’ancien portier rennais pourrait avoir une carte à jouer, même si l’Italien ne semble pas être menacé à son poste de titulaire. « Je sais que je peux compter sur lui. Mais j’attends encore plus de lui pour nous emmener le plus vite possible vers les seizièmes de finale », assure « Casque d’Or au sujet de Douchez. A l’instar du celui-ci, Melvut Erding doit se contenter des matches de Coupe  pour se voir attribuer du temps de jeu. « J’attends toujours plus de lui. J’ai une grande confiance en son travail, son implication. Il a beaucoup de qualité, mais il faut qu’il retrouve le chemin du but. Ça passe par la confiance, ce qu’il a aujourd’hui. Je ne suis pas inquiet. Il fait ce qu’il faut pour redevenir efficace », affirme Kombouaré. L’homme en forme du PSG en ce moment, c’est Nenê. Le Brésilien a quasiment disputé tous les matches du club cette année, malgré quelques frictions avec son coach en début de saison. « Je n’ai jamais douté de lui. Il fait ce qu’on attend de lui. C’est bien », assure ce dernier. « Nene, c’est quelqu’un qui veut toujours gagner. Même aux entraînements, il triche, il se plaint de l’arbitrage », s’amuse-t-on au club.

    Weiss : « Pourquoi pas la surprise ? »

    Côté slovaque, l’espoir de ramener un bon résultat du Parc des Princes existe réellement. « Nous souhaitons réaliser un très bon match : en championnat, nous venons d’enchaîner deux victoires, donc notre objectif ici sera de créer la surprise. Nous sommes très motivés pour ce match, mais il nous faudra dans le même temps éviter toute crispation. J’ai comparé le PSG à l’AS Roma car je pense que ce sont deux très bonnes équipes, notamment en défense. Notre objectif sera de jouer, et de ne pas nous contenter de défendre. J’aimerais m’inspirer du match du (FC Viktoria) Plze? face au FC Barcelone. Nous sommes venus pour gagner : il faudra aller de l’avant. La Slovaquie n’est pas connue sur la scène internationale, mais nous pratiquons un bon football : à nous de défendre l’honneur du football slovaque. L’Europa League permettra à nos plus jeunes joueurs d’amasser de l’expérience, mais nous avons déjà créé la surprise par le passé, alors pourquoi pas demain ? », interroge Vladimir Weiss, l’entraîneur du Slovan.

    Statistiques et pronostics

    Le PSG n’a plus perdu à domicile en Europa League depuis novembre 2006 et vient d’enchaîner huit victoires consécutives au Parc. On n’imagine vraiment mal le PSG ne pas conclure la rencontre sans avoir empoché les trois points de la victoire (cotes : 1,14 pour une victoire francilienne, 6 pour le nul et 11 pour un succès slovaque). L’attaque parisienne a marqué à 23 reprises en 11 rencontres : elle devrait pouvoir continuer sur ce rythme. Nous vous conseillons donc de miser sur un match comportant au moins quatre buts (cote : 2,25).

    By
    @
    OTER ?>